PATLOTCH / COMMUNISME / un ART de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES, ÉCOLOGISTES... et POÉTIQUES !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» à propos de 'PERMACULTURE', expériences et réflexions
Aujourd'hui à 19:43 par Patlotch

» LECTURES de TRAVERSES
Aujourd'hui à 10:13 par Patlotch

» (IM)MIGRANT.E.S, RÉFUGIÉS, TRANSNATIONALISME, PRÉCARIAT GLOBALISÉ, "NÈGRES du MONDE"...
Aujourd'hui à 7:49 par PEUTÊTRE

» ROBOTS contre PROLÉTARIAT ? mais... quelle plus-value ? UBÉRISATION et EXPLOITATION
Aujourd'hui à 7:43 par PEUTÊTRE

» VERS D'ÉTÉ
Hier à 17:31 par Patlotch

» PARALIPOMÈNES de mes ÉCHECS
Hier à 16:54 par Patlotch

»  "GREAT BLACK MUSIC"... pour "double paire d'oreilles"
Hier à 10:37 par Patlotch

» POLICE, ARMÉE, RÉPRESSION, MILITARISATION et VIOLENCES POLICIÈRES
Sam 18 Aoû - 10:51 par PEUTÊTRE

» DES RIENS DU TOUT
Sam 18 Aoû - 10:08 par PEUTÊTRE

» de la CUISINE avant toute chose, ou les marmites de l'avenir
Ven 17 Aoû - 23:07 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION COMMUNISTE SERA FÉMINISTE OU NE SERA PAS (féminisme et marxisme)
Ven 17 Aoû - 15:05 par PEUTÊTRE

» PAUVRETÉS et RICHESSES : produit de l'exploitation et des dominations capitalistes
Ven 17 Aoû - 14:29 par PEUTÊTRE

» 1968 ANNÉE MUSICALE
Ven 17 Aoû - 13:35 par Patlotch

» RACISME et rapports de CLASSES, racisme structurel ou systémique, racisme d'État... (Black Lives Matter...)
Jeu 16 Aoû - 12:32 par Patlotch

» sur l'OCCIDENT, son histoire, son concept, et sa CRISE dans celle du capitalisme
Jeu 16 Aoû - 10:32 par PEUTÊTRE

» REDÉFINIR LE 'GENRE' ? pour la théorisation communiste, féministe et décoloniale, et la communisation. Conversations croisées et digressions sur TRANS, QUEER, et INTERSEXES
Jeu 16 Aoû - 9:15 par PEUTÊTRE

» au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Mer 15 Aoû - 10:09 par PEUTÊTRE

» la vie du forum : réception, conseils, mises à jour, etc.
Mar 14 Aoû - 12:29 par Admin

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Mar 14 Aoû - 10:12 par PEUTÊTRE

» LES MURS ONT LA PAROLE : SLOGANS DE NOS JOURS (ET NUITS)
Lun 13 Aoû - 22:55 par PEUTÊTRE


Partagez | 
 

 de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6334
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes   Mar 27 Fév - 19:59


une suite à ce sujet : de la CUISINE avant toute chose, ou les marmites de l'avenir


“La société est composée de deux grandes classes : ceux qui ont plus de dîners que d’appétit,
et ceux qui ont plus d’appétit que de dîners.”



1795

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
PEUTÊTRE



Messages : 415
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes   Ven 2 Mar - 6:05


le communisme primitif au présent ?

Une langue inconnue sans terme «acheter», ni «vendre» découverte en Malaisie
Jean-Luc Nothias Le Figaro 19 février 2018

Des chercheurs suédois ont découvert ce nouveau langage dans un village malaisien pourtant déjà étudié par des anthropologues.


Citation :
Selon les estimations, elles sont entre 6000 et 7000 sur Terre. Il faudra dorénavant en ajouter une. Car des linguistes suédois ont découvert, dans le nord de la péninsule malaise, tout près de la frontière avec la Thaïlande, une population parlant une langue non encore répertoriée. Les chercheurs ont baptisé cette langue le jedek. Elle est parlée par 280 personnes. «Il est important de connaître ces langues menacées de disparition car cela nous donne de nouveaux aperçus sur la culture et les processus d'acquisitions de connaissance de l'homme», estime Joanne Yager, de l'Université de Lund en Suède, qui a conduit l'étude (travaux publiés dans la revue Linguistic Typology ).


Pourtant, le village n'était pas inconnu et avait déjà reçu la visite d'anthropologues. Mais il a fallu le discernement de linguistes pour découvrir cette nouvelle langue. Ils étudiaient le jahai, une autre langue aslienne (elles sont donc maintenant 19), dans une population Semang (descendants à peau noire des premiers malaisiens). Ils ont constaté qu'une partie d'un village parlait une autre langue. «Ils utilisent des mots, des phonèmes et une grammaire qui ne sont pas ceux et celle du jahai», détaille Joanne Yager. «Certains de ses mots suggèrent que le jedek a un lien avec d'autres langues asliennes parlées dans d'autres parties éloignées de la péninsule malaise». Le jedek fait partie des 1269 langues austronésiennes.

Pas de mot pour acheter ou vendre

Le jedek reflète le mode de vie de cette communauté de chasseurs-cueilleurs. Il y a moins de différences hommes-femmes que dans nos sociétés, la violence entre personnes est quasi inexistante, les parents encouragent leurs enfants à ne pas faire de compétition. Chacun participe à la vie du groupe sans que des «métiers» soient individualisés. Le jedek ne comporte pas de mots pour loi, tribunal ou pour voler, emprunter, acheter ou vendre. En revanche, la langue est riche en termes concernant le partage et les échanges.

La découverte de nouvelles langues devient de plus en plus rare. En 2013, des chercheurs avaient trouvé une population de 800 personnes, dans l'État Indien de l'Arunachal Pradesh, parlant le koro, une langue jusqu'ici inconnue. La même année, une linguiste américaine avait constaté qu'un groupe isolé de 350 personnes, dans la ville de Lajamanu, proche du désert de Tanami, au nord de l'Australie, avait créé, voici une quarantaine d'années, une langue mêlant deux dialectes aborigènes locaux, le warlpiri et le kriol, et de l'anglais. Elle a été nommée «light warlpiri».



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan Vacances



Messages : 457
Date d'inscription : 21/12/2016

MessageSujet: Re: de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes   Sam 17 Mar - 15:56


d'hier pour un ajout en bas


sciences & techniques, et marchandise

Effondrement d’un pont piétonnier à Miami
Au moins quatre personnes tuées et neuf hospitalisées

Le Monde.fr avec AFP 15.03.2018


Associated Press/WTVJ NBC6

Citation :
Un pont piétonnier donnant accès à l’université internationale de Floride (FIU), à Miami, s’est effondré, jeudi 15 mars, sur une autoroute à six voies. Selon le chef des pompiers du comté de Miami-Dade, Dave Downey, quatre morts sont à déplorer, et neuf personnes ont été hospitalisées.

Selon le maire adjoint de Miami-Dade, Maurice Kemp, les sauveteurs « travaillent d’arrache-pied (…) afin de déterminer le nombre de victimes et en sauver autant que nous pouvons » [...]

Deux entreprises, MCM Construction et FIGG Bridge Design, avaient travaillé ensemble à sa construction. « Nous coopérerons totalement avec les autorités pour comprendre ce qu’il s’est passé, et pourquoi. En 40 ans d’histoire, rien de tel n’est jamais arrivé », a déclaré FIGG Bridge dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse.

L’effondrement d’un pont autoroutier au-dessus du fleuve Mississippi avait fait 13 morts à Minneapolis, dans l’Etat du Minnesota, en 2007. Des dizaines de véhicules coincés dans un embouteillage avaient alors été précipitées dans le fleuve, 20 mètres plus bas. Quatre voies traversaient cet ouvrage vieux de 40 ans.

génies civils
Citation :
Un X (Polytechnique), un centralien et un Gadz'arts (Arts et Métiers) construisent chacun un pont

- le pont de l'X s'effondre mais il sait pourquoi
- le pont du centralien s'effondre mais il ne sait pas pourquoi
- le pont du Gadz'arts tient mais il ne sait pas pourquoi

question pour un champion : un pont s'effondre-t-il pour des raisons techniques ou économiques ?

A Miami, un ingénieur avait averti de fissures sur le pont qui s’est effondré Le Monde 17.03.2018
Citation :
L’ingénieur en chef du projet avait averti de la fissuration de la structure du pont piétonnier, qui s’est effondré, jeudi, à Miami et a fait 6 morts, a rapporté, vendredi 16 mars, le département des transports de Floride. Denney Pate a laissé un message vocal sur la ligne fixe d’un employé du département deux jours avant que le pont flambant neuf ne s’écrase sur une autoroute en contrebas, a déclaré le département dans un communiqué. Dans ses déclarations sur la messagerie vocale – qui n’a été entendue que vendredi, car l’employé n’était pas dans son bureau –, l’ingénieur a mentionné un problème mais sans spécifier qu’une défaillance structurelle était imminente.

« Quelques fissures ont été observées à l’extrémité nord de la travée, a dit M. Pate, d’après une transcription de l’enregistrement. De toute évidence, certaines réparations ou autres devront être faites, mais d’un point de vue de sécurité, nous ne voyons pas de problème. »

l'histoire ne dit pas à quelle catégorie d'ingénieur appartient ce lanceur d'alerte de génie civil, ni de quelles petites économies il s'est agi en route

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEUTÊTRE



Messages : 415
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes   Mer 4 Avr - 23:01


la nouvelle marchandise anarchiste



t'y vas : le genre bobo, comme à Belleville
manque plus que Claude Guillon et Lola Miesser'pff

dans le bas-Montreuil gentrifié et particulièrement dans ce quartier
t'auras bientôt plus un prolo

on y porte sa croix... de Chavaux




PS : commentaire effacé par Éditions Libertalia sur facebook

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEUTÊTRE



Messages : 415
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes   Sam 5 Mai - 11:09


la gratuité est un combat de classe, il est gratuit

non à la lutte marchandise !


scratch

nous sommes ici résolument partisans de la gratuité, de la lutte pour la gratuité et des luttes gratuites, non de la fausse gratuité des logiciels libres ou du "libre de droit" sous licence respectant "les droits d'auteur", que la plupart du temps leurs partisans n'utilisent que pour eux

il n'est pas un blog alternatif qui n'appelle à un soutien financier, et très peu de journaux même de gauche radicale qui ne rendent nombre d'articles payants

cela signifie qu'il utilisent des professionnels, journalistes ou techniciens des médias virtuels, et qu'il faut les payer. Mais depuis quand faudrait-il être payé pour lutter, du moins si l'on veut abolir la valeur marchande ? Et depuis quand la lutte de classe serait-elle une affaire de professionnels ?

ici, nous avouons notre immédiatisme contre tout respect des statuts acquis, et particulièrement celui d'artiste (cf UN RENVERSEMENT POÉTIQUE et RÉVOLUTIONNAIRE de Guy Debord à... Patlotch...). C'est notre utopie concrète au présent

pour le reste nous refusons de payer ce que nous considérons devoir être gratuit, la lutte de classe


nous sommes un Blag Blog

Suspect

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes   

Revenir en haut Aller en bas
 
de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Défrisant Avec ou Sans soude ?
» Boulettes avec ou sans sauce
» Projet : fabriquer des hérissons
» Lasagnes aux aubergines avec ou sans viande
» Calcul d'atténuation avec un matériaux dont je ne connais pas la valeur d'épaisseur moitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / COMMUNISME / un ART de la RÉVOLUTION :: ENTRÉES THÉMATIQUES : POÉTIQUE, CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: CLASSES et CAPITAL comme économie politique/exploitation du prolétariat :: TRAVAIL et EXPLOITATION : QUID DU 'PROLÉTARIAT' ?-
Sauter vers: