PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGISTES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Hier à 18:17 par Patlotch

» 8. poèmes, fables et contes pour en causer
Hier à 17:57 par Patlotch

» LA NOUVELLE GAZETTE DES VANNES (Franzoseur Zeitung)
Hier à 14:18 par Patlotch

» au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Hier à 14:02 par Patlotch

» l’écosocialisme entre théories révolutionnaires et alternative capitalisme verte
Hier à 12:57 par Patlotch

» OUTRE-MER : outre frontière de races, classes et sexes ?
Hier à 12:43 par Patlotch

» JAZZ, BLUES, R'n'B, SOUL, RAP... pour "double paire d'oreilles"
Hier à 12:27 par Patlotch

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Hier à 4:19 par Patlotch

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, interclassisme, prolophobie... et théorie
Hier à 0:45 par Tristan Vacances

» 0. un livre ? Une théorie est apparue... Diffusion, réception... débats ?
Hier à 0:20 par Tristan Vacances

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Mer 18 Oct - 23:58 par Patlotch

» 9. l'apparition plurielle d'une nouvelle théorie communiste ? questions parentes
Mer 18 Oct - 16:43 par Patlotch

» 5. LA CONSTITUTION EN CLASSE POUR LE COMMUNISME : quel sujet révolutionnaire ?
Mer 18 Oct - 14:05 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE dans le monde : un MACHISME STRUCTUREL
Mer 18 Oct - 13:47 par Patlotch

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Mar 17 Oct - 20:26 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Mar 17 Oct - 14:56 par Patlotch

» la VIOLENCE venue dans la "CONTRE-RÉVOLUTION" CAPITALISTE...
Mar 17 Oct - 13:24 par Patlotch

» MARXISME FÉMINISTE et DÉCOLONIAL avec Ana Cecilia Dinerstein : 'utopies concrètes', 'organiser l'espoir'... auto-subjectivation révolutionnaire
Mar 17 Oct - 11:29 par Patlotch

» des ŒUVRES-SUJETS PERFORMATRICES en ARTS : des usages révolutionnaires ?
Lun 16 Oct - 14:18 par Patlotch

» FÉMINISME et MARXISME : SEXES, GENRE, CLASSES, et CAPITALISME, avec Cinzia Arruzza... Silvia Federici, Selma James, Sara Farris, etc.
Lun 16 Oct - 13:10 par Patlotch


Partagez | 
 

 Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Lun 4 Mai - 23:25

le titre est clair... vous avez le droit d'avoir des idées mais n'oubliez pas que
Marx a écrit:
« Le communisme n'est pour nous ni un état qui doit être créé, ni un idéal sur lequel la réalité devra se régler. Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l'état actuel. Les conditions de ce mouvement résultent des prémisses actuellement existantes. » L'idéologie allemande 1845

* Hurlements en faveur de Sade est le premier film de Guy Debord, en 1952 Le film
Citation :
Le film dure 64 minutes. Il est composé de séquences d'écran blanc, durant lesquelles sont énoncées par quelques voix off des phrases provenant du Code civil ou de romans d'autres auteurs, dont la signification n'est immédiate que pour elles-mêmes, alternant avec des séquences à écran noir silencieuses. La durée totale des périodes blanches n’excède pas une vingtaine de minutes qui sont réparties par courts fragments dans 40 minutes de silence. La dernière séquence, qui est noire, est longue de 24 minutes. La première apparition de l’écran blanc est accompagnée d’une improvisation lettriste de Gil J. Wolman, en solo. Le film ne comporte aucun accompagnement ou bruitage, les deux premières répliques constituant seules le générique.Wikipédia

pour me contacter en privé : me contacter ou le bouton messagerie en haut de page


Dernière édition par Admin le Mar 26 Mai - 23:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Linx Color
Invité



MessageSujet: ni nègre ni blanc ni maître avocat marron ?   Mar 26 Mai - 23:20

Le fil verrouillé, c'est pour mettre les libertés des libertaires sous les verrous ? Pourquoi t'as déjà refermé le cercueil sur Guillon le cadavre ? J'attendais la défense de l'avocat marron, le ci-devant citoyen nègre blanc Charlie Coleman.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mer 27 Mai - 16:42

Linx Color a écrit:
Le fil verrouillé, c'est pour mettre les libertés des libertaires sous les verrous ? Pourquoi t'as déjà refermé le cercueil sur Guillon le cadavre ? J'attendais la défense de l'avocat marron, le ci-devant citoyen nègre blanc Charlie Coleman.

les inscrit.e.s peuvent vérifier que le sujet verrouillé est devenu le plus lu de tout le forum, ce dont je ne tire pas gloire, au contraire. Je n'y peux rien si l'on préfère les polémiques entre personnes aux discussions de fond, puisque tous les éléments apportés dans ce sujet avaient déjà été abordés par ailleurs

les choses étant clarifiées, pas question d'en rester à l'apparence de conflits entre personnes, même si les intéressés n'ont y voir que ça, petitement. Comme Bernanos disait « La tolérance, il y a des maisons pour ça », il existe mille blogs pour se prendre le chou : pas ici

comme quoi, mettre "un écrivain anarchiste" célèbre en devanture, fut-ce pour ironiser sur les contradictions de sa posture, cela rameute comme les vitrines du Spectacle : l'anarchisme serait-il devenu une marchandise ?

à quelque chose malheur est bon : Guillon nous renvoie un peu de sa lumière médiatique. Merci. Pourquoi pas en faire bénéficier les passants honnêtes qui ne veulent que s'informer, en avoir le cœur net ?

c'est ainsi, on use parfois de petites ruses à l'insu de qui se fait piéger : les Coleman, Dréan et autres Guillon sont les meilleurs ennemis d'eux-mêmes, il suffit de citer leurs textes à charge, avec un rien pour en faire une lecture non béate, et voilà que s'aiguise l'esprit critique, l'esprit anarchiste authentique : ni Dieu, ni Charlie, ni Coleman, ni Guillon !

gage que s'ils sont intelligents, les auteurs eux-mêmes se poseront de bonnes questions, et trouveront chez moi moins de méchanceté qu'un rien de taquinerie et d'humour pour les uns, plus de colère contre les autres. Ne l'ont-ils pas un peu mérité ?

cela s'appelle user des armes de la critique, dans la lutte des idées. On l'assume ou pas

Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
double négro
Invité



MessageSujet: sauf erreur...   Mer 27 Mai - 23:13

Patlotch a écrit:
26 mai « j'ai vérifié mes textes, et sauf erreur que je serai prêt à reconnaître, je ne pense pas avoir écrit "demi-négro", ni concernant Yves Coleman, ni personne d'autre. Je me le serais interdit moi-même et cela n'aurait eu aucun sens, que contraire, à ce dont il est question »

tsss...

Patlotch a écrit:
22 mai : « ajoutons-y les ronds de jambe au sergent major obsédé par l’antisémitisme et muet sur le racisme de classe anti-arabe : Yves Coleman, et à votre pote Floréal du même genre flirtant avec l’idéologie française sur les terres de Manuel Valls, en bon demi-négros du côté des maîtres »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Jeu 28 Mai - 1:31


Cher double négro,

vous m'aurez dévoilé. Je l'ai écrit, par erreur, sans excuse. « Peut-être est-ce d’avoir regardé de trop près le cul d’une bouteille, vidée un soir de vague à l’âme ? » (Claude Guillon). Puis-je avancer l'explication : « demi-négros du côté des maîtres » a le même sens que « nègre blanc, agent double plus qu'à moitié » ?

de plus Floréal n'est pas Germinal (Pinalie), lapsus parmi les potes du capo Coleman, maton du camp anarcho-colon franchouillard universel
Revenir en haut Aller en bas
double négro
Invité



MessageSujet: négro : un terme respectueux ?   Jeu 28 Mai - 8:10

wikipedia a écrit:
Aux États-Unis le terme "Negro" est un terme désuet désignant les personnes noires. Il était considéré comme un terme respectueux jusque dans les années 1970 (il est d'ailleurs utilisé par Martin Luther King dans son discours I have a dream). Il est peu à peu tombé en désuétude au profits des termes "Black" ou "Afro-american" ("Afro-américain"). Aujourd'hui le terme Negro est généralement considéré comme péjoratif, il est cependant acceptable comme un terme vieilli et reste associé à plusieurs institutions historiques de la communauté noire américaine.

Le negro spiritual est un type de musique vocale et sacrée né chez les esclaves noirs d'Amérique au XVIIe siècle qui sera à l'origine du mouvement gospel.

Les Negro Leagues étaient des ligues professionnelles américaines de baseball réservées aux Africains-Américains lors de la période de ségrégation, de la fin du XIXe siècle à 1948.

La Universal Negro Improvement Association and African Communities League (UNIA) est une organisation nationaliste noire internationale créée par Marcus Garvey en Jamaïque en août 1914.

Le United Negro College Fund organisation philanthropique distribuant des bourses à des étudiants noirs défavorisés fondée en 1944

Le terme est à différencier du terme "Nigger" qui a toujours été péjoratif.

Negro n'est pas en soi raciste. Tout dépend d'où on le dit et comment on l'entend. D'où le dit Patlotch ? Comment veut l'entendre Coleman ?

Daniel Picouly a écrit:
« Quand la mère dit négro, ça ressemble à un joli mot d'amour. Quand c'est Picard qui le dit, j'ai envie de le tuer. » Le champ de personne

Tout cela annonce-t-il Patlotch : un cadavre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Yves Coleman "color blind" ? Qui veut faire l'ange fait la bête   Jeu 28 Mai - 8:49

demi-negro était à entendre comme "à moitié nègre" dans le sens de la fierté de revendiquée dans la Harlem Renaissance* et sa version française, la Négritude de Senghor, Césaire, Damas... Fierté que ne peut revendiquer Yves Coleman, qui s'affirme "color blind", aveugle à la couleur, et construit là-dessus son racisme universaliste - les races n'existent pas, donc nous sommes tous pareils, donc la racialisation a un sens univoque, raciste, conduisant à diviser les travailleurs, etc.
*Langston Hughes : I am a Negro

Yves Coleman sait parfaitement de quoi il retourne. Il a interviewé le militant anarchiste américain Chris Crass, qui soutient la même chose que moi. Pourquoi dans cette interview ne l'accuse-t-il pas de racisme ?

Chris Crass a écrit:

Yves Coleman : Pourquoi ton texte fait-il systématiquement référence au terme de “race”? Depuis les années 50, grâce notamment au travail d’un groupe de scientifiques issus des sciences humaines et des sciences dures, l’UNESCO a établi que ce concept n’a aucune validité scientifique. Pourquoi l’extrême gauche américaine continue-t-elle à raisonner en ces termes ?

Chris Crass : Ne jamais parler de race, être color blind (ne pas voir les différences de couleur), c’est nier la réalité. Les gens de couleur ne peuvent se permettre ce luxe lorsqu’ils sont harcelés par la police à cause de la couleur de leur peau. Si je nie la réalité, cela nuit à mon activité militante et sape mon travail pour la libération sociale. Bien sûr, je souhaite que l’on n’utilise plus des catégories comme celles de Blanc, Noir, etc., mais ce n’est pas un choix que je peux faire tout seul, cela fait partie de la lutte pour un monde nouveau et proclamer: “Je ne vois aucune différence entre les gens” ne sert à rien. C’est un peu comme si un riche capitaliste claironnait partout qu’il ne croit pas en l’existence des classes sociales. Eh bien, tant mieux pour lui, mais qu’en est-il des ouvriers ou des pauvres ? Ont-ils le choix, eux, de ne plus subir les effets de la domination de classe ?
source : Entretien avec Chris Crass, Colours of Resistance Archive

j'ai maintes fois montré le chemin d'identité qui passe par une succession dialectique de négation de la négation, de la conscience d'être esclave parce que noir, conduisant à lutter pour s'en libérer, à affirmation alors sa négritude (Black is Beautiful), à se battre parce que c'est la base d'une communauté de lutte, et à dépasser son assignation à la race sur la de sa situation sociale. Le mouvement est parfaitement décrit par nombre de penseurs américains ou africains, dont Achille Mbembe dans Critique de la raison nègre, auquel je me suis souvent référé
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: recherche par mots-clefs   Mar 30 Juin - 18:24

pour la recherche par mots-clefs, je conseille le moteur interne, en haut à gauche. Les mots sont indexés automatiquement à partir des titres de messages, et non des sujets. On peut donc obtenir comme résultats des sujets ne comportant pas le mot-clef recherché

avec un peu de soin pour (re)nommer les messages en fonction de leur contenu spécifique dans un sujet donné, on obtient des résultats intéressants

les mots restent un certains temps affichés dans le cadre "mots-clés" à gauche, mais je ne sais pas sur quel critère...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: sous les pavés, la liberté   Dim 9 Aoû - 4:29


sous les pavés numériques, la liberté, pas la lâcheté

désormais, les "invités" n'auront plus accès à l'écriture de messages :

1) plusieurs personnes peuvent utiliser le même pseudonyme, ou une même personne plusieurs pseudonymes, puisqu'il suffit d'une code à chaque fois

2) bien que courant dans les forums ou commentaires de blogs, l'anonymat complet, sans un minimum de présentation, permet à n'importe qui de dire n'importe quoi, sans qu'on en saisisse le contexte ni l'origine, donc sans pouvoir le comprendre vraiment

voir la suite ici : droits des invités
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Lun 24 Aoû - 8:55

vlad2 a écrit:
Bonjour,

Trés rapides remarques sur la vie du forum,vu l’acceleration de l’actualité

NECESSITE FAIT LOI

un site internet trés actif ,pages nombreuses et en changement constant,provoque par son mouvement meme, une frequentation importante à conditions de fournir les mots clefs
d’accés

d’ou la proposition de creation

Boite à outils du forum

- table des matieres ,deja là,mais mieux

- index

- nuage (carré a gauche, mots clefs cibles de la critique à ses debuts, peut rester en tete) mais chaque page thematique doit etre pourvue d’un carré magique de mots clefs specifiques à
la page en question

cordialement

Vlad2

1) j'ai déplacé ton message depuis Syrisa

2) merci de tes propositions mais pas tout compris

- table des matières : je n'en ai pas trouvé une automatique dans le panneau d'administration, mais il y a un plan, et pour le reste des sujets...

- index : de même, pas trouvé pour en fabriquer un

- les mots-clefs sont programmables par chaque visiteur, donc je ne vois pas le problème; le moteur les trouve s'il sont dans le titre d'une message, ce qui suppose d'en donner un à chaque message, différent de celui du sujet; les mots-clefs recherchés s'affichent dans le pavé, mais je ne sais pas combien de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Lun 24 Aoû - 8:59

Sinon, Vlad2, t'es bien gentil, mais tu postes n'importe quoi n'importe où : trois messages hors sujets ce matin. D'habitude je les déplace, ce qui suppose de les éditer, copier, coller... Là ras le bol, j'ai viré : je ne suis pas ton domestique

donc pour les conseils, charité bien ordonnée commence par soi-même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Sam 17 Oct - 21:32

"Hurlements en faveur de patlotch", soit un double détournement à bon marché. Tu fais vomir les prolos mon gars, avec tes théories (la théorie communiste (1) ne t'a pas attendue pour le Décolonialisme), ta praxis imbitable et tes amours contrariées avec les "communisateurs".

Tu n'es qu'un brave fonctionnaire de catégorie A qui touche une bonne retraite, contente-toi de la recevoir avant que le prolétariat - cad les précaires blancs, noirs, beurs, indigènes, femmes et hommes, te foutent sur la tronche.

Tu es vraiment le type de jésuite à dégueuler. Et à te lire, qu'il s'agisse d'analyses critiques de Negri ou autres petits merdeux qui jettent un sort au prolétariat en évacuant son rôle précis, et bien j'en conclue que tu ne vaut pas mieux que lui. Un petit-bourgeois qui singe Marx.

Finalement tu n'es qu'un paumé du Capital. (comme Corcuff que tu haïs tant). Syndique-toi à la CGT des retraités mon brave garçon, je suis sûr que tu en es capable, ça sera déjà ça, tu ne vaux guère mieux.

Et épargne-moi le "Marx qui n'a jamais été prolo" : pour excuses il avait l'exil, le malheur familial et des furoncles (et ce n'est pas rien). Alors, toutes ces choses là, ne t'en pare pas (et ne t'en empare pas, pour faire un jeu de mots à la con comme tu les aimes tant).

Reste bien au chaud planqué dans ton triplex, et fous la paix au prolétariat-monde, comme il existe un Capital-monde.

(1) : je ne parle pas de TC
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Sam 17 Oct - 22:26

hoegar a écrit:
"Hurlements en faveur de patlotch", soit un double détournement à bon marché. Tu fais vomir les prolos mon gars, avec tes théories (la théorie communiste (1) ne t'a pas attendue pour le Décolonialisme), ta praxis imbitable et tes amours contrariées avec les "communisateurs".

Tu n'es qu'un brave fonctionnaire de catégorie A qui touche une bonne retraite, contente-toi de la recevoir avant que le prolétariat - cad les précaires blancs, noirs, beurs, indigènes, femmes et hommes, te foutent sur la tronche.

Tu es vraiment le type de jésuite à dégueuler. Et à te lire, qu'il s'agisse d'analyses critiques de Negri ou autres petits merdeux qui jettent un sort au prolétariat en évacuant son rôle précis, et bien j'en conclue que tu ne vaut pas mieux que lui. Un petit-bourgeois qui singe Marx.

Finalement tu n'es qu'un paumé du Capital. (comme Corcuff que tu haïs tant). Syndique-toi à la CGT des retraités mon brave garçon, je suis sûr que tu en es capable, ça sera déjà ça, tu ne vaux guère mieux.

Et épargne-moi le "Marx qui n'a jamais été prolo" : pour excuses il avait l'exil, le malheur familial et des furoncles (et ce n'est pas rien). Alors, toutes ces choses là, ne t'en pare pas (et ne t'en empare pas, pour faire un jeu de mots à la con comme tu les aimes tant).

Reste bien au chaud planqué dans ton triplex, et fous la paix au prolétariat-monde, comme il existe un Capital-monde.

(1) : je ne parle pas de TC

hoegar : déjà viré une fois sous un autre pseudonyme crachant sa bile dans le forum. Courageur, mais transparent car inimitable familier du milieu, où il fait ses petits pipis haineux, sans le moindre argument

spéciale dédicade, « un jeu de mot à la con » : hoegar blabla fard, au hasard Baltasar : Baltasar Gracián L’homme de cour ou L'art de la prudence  texte intégral

Baltasar Gracián a écrit:
CXCVII


Ne s’embarrasser jamais avec les sots

C’en est un que celui qui ne les connaît pas, et encore davantage celui qui, les connaissant, ne s’en défait pas. Il est dangereux de les hanter, et pernicieux de les appeler à sa confidence, car, bien que leur propre timidité et l’œil d’autrui les retiennent quelque temps, leur extravagance s’échappe toujours à la fin, parce qu’ils n’ont différé de la montrer que pour la rendre plus solennelle. Il est bien difficile que celui qui ne sait pas conserver son propre crédit puisse soutenir celui d’autrui. D’ailleurs, les sots sont très malheureux ; car la misère est attachée à l’impertinence, comme la peau aux os. Ils n’ont qu’une seule chose, qui n’est pas tant mauvaise : c’est que, comme la sagesse des autres ne leur sert de rien, ils sont au contraire très utiles aux sages qui s’instruisent et se précautionnent à leurs dépens.




et mets tes fiches de flic à jour : non-titulaire pas fonctionnaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mer 4 Nov - 2:49

lu sur Indymédia-Nantes, d'un du petit milieu évincé d'ici

Frère Sadri a écrit:
Modèles d’interprétation du racisme et conséquences politiques actuelles 2 novembre 11:02

Pauvre patlotch... De la communisation à l’antisémitisme du PIR... Finira-t-il sa carrière d’artiste incompris (pléonasme) aux côtés d’Alain de Benoist à l’instar de Max L’Hameunasse ?

ma réponse

Patlotch a écrit:
les luttes de classe décoloniales sont l’avenir du combat communisme 4 novembre 02:43, par Patlotch

le « pauvre Patlotch » constate que les arguments contre ses thèses, de moins en moins isolées et de plus en plus lues, sont indiscernables entre de prétendus "anarchistes", la post-ultragauche engoncée dans sa double contradiction classe-genre, les "identitaires de souches", et les délirants "sionistes" pro-israéliens : cherchez l’erreur

et pour se faire une idée exacte de ce que je pense du PIR et du meilleur, voir entre autres le sujet

MARCHE DE LA DIGNITÉ 31 octobre : avant, pendant, après...
http://civilisation-change.forumactif.org/t273-marche-de-la-dignite-31-octobre-avant-pendant-apres

où l’on découvrira que je n’ai d’attirance pour aucun type de représentation politique des prolétaires racialisé.e.s ou non, mais que j’inscris mon travail dans les luttes communistes (donc pour moi anarchistes), féministes et décoloniales, sur la base d’une critique de la double crise de l’Occident et du capitalisme global

merci de votre intérêt, et pour qui est soucieux de vérité, de le faire savoir

bonne continuation

Patlotch

COMMUNISME, FEMINISME & DECOLONIAL
http://civilisation-change.forumactif.org/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: A déplacer dans une ou plusieurs rubriques adéquates   Mer 2 Déc - 11:40

Je ne sais pas où publier ceci. Ce n'est pas que ce soit d'une valeur foudroyante, mais les données statistiques sont toujours intéressantes. A déplacer donc dans une rubrique plus adéquate si celle-ci existe (mais je n'ai rien trouvé, et je n'ai pas osé en créer une). Ce qui est certain, est que la "folie religieuse" est un bon prétexte pour masquer une réalité bien plus matérielle et dans laquelle un certain nombre d'Etats trempent plus ou moins.

Le Monde.fr

Finances de l’EI : la guerre secrète

LE MONDE | 28.11.2015 à 16h52 • Mis à jour le 28.11.2015 à 16h59 | Par Jean-Michel Bezat, Hélène Sallon, Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant), Jacques Follorou et Allan Kaval (Erbil, correspondance)

Citation :



Champs de pétrole, Al-Rumelan, Syrie, Province de Al-Hassakah - Emilen Urbano-MYOP

Dans son fief de Mossoul, dans le nord de l’Irak, l’organisation Etat islamique (EI) traque jusqu’à la plus petite source de revenus. Ses hommes mettent la main sur les dernières propriétés foncières qui leur échappent pour les revendre à bas prix. Mi-novembre, un message du directorat des propriétés immobilières de l’EI a été diffusé sur la radio Al-Biyan, exhortant les habitants à leur signaler toutes les propriétés abandonnées. Dans le même temps, les commerçants se sont vu réclamer l’intégralité des taxes pour l’année 2016, ce qui a précipité la fermeture d’un tiers des boutiques de vêtements de la rue commerçante Dawasa et de plusieurs dizaines de restaurants du quartier de l’université. Les salaires de ceux que l’EI emploie ont été divisés par deux. Manuels scolaires et soins médicaux sont désormais payants. La zakat, l’aumône pour les pauvres, a été portée de 2,5 % à 10 %. Et la police des mœurs n’a plus de clémence dans les amendes qu’elle distribue.

Ces mesures d’austérité, dont ont témoigné au Monde des habitants de Mossoul joints par téléphone, pourraient être le signe, pour les experts, des effets des pressions exercées sur les finances de l’EI. L’Etat islamique « vit sur ses réserves et a un budget structurellement déficitaire », estime-t-on chez Tracfin. La manne collectée lors des conquêtes territoriales s’épuise, les populations s’appauvrissent et l’intensification des frappes contre les installations pétrolières a accentué la baisse des revenus. La perte, en juin, de Tal Abyad, en Syrie, porte d’accès vers la Turquie, puis de Sinjar, en novembre, sur la route reliant Mossoul à Rakka, a entravé ses capacités de déplacement. La surveillance renforcée des mouvements de biens et de personnes perturbe ses réseaux d’approvisionnement.

En difficulté, l’organisation djihadiste est toutefois loin de la banqueroute. L’EI demeure « l’une des organisations terroristes les mieux financées », disposant d’un système financier « robuste et largement autosuffisant », estime le département d’Etat américain, dans un rapport publié mi-octobre. Il a mis sur pied une économie diversifiée, dont les comptes sont tenus à la virgule près par le ministère des finances (« Bayt Al-Mal ») et ses relais dans les « provinces » de l’EI. Mais c’est une économie de guerre, tournée avant tout vers les dépenses militaires. « Leur objectif n’est pas de développer Rakka ou Mossoul mais de les gouverner sans qu’il n’y ait de soulèvement », souligne une source onusienne.

Depuis sa naissance en Irak en 2004, en réaction à l’invasion américaine, l’organisation djihadiste a investi les réseaux de contrebande à cheval sur la frontière irako-syro-turque, paradis des trafiquants de tout poil depuis les années 1990. Trafics et extorsions lui ont permis de s’émanciper des donations étrangères. Ces dernières ne représentaient que 5 % de ses recettes entre 2005 et 2010, selon le Pentagone. La part des contributions issues de généreux donateurs du Golfe ou du détournement d’actions humanitaires n’a pas évolué de façon significative après l’établissement du « califat » en juin 2014, selon une source onusienne.

En difficulté, l’organisation djihadiste est toutefois loin de la banqueroute. L’EI demeure « l’une des organisations terroristes les mieux financées », disposant d’un système financier « robuste et largement autosuffisant », estime le département d’Etat américain, dans un rapport publié mi-octobre. Il a mis sur pied une économie diversifiée, dont les comptes sont tenus à la virgule près par le ministère des finances (« Bayt Al-Mal ») et ses relais dans les « provinces » de l’EI. Mais c’est une économie de guerre, tournée avant tout vers les dépenses militaires. « Leur objectif n’est pas de développer Rakka ou Mossoul mais de les gouverner sans qu’il n’y ait de soulèvement », souligne une source onusienne.

Depuis sa naissance en Irak en 2004, en réaction à l’invasion américaine, l’organisation djihadiste a investi les réseaux de contrebande à cheval sur la frontière irako-syro-turque, paradis des trafiquants de tout poil depuis les années 1990. Trafics et extorsions lui ont permis de s’émanciper des donations étrangères. Ces dernières ne représentaient que 5 % de ses recettes entre 2005 et 2010, selon le Pentagone. La part des contributions issues de généreux donateurs du Golfe ou du détournement d’actions humanitaires n’a pas évolué de façon significative après l’établissement du « califat » en juin 2014, selon une source onusienne.

« Les ressources ne sont pas illimitées »

La conquête d’un tiers de la Syrie et de l’Irak et le maintien sous son joug de près de 10 millions d’habitants ont offert à l’EI de nouvelles sources de financement. Il s’est retrouvé à la tête d’un véritable butin tiré du pillage des banques – 500 à 800 millions de dollars (471 à 753 millions d’euros), selon le département d’Etat américain –, des stocks d’armes, du pillage des sites archéologiques et de la confiscation des propriétés publiques et privées.

Des plaines de Ninive dans le nord de l’Irak aux provinces de l’est de la Syrie, le mouvement djihadiste administre une région riche en ressources naturelles : pétrole, gaz, blé, ­coton. Le contrôle des mouvements de personnes, de biens et de liquidités vers les autres provinces d’Irak et de Syrie, ainsi que les pays limitrophes, décuple les recettes tirées des activités d’extorsions – désormais sous couvert de taxes et impôts –, de confiscations, de vols et de kidnappings contre rançon. « Cependant, en l’absence de flux entrant de liquidités, le système de taxes mis en place par l’EI n’est pas soutenable. Les affaires souffrent de l’isolement et les ressources ne sont pas illimitées », estime Shwan Zulal, directeur du Carduschi Risk Consultancy.

Le contrôle de cette région de la taille du Royaume-Uni en fait un partenaire économique incontournable, même pour ses ennemis déclarés. Son pétrole alimente les zones tenues par l’opposition modérée comme celles du régime syrien. « Daech [acronyme arabe de l’EI] a vendu du pétrole au gouvernement syrien. On n’a pas la facture, mais on a de bonnes sources », indique un diplomate occidental. Mercredi 25 novembre, le département du Trésor américain a placé l’homme d’affaires syrien George Hassouani sur la liste des personnes sanctionnées pour avoir « servi d’intermédiaire dans l’achat de pétrole par le régime syrien » à l’EI. Une même conjonction d’intérêts existe dans le secteur gazier. Employé de la compagnie nationale de gaz à Al-Chaddadi, dans le nord-est de la Syrie, jusque début 2015, Abou Ahmed a travaillé un an sous le contrôle de l’EI, tout en continuant à toucher son salaire du gouvernement. « Il y a un accord tacite avec le régime. Ses avions ont bombardé toute la ville, sauf le site. L’usine ne fonctionne pas à plein régime, mais il y a un système de pompage automatique qui envoie le gaz vers les générateurs électriques de Homs et Deir ez-Zor », nous a-t-il confié.

Les agences antiterroristes et les experts ont une vision encore parcellaire des finances de l’EI. L’estimation de ses revenus annuels varie, selon les sources, dans une fourchette comprise entre 700 millions et 2,9 milliards de dollars, sans compter les sommes que l’EI pourrait avoir blanchies sur les marchés financiers.

L’EI aurait pour sa part annoncé un budget de 2 milliards de dollars pour l’année 2015, avec un excédent escompté de 250 millions, selon David Cohen, sous-secrétaire chargé de la lutte antiterroriste et des renseignements financiers au Trésor américain. Un document du ministère des finances de la province de l’EI à Deir ez-Zor, daté de janvier, que s’est procuré le chercheur Aymenn Al-Tamimi, offre un aperçu de la répartition de son budget. Sur 8,5 millions de dollars de recettes mensuelles de la province, 44,7 % proviennent des confiscations, 27,7 % du pétrole et 23,7 % des taxes. Plus de 5,5 millions ont été dépensés, ventilés entre salaires des combattants (43,6 %), bases militaires (19,8 %), services à la population (17,7 %), police islamique (10,4 %), aides (5,7 %) et médias (2,8 %).

Ce document conforte les estimations des experts, pour qui le pétrole n’est pas la source principale de financement de l’Etat islamique. L’organisation, qui contrôle 60 % de la production pétrolière en Syrie et 10 % en Irak, a été incapable de maintenir la production à son niveau de 2014, estimé à plus de 100 000 barils par jour par certains experts. « C’est très difficile à estimer, mais cette production ne doit plus dépasser 20 000 barils par jour aujourd’hui », explique Pierre Terzian, directeur de la revue Pétrostratégies. La main-d’œuvre expérimentée que l’EI a recrutée n’a pas réussi à remettre sur pied des installations déjà en mauvais état ni à raffiner le pétrole à grande échelle. Le baril de brut vendu à 20 ou 30 dollars par l’EI est devenu moins profitable avec la chute des prix du baril.

Flux de liquidités et contrebande

« La capacité d’exportation de pétrole brut de l’EI s’est considérablement réduite. Elle semble se limiter dorénavant à des transactions menées avec le régime syrien dans la région de Deir ez-Zor », estime Patrick Osgood, expert à l’Iraq Oil Report. La production suffit à peine à la consommation locale en territoire EI. ­Selon Louay Al-Khatteeb, le directeur de l’Iraqi Energy Institute du centre Brookings, il faut au minimum de 70 000 à 80 000 barils par jour pour couvrir les besoins : diesel pour les générateurs, essence pour les véhicules et gaz pour la cuisine et le chauffage. Les prix ne cessent donc d’augmenter. « Cela dénote d’une rareté croissante des produits raffinés et probablement d’un recours à la contrebande pour en faire venir depuis l’extérieur, d’autant plus que l’EI n’est pas en mesure de faire produire sur ses territoires des produits raffinés d’une qualité satisfaisante », estime Shwan Zulal.

L’intensification des frappes aériennes ­contre les installations et convois pétroliers de l’EI, en novembre, devrait neutraliser presque totalement cette ressource. L’objectif déclaré de l’opération américaine « Tidal Wave II » est de détruire durablement les deux tiers des capacités de production de l’EI et de dissuader les transporteurs qui traitent avec lui.

Le secteur pétrolier est la cible la plus accessible à la coalition internationale. Mais le nerf de la guerre se trouve dans les flux de liquidités et la contrebande de biens avec l’extérieur, qui apportent à l’EI d’importantes recettes sous forme de taxes et de confiscations. Tarir ces ressources est autrement plus complexe. « On ne peut quand même pas bombarder le marché de Mossoul ! », s’exclame une source onusienne. En dépit des pertes territoriales, l’EI s’est toujours assuré de maintenir ces réseaux d’approvisionnement, essentiels à sa survie.

Les bureaux de transfert d’argent à Kirkouk sont le point nodal des flux financiers vers Mossoul et les territoires de l’EI. Les autorités d’Erbil cherchent, d’après Patrick Osgood, à ­limiter ces flux, en vain. Un ingénieur de Bagdad a ainsi expliqué au Monde pouvoir transférer de l’argent à son cousin à Mossoul, via ­Kirkouk, sans que ce dernier n’ait à se déplacer. Les autorités irakiennes ont, elles, décidé de cesser de verser les salaires aux fonctionnaires vivant dans les zones contrôlées par l’EI depuis juillet  2015. La mesure est appliquée à Mossoul, mais pas à Fallouja, à défaut de listes à jour des fonctionnaires restés sur place ou partis en exil, indique un humanitaire originaire de la ville, déplacé au Kurdistan.

Cela représente un manque à gagner pour l’EI qui appliquait une taxe sur ces salaires. Il lorgne désormais du côté des retraites, qui sont perçues au moyen de cartes à puce dans des bureaux privés disposant d’une connexion à Internet. « L’EI a annoncé que, à partir du 1er décembre, l’accès à Internet ne sera possible que dans des points agréés. C’est une manière de surveiller et de centraliser ce type de transfert d’argent », témoigne un pro­fesseur de Mossoul, exilé à Erbil, en contact avec la ville. En Syrie, en revanche, il semble que l’Etat continuerait à verser des salaires aux fonctionnaires restés dans les zones ­contrôlées par l’EI.

Un autre trafic juteux donne du fil à retordre à la communauté internationale. Le trafic d’œuvres d’art a pris une dimension inédite. Selon le Groupe d’action financière, l’organisme intergouvernemental antiblanchiment, l’EI contrôle plus de 4 500 sites archéologiques, soit un tiers de ceux répertoriés en Irak et en Syrie, qu’il exploite méthodiquement. Des permis de fouille sont attribués à des familles, et des taxes de 20 % à 50 % appliquées sur les objets trouvés. Tablettes de l’ère sumérienne ou artefacts assyriens transitent par camions via les pays limitrophes pour alimenter le marché de l’art international. Les salles de vente ferment les yeux sur l’écoulement de ces objets, et les mesures prises par l’Unesco, en coordination avec Interpol, ont encore peu d’effet.

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mer 2 Déc - 12:01

salut Corinne,

je me suis posé la question pour ce genre d'article concernant le financement de EI, autrement dit les causes économiques, capitalistes, de cette guerre des terroristes, de qui les finance, etc.

je l'ai posé ici : GUERRE AU TERRORISME : la grande imposture d'une guerre capitaliste

après avoir édité et copié votre message vous pouvez l'insérer (comme disent les caissièr.e.s pour votre carte bancaire, moi ça me donne des free sons) dans le dit-sujet

je peux le faire mais il n'apparaîtra pas sous votre (très très joli nom), Cerise



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mer 2 Déc - 12:11


ceci n'est pas un commentaire de Corinne Cerise,
mais de l'œil du démon


Twisted Evil

Cerise a écrit:

Je l'ai publié sous la rubrique "y afférent" comme disait la maréchaussée de mes grands-parents.

les hauts-fonctionneurs disent aussi comme ça, quand il pataugent dans leur marais : déchaussés. Ils parlent aussi des "affaires pendantes", des "dysfonctionnements", des "agentes de catégorie C", des "cadres B"... tous ça comme "éléments de langage"

comme dit Leiris, Langage Tangage, mais là ça n'engage qu'eux et leurs "affres pendantes", qu'ils peuvent se mettre où je ne pense pas

Corinne a écrit:

J'avais pourtant cherché "Daech" et "guerre" sur le moteur de recherche interne, et n'avais rien trouvé de probant.

chercher Daesh, c'est risqué, le plus "probant" étant de s'en prendre une : soyez donc prudente, Cerise, vous savez bien que les terroristes surveillent notre forum et qu'ils nous ont lâcheusement tattaqués dimanche, à l'heure de la messe

Ah là là, les jeunes filles en fleurs, faut tout leur dire !



ceci n'est pas une Cerise

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Lun 28 Déc - 16:44

en tant qu'administrateur du forum, j'ai reçu par mon hébergeur forum-actif un "avis d'abus" de "violation des droits d'auteur" pour un commentaire de cette page : spécial ÉLECTIONS RÉGIONALES

l'hébergeur précise que le délit consiste à « reprendre des textes entiers sans en avoir prévenu les sites originels ou les auteurs. Ce qui est évidemment totalement interdit ». Il est précisé dans la loi, que j'ai consultée, que le fait d'indiquer la source n'y change rien. Si j'ai bien compris, même sans intention marchande ou de bonne foi n'y voyant rien de mal, puisqu'a priori l'on fait de la pub à l'auteur ou au site, le problème est que l'indexation par Google du site originel se verrait rétrogradée en fonction du nombre de telles reprises, ce que j'ignorais

en fait la loi interdit de citer un texte entier mais autorise de « courtes citations », dans une proportionnalité non fixée, mais que la jurisprudence situe autour de 10% (source) ce qui ne permet en aucun cas de discuter sérieusement du contenu d'un texte : encore faut-il que celui-ci en vaille la peine, et dans ce cas, je trouve plus honnête de ne pas le couper

le problème est que je ne sais pas qui a prévenu mon hébergeur, et que lui ne m'a pas dit de quel texte il s'agissait (tout ça serait produit par des automatismes) : je ne connais donc pas la raison de cette démarche. J'ai dans le doute supprimé plusieurs commentaires en supposant que ce pouvait être l'un d'eux, mais il est évident que si cela devait se répéter, quelle qu'en soit la raison, je me verrais contraint de ne plus donner que les liens. Après tout, j'y gagnerais du temps, et ma lectorate n'y perdrait pas grand chose

me concevoir en concurrent des valeurs d'échange et d'usage réunies ne manque pas de sel, en attendant leur double abolition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mer 20 Jan - 13:37

Excusez-moi les gars (y'a que des gars ici) , je ne sais pas si ça vient de moi ou du forum, mais quand je suis connectée je n'arrive plus à me déconnecter. Pour y remédier,je supprime bien sûr à chaque fois les cookies "forum-actif", mais malgré cela j'apparais toujours dans la liste des personnes connectés O_o

Sinon, la carte ("qui est en ligne") marche très bien... Je suis "localisée" en Norvège depuis ces derniers temps ^^

Aù cas où : Mon navigateur est Opera version 34.0.

Voili voilà.  scratch

Ah non, ce n'est pas tout. Après avoir posté ce message, je viens de m'apercevoir que deux messages plus haut, l'intervention d'un certain monsieur Patlotch a été enregistrée sous mon pseudonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mer 20 Jan - 15:22


dégâts des gattes


Corinne Crise !

corinne cerise a écrit:
Excusez-moi les gars (y'a que des gars ici)

c'est même pas vrai, mais comme elleux sont muet.te.s comme des carpes, c'est pas encore qu'on va danser entre gars et gattes, comme disait ma grand-mère

Corinne Cerise a écrit:
je ne sais pas si ça vient de moi ou du forum, mais quand je suis connectée je n'arrive plus à me déconnecter. Pour y remédier, je supprime bien sûr à chaque fois les cookies "forum-actif", mais malgré cela j'apparais toujours dans la liste des personnes connectés O_o

Sinon, la carte ("qui est en ligne") marche très bien... Je suis "localisée" en Norvège depuis ces derniers temps ^^

en toute rigueur scientifiste manifeste, ça ne peut venir que de vous, chère Corinne

ça m'est arrivé aussi, le temps durant lequel on reste affiché comme connecté est de 5 mn, si bien qu'en tant que Patlotch et Admin, quand je dois passer de l'un à l'autre pour quelque problème d'administration, j'apparais sur la carte en double à des dizaines de kilomètres de distance, une vraie source de schizophrénie : deux centres du monde à moi tout seul !

j'ai eu l'occasion de dire que les localisations sont fausses, et vraisemblablement la plupart de celles des visiteurs dans les visites du forum : provenance, sujets les plus actifs, sujets les plus lus

je me suis ainsi retrouvé au cœur de l'Ecole des officiers de la gendarmerie nationale à Melun, ce qui a immédiatement déclenché une alerte rouge : les flics nous surveillent, Corinne... et justifie la méfiance des camarades à mon égard, d'autant que je prends des photos dans les réunions d'ultragauche !

Corinne Cerise a écrit:
Aù cas où : Mon navigateur est Opera version 34.0.

ça me dit autant qu'une marque de petites culottes. Je vous en prie, Corinne, pas de familiarités ici, l'heure n'est pas venue de l'immédiateté sociale entre nous

Corinne Cerise a écrit:
Ah non, ce n'est pas tout. Après avoir posté ce message, je viens de m'apercevoir que deux messages plus haut, l'intervention d'un certain monsieur Patlotch a été enregistrée sous mon pseudonyme.

ce qui pose un sacré problème, ma sœur : qui a vendu son âme à l'autre ?

j'ai ajouté un titre : ceci n'est pas un commentaire de Corinne Cerise, mais de l'œil du démon Twisted Evil

Twisted Evil

les voies du forum sont impénétrables !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Mar 9 Fév - 13:53


notre dernière inscrire, Aline2016, en veut à un argent que nous n'en avons pas, ni ne sommes, Ô privilège, dans les cas sous visés. Avis retourné donc, aux éventuels naïfs qui s'y laisseraient prendre : ne répondre à aucun mail vous demandant coordonnées bancaires, y compris d'organismes supposés les connaître...

commentaire posté dans une dizaine de rubriques du forum, supprimé et son auteure bannie


Aline2016 a écrit:
Bonjour,
Tout d'abord, je vous conseillerais de vous méfier des offres sur le net ainsi que les annonces. Car plus de 90 % de ces annonces sont frauduleuses. De nos jours, il y a de plus en plus d'arnaques. Je voulais emprunter de l'argent, après avoir posté, une annonce, chaque jour, je reçois plus de 25 messages rien que des escrocs qui demandent de l'argent soit disant des frais de dossiers. Et je supprimais leur message, mais un jour, je suis tombé sur un homme français, je croyais qu'il faisait parti aussi des escrocs du net, mais à ma grande surprise celuis -ci est différent,il m'a fait un prêt de 35. 000 Euros et je l'ai remboursé en respectant les délais. Je vous le confirme, et pour être reconnaissant, j'ai décider de lui faire passer son message de prêt par mon témoignage que je fais quand j'ai le temps libre. Prenez contacte avec ce Monsieur si vous avez besoin d'un prêt Où, êtes dans l'un des cas suivants:

* FCC
* FICP
* FIBEN
* IMPAYÉS, REJETS BANCAIRES
* A D T
* VOUS AVEZ DES SAISIE ARRÊTS
* VOUS ETES EN RECOUVREMENT
* FINANCER VOTRE BIEN IMMOBILIER
* BESOIN D'UN RACHAT DE CRÉDIT

Voici son E-mail : [caché]

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Ven 22 Avr - 0:11


6 membres inscrits ce soir, non connectés, robots ? sans message de présentation : bannis d'office

un message de vlad2 sur les primaires américaines, dans Nuit Debout, complètement hors sujet comme 9/10 de sesprécédents : supprimé, marre de passer plus de temps à reclasser ses posts que lui à les envoyer n'importe où

il y a 8 membres inscrits, et la condition pour s'inscrire est de se présenter a minima par un premier message à l'inscription

on ne fera pas la révolution communiste avec des "camarades" qui ne respectent pas les efforts des autres pour le commun

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Lun 17 Oct - 12:10


un certain MrBavard s'est inscrit par deux fois, la dernière sans se connecter. Il n'a pas répondu à mes MP lui demandant de se présenter a minima. Je lui ai adressé le e-mail suivant


Patlotch a écrit:
bonjour et merci de votre intérêt,

suite à des précédents fâcheux, j'ai dû fermer les interventions aux non abonnés (non inscrits). Tout le forum leur est accessible, et l'inscription ne se justifie donc que pour participer

vous vous inscrivez comme anonyme. Les discussions de ce forum s'entendent entre personnes dont on sait, a minima, d'où elles parlent, sans quoi le lectorat n'y comprend rien. On n'a pas ici les petites manières du milieu "radical". Je vous demande par conséquent de dire en quelques mots vos motivations pour participer à ce forum

en cas de non respect de cette clause, dont vous avez le droit de ne pas partager les raisons, vous serez banni

merci. À vous lire,

cordialement,

Patlotch


pour un bavard, le Monsieur n'est pas causant : on s'inscrit, on se présente, c'est le moindre des savoir-vivre, à quelque génération qu'on appartienne


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6251
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Jeu 12 Jan - 18:48

Tristan Vacances a écrit:
Admin a écrit:
une tentative de définir des combats communistes au présent... certain.e.s peuvent s'emparer pour leur propre gouverne... nombre de lignes possibles... impossible de me suivre comme proposant un prêt-à-penser...

Cela pourrait définir un objectif, comme vous disiez, de secouer le langage et les concepts, plus pensée critique que théorie... en définitive faire du Rimbaud, « arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens », mettre du désordre dans l'ordre établi des traditions communistes, vers un ordre nouveau des rapports communistes inter-individuels et collectifs

Vous êtes pour un grand remue-méninges. Mais comment réagiriez-vous si un tel dérèglement de tous les sens s'emparait du forum ? Vous ne craignez pas que ça devienne le bordel ?


pour un grand remue-méninges dans le forum

ce serait formidable ! Je n'espère que ça, dans certaines limites : un état d'esprit positif de critiques aussi sévères que possibles, naturellement orientées dans le sens des combats communistes diversifiés, sans quoi cela n'aurait plus de sens, et dérégler tous les sens, même pour Rimbaud, cela ne veut pas dire abolir le sens

l'idée me plaît de foutre le bordel et dérégler les sens de sorte que nous-mêmes soyons au pied d'un mur de questions, plus que de lamentations, quitte à ce que d'autres bousculent ma tendance à tout vouloir maîtriser

quant au "bordel" que cela peut devenir, on verrait le cas échéant, en tant qu'Admin, je peux faire la police  Twisted Evil

j'en profite pour vous faire une remarque : vous n'intervenez que dans ce sujet, ce qui ne va pas dans le sens d'un grand bouleversement d'autres sujets, restés en l'état d'avant la réouverture du forum, avant qu'il ne tende à devenir davantage un forum de discussions qu'un "livre-ouvert"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
AliBlabla



Messages : 293
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Re: Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?    Jeu 12 Jan - 19:00

Salut,

Tristan Vacances a écrit:
faire du Rimbaud, « arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens » Vous ne craignez pas que ça devienne le bordel ?

Patlotch a écrit:
ce serait formidable !.. l'idée me plaît de foutre le bordel et dérégler les sens de sorte que nous-mêmes soyons au pied d'un mur de questions, plus que de lamentations, quitte à ce que d'autres bousculent ma tendance à tout vouloir maîtriser

Ce n'est pas le bordel que je crains. Si je vois bien l'intérêt de dérégler les sens, d'interroger les concepts, de provoquer des discussions pas forcément maîtrisées, est-ce que l'objectif de la pensée critique communiste est d'arriver à l'inconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Problèmes ? Suggestions ? Hurlements en faveur de Patlotch ? Insultes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelques suggestions d'activité physique à l'extérieur
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» hurlements
» Problèmes actuels de politique internationale
» Insultes et vocabulaire ordurier Normand !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION :: LIENS et VIE du FORUM :: VIE du forum : visites, problèmes, propositions, réclamations, insultes...-
Sauter vers: