PATLOTCH / le COMMUNISME, un ART de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES, ÉCOLOGISTES... et POÉTIQUES !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» VOYAGE AU BOUT DE LA PAPOTE EASY
Aujourd'hui à 19:45 par Admin

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Lun 19 Fév - 7:36 par Patlotch

» 7. LE LIVRE : du capitalisme à la communauté humaine, UNE CLASSE pour LA RÉVOLUTION (sommaire, texte complet et renvoi aux compléments)
Lun 19 Fév - 7:08 par Patlotch

» LE GRAND PEUT-ÊTRE
Lun 19 Fév - 6:59 par PEUTÊTRE

» LA PAROLE EST À LA DÉFONCE
Dim 18 Fév - 19:35 par Patlotch

» CAPITALISME et RELIGIONS, histoire et présent d'un mariage de raisons
Dim 18 Fév - 13:26 par Patlotch

» 1968 POÈMES et SLOGANS, AFFICHES, ARTS et LUTTES... UNE POÉTIQUE RÉVOLUTIONNAIRE ? (tour d'horizons et debriefing théorique)
Dim 18 Fév - 12:22 par Patlotch

» de LA MARCHANDISE EN SA FABRIQUE, avec ou sans FÉTICHISME, au TRAVAIL LIBÉRÉ par le COMMUNISME et aux valeurs d'échange communistes
Sam 17 Fév - 23:40 par Patlotch

» LA NOUVELLE GAZETTE DES VANNES (Franzoseur Zeitung)
Sam 17 Fév - 19:11 par Patlotch

» 3. AUTO-ORGANISATION RÉVOLUTIONNAIRE, dépassement contre autonomie
Sam 17 Fév - 18:40 par Patlotch

» CIRCONSTANCES de la CRÉATIVITÉ ou la folle banalité du "génie"
Sam 17 Fév - 17:39 par Patlotch

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Sam 17 Fév - 17:31 par Patlotch

» NOTES de STYLISTIQUE et POÉTIQUE
Sam 17 Fév - 14:08 par Patlotch

» les "BLANCS" forment-il une 'race' à part ? Whiteness, BLANCHITÉ ?... le COLORISME... le 'RACISME ANTI-BLANCS'... NON-MIXITÉ
Sam 17 Fév - 13:10 par Patlotch

» MARXISME DÉCOLONIAL / des marxistes s'inspirent de la pensée décoloniale
Sam 17 Fév - 12:51 par Patlotch

» actualités de la CRITIQUE DÉCOLONIALE
Sam 17 Fév - 12:41 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION COMMUNISTE SERA FÉMINISTE OU NE SERA PAS (féminisme et marxisme)
Ven 16 Fév - 17:36 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION COMMUNISTE SERA ÉCOLOGISTE OU NE SERA PAS (écologie et marxisme)
Ven 16 Fév - 16:28 par Patlotch

» 1968 ANNÉE révolutionnaire pour le CAPITAL : documents et propositions théoriques
Ven 16 Fév - 12:48 par Patlotch

» 4. COMMUNISME : chemins de traverse, de la chose au mot à la chose
Ven 16 Fév - 3:54 par Patlotch


Partagez | 
 

 8. poèmes, fables et contes pour en causer

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Sam 25 Nov - 17:05


ÉMASCULIN

crève le cran de nos ennuis
blanche lame du jour

qu'un rêve fasse injure
qu'il enflamme nos nuits

d'un corps encore inouï
d'un cœur à corps à jouir

d'un feu de joie nouvel

Fosobo 25 novembre 16:18

demi-sonnet

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes


« Je brûlerai du feu des phares. »

Parti-pris Aragon Feu de joie 1920


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Lun 27 Nov - 14:29


AU CLAIR DU NÈGRE

Ô Noire au corps beau
prête-moi ta plume
sombre que j'allume

La belle corneille
déprise en un mot
de grise à négro

Complice vinaigre
où qu'on pisse blanc
la lune est dans l'eau

Fosobo 27 novembre 2017 14:20

Le mot "nègre" littéraire désormais proscrit, dites "prête-plume"



{Variante:}
Au clair de la lune
Pierrot se rendort.
Il rêve à la lune,
Son cœur bat très fort;
Car toujours si bonne
Pour l´enfant tout blanc,
La lune lui donner
Son croissant d´argent





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mar 28 Nov - 12:52


INAUDIBLE

je suis le bavardeur
d'une cause perdue
d'avance au bord du
trou de mon ardeur

je creuse et tombe
en profondeur
de catacomble
en strophe odeur

de mort-né
et borné
sur le net

honnête
erreur
leurre

Fosobo 28 novembre 2017 12:49


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Dim 3 Déc - 1:47


N'AI-JE DE ROUGE QUE LA NEIGE ?

Ferré de la couleur des pleurs
l'encre de nos jours en lavis
La nuit s'avance dans les heures
où tout se conflue dans la vie

N'ai-je désir que désirer
et n'ai-je de nous que l'absence  ?
N'ai-je de blanche incandescence
que neige rouge à déchirer ?

Plus que de mots merles moqueurs
soyons immortels sans rancœur
veillons nos chants inassouvis

J'écris ancré de dépendance
le froid saisit à la béance
et mes mains brûlent l'adoré.e

Fosobo 2 décembre 2017 18:43/25:45

sonnet 435

repris d'un précédent, de 1990
Sonnets de LIVREDEL et avant


« La veilleuse vous fait de la couleur des pleurs »
Aragon Le roman inachevé 1956




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Dim 3 Déc - 12:39


conversation avec Alina Birsan
poète tweeterrienne @brinlilas



@patlotch a écrit:
Ah oui ! ça c'est vraiment bon. Tout y est, les images, le son, le sens, le rythme. Bravo et merci

@brinlilas a écrit:
Merci ! Et belle soirée

@brinlilas a écrit:
Elle parle de la mort
comme on coupe le pain
elle fait des calculs
pour l’outre tombe

@patlotch a écrit:
vous êtes 'inspirée' ce soir

@brinlilas a écrit:
Ça m'arrive

@patlotch a écrit:
ça ne se commande pas. Brel disait « L'inspiration, c'est l'envie », mais c'est pas quand on a le plus envie qu'on produit le meilleur. Des fois, pour moi, c'est par discipline, et puis ça sort, d'on ne sait où, mais de soi, comme les rêves, c'est pas d'un.e autre

@brinlilas a écrit:
Brel avait raison quand même. Mais effectivement, c'est la voix d'un autre en soi. On lui donne vie, c'est cela l'envie, non ?

@patlotch a écrit:
"la voix d'un autre en soi", oui, inconscient (rêves, concentration, zen...) qu'il s'agit d'écouter, en œuvrier, et de mettre en chantier de la forme, comme contenu. Alors la main pense et écrit plus vite que la raison. Beaucoup de savoir-oublier, d'humilité en fait, le travail de poète


Alina Birsan 13 octobre 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mer 6 Déc - 15:02



L'ADDICT ET LA DICTÉE

Le jauni alité
le rouge est au litre et
le vers fait sans Littré

La Julie au Larousse
et Robert qui la trousse
au dernier rang versée
la rime elle en verset

Le rimmel est en larmes
Johnny a rendu l'arme
et dit j'endors mes sons
après Jean d'Ormesson

Ils feront des dictées
tous les jours au piquet
l'a édicté Blanquet

Fosobo 6 décembre 2017 14:47

sonnet 436

Jean-Michel Blanquet : Une dictée par jour pour les écoliers


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Jeu 14 Déc - 19:06



SORTIE de RÊVE

Un vol d'oies rue d'Avron
des corbeaux à Charonne
À Paris les charognes
et les rats qui viendront

J'ai revu là Marion
ni mariée ni daronne
et son chat qui ronronne
en faisant le dos rond

Je l'ai revue en rêve
avec les yeux noyés
sans toit sans joie sans rêve

Je la revois mouillée
sortie de l'eau sans tain
du canal Saint-Martin

Paris, Charonne, 14 décembre 2017 17:26

sonnet 437


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Ven 15 Déc - 23:00



de 5 à 7

non je n'ai pas oublié
nos noëls galopins
au pied du sapin
tes jolis souliers

nos rêves fous alliés
du temps suivant poupin
avec les copains
ni toi fille déliée

ni tes non ni ton nom
ni ton oui consentant
dès lors qu'on s'entend

pour la chose et la faire
et là faire et l'affaire
et l'affre qui survit

Fosobo, 15 décembre 2017 14:02

sonnet 438







POÈME FRAIS

comme un gardon

gardons-nous des églises
regardons la surprise

l'entreprise est habile
à maîtrise bidon

mais donne-nous ta bile
et nous verrons l'amer

au ciel sans notre père
avec des yeux vairons

Fosobo, 15 décembre 2017 22:48

Une phrase du "Notre Père" a changé




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Lun 18 Déc - 14:29



NOIR C'EST BLANC

patience et impatience
raison et déraison
certitude illusion
science et conscience

espoir et désespoir
c'est blanc, c'est noir
l'ennui, les chats sont gris

Fosobo, 18 décembre 2017 14:29




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mer 20 Déc - 15:49



UN GRAND PEUT-ÊTRE

de omnibus est dubitatum

peut-être
peut-être pas

l'incertain
est certain

le possible
est atteint
d'impossible

Fosobo, 20 décembre 2017 15:19

« Je suis en quête d'un grand peut-être »
Rabelais

dédié au crétin signant Des Nouvelles Du Front qui a écrit :
« Heureusement que Patloch est la pour nous montrer la lumière »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Ven 22 Déc - 17:29



FAIT D'HIVER

depuis hier
c'est fait
d'hiver

du temps a-saisonné
coupé en quatre
c'est la fête

défaite de saison

Fosobo, 22 décembre 2017 17:26




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Dim 21 Jan - 8:39


FAIT D'HIVER 2

du sang qui coule dans la Seine
après coup l'âpre goût si vain
d'un coup tiré comme du vin
au débouché fallait qu'ça saigne

la fille exsangue, la scène obscène,
en fuite l'homme qui, lui, vint
à sa rencontre comme on vainc

FoSoBo 21 janvier 2018 08:35
demi sonnet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Lun 22 Jan - 15:26


LE ROUGE ET LE NOIR

un Noir en tête du Tour de France on n'a jamais vu ça. Moi si. Enfin, en tête... d'étape... avant l'arrivée. Et puis, pas en tête devant,  mais dans la course pour le meilleur Noir du Tour. Un vrai Noir de France, enfin, presque, un Malien de Montreuil. Pas besoin de papiers, trop lourds sur un vélo de course

et puis non, je ne l'ai pas vu, ou plutôt si, en rêve. J'ignorais tout des exploits africains dans le Tour de France. J'étais là à dormir, écrire et dessiner une BD relatant l'événement en temps réel, quand je fus réveillé par une inondation. Non que j'ai fait pipi au lit, car ainsi vont les rêves : le toit fuyait, comme il fuit depuis des années, de temps à autre, l'inconvénient étant que ça tombe sur mon lit



Citation :
Avec son compatriote érythréen Merhawi Kudus, Daniel Teklehaimanot est en 2015 le premier Noir africain à courir le Tour de France depuis sa création en 1903. Lors de la sixième étape, entre Abbeville et Le Havre, participant à une échappée à trois, il passe en tête les trois difficultés répertoriées et s'empare du maillot à pois de meilleur grimpeur, devenant ainsi le premier coureur noir africain à revêtir un maillot distinctif du Tour de France.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mar 23 Jan - 13:54

FAITS DIVERS

Les mots d'ordre ont mordu la poussière où dort la mort des sens

L'écho des murs et des cris purs s'écrie de lèvre où l'être sourd
son vide et s'épuise en vaine semonce une zone à descendre

Une affiche racole en silence une voix gourde au bidon vil
d'essence sous l'épave et la page blanche est en cendres

J'ai fait le bide d'écriture en sa chimie de vers parasites
et les rats dans Paris rongent le dernier cri où l'ordure s'agite

Il pleut. Il pleut la corde à pendre une fillette au lit de sa naissance,
une amoureuse au portail de l'école, une autre au pied du Mont Fuji

Il pleut désordre et le monde ici gîte

Fosobo 23 janvier 2018 13:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mer 31 Jan - 22:25


GRIS

ce gris d'étain sur ta si grise tête
et ce soldat de plomb, cet assis sur ton front
où parfois tout s'éteint d'étreindre les affronts

tout s'étend, rien n'entend, rien n'attend, tout est quête,
un bleu cyan dans le ciel tout de suie
tout de suite ! ou toujours cette nuit

jamais je n'écrirai j'aimais

FoSoBo 31 janvier 2018 11:05/16:45




GRIS

Des jours à dessiner à la mine de plomb
et la pluie à la gomme en hachures

Sur la vitre lassée les pattes de mouches' ivres
écrivent un poème entre les gouttes d'eau

Ah s'il pleuvait du vin on le boirait pour vivre
on mangerait les mouches et leurs chiures

Avec des si il fera toujours beau

FoSoBo 31 janvier 2018 17:26



GRIS

Mine de plomb trois sauts et couac
grise mine maniaque
tout ça pour du manioc

Quoique pâle tu viens
sous les palétuviers

C'est ton rap en inox
pâle et né Gwiyanè

FoSoBo 31 janvier 2018 22:21


Un enfant sur 5 contaminé par le plomb en Guyane


Citation :
Le couac en question ?

Parmi les causes possibles, une contamination au plomb lors de la fabrication du couac, la farine de manioc un aliment de base dans les zones rurales en Guyane.  A Trois Sauts, un lien a été fait avec des râpes à manioc. Des râpes en inox doivent être distribuées mais ce n’est qu’une piste parmi d’autres.

L’Agence régionale de Santé a mené des enquêtes sur chaque cas d’enfant dépassant les normes admises et son environnement. Une 2ème étude encore inédite révèle que la contamination va bien au-delà des enfants. Menée par les hôpitaux de Cayenne, St Laurent et l’ARS, elle repose sur plus de 2200 échantillons de sang d’habitants des communes rurales. Résultat : 40 % des personnes sont au dessus du seuil surtout dans l’intérieur. A Organabo, Trois Palétuviers, Camopi Bourg, Grand Santi, Papaichton et Taluen, 60 à 90 % des prélèvements sont au dessus des normes.

A Trois Sauts et Antécume Pata, 90 % dépassent le seuil. Il ne s’agit pas d’intoxication aiguë, mais  ces taux  peuvent entraîner des conséquences sur la santé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Dim 4 Fév - 17:53


MON PÈRE

le temps blanc étend son manteau de froid

sur la mort qui vient à mon père
d'un jour à l'autre sans repère

sur mon esprit figé pris d'effroi
sur la table où tremblent mes doigts

sur le lit où je le vois qui perd
la vie qu'il aimait autrefois

Fosobo 4 février 2018 17:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mar 6 Fév - 12:49


FEU DE NEIGE

Sur le balcon
j'ai le nez rouge
imaginez

J'ai mis sa goutte au net

Il est né à l'ignée
le génie de la neige
alphabet de flocons

Fosobo 6 février 2018 12:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Mer 7 Fév - 16:43


MISSION NEIGE

elle a pris le dessus
situation congère
et position qu'on gère
dessous son pardessus

pendant ce temps pépère
on fait la queue déçu
d'autant qu'on se les gèle
en attendant la pelle

Fosobo 7 février 2018 09:16


MANÈGE

N'ai-je de blanc que la neige
ou suis-je ce négrier beige
qu'un exquis fond de teint allège ?

N'ai-je de noir que la peau
d'un esquimau au chocolat ?

Un Banania tout chaud est là
d'un mot qui a mis le holà

Fosobo 7 février 2018 13:30


VESTIGE

Les cheveux gris
et rabougri
le cerveau lent
tombant en ruine

Un con aigri
de son Lénine
à son Negri

Tonitruant
truand tonique
et rouant flic
à caméra

Ta came est là
vieux camarade
opium du pieux

Fosobo 7 février 2018 15:10

sonnet 439



RUEZ JEUNESSE !

Espérance de vie :
Treize ans d’écart entre plus pauvre et plus aisé
,
Treize milliards d'euros entre le long vivant
Et le plus vite mort.

Sans droit d'aînesse, que la rue naisse, roulez jeunesse !
Crève le riche ! Nique la France, Vie de cadence !
Quand ça viendra, Ah ça ira, on en rira !

Fosobo 7 juillet 2018, 16:27


Espérance de vie en France : treize ans d’écart entre les plus pauvres et les plus aisés Le Monde 6 février 2018

"Roulez jeunesse" : cette expression serait issue de l'univers des forains, où cette phrase était prononcée pour signifier que le tour de manège commence

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1474
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   Jeu 15 Fév - 18:55


HUMIDITÉ

bruine nuit bruit sans pluie
l'air s'est empli d'un doute
entre la goutte
au nez et fuite
à la fenêtre

sur mon lit
je lis

Fosobo 15 février 2018 18:52


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 8. poèmes, fables et contes pour en causer   

Revenir en haut Aller en bas
 
8. poèmes, fables et contes pour en causer
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» contes de noel
» soirée pyjama à la Médiathèque de la Tour-du-Pin
» Is ne savtent pus quo invinter pour nin causer des sujets qui fachtent
» histoires et textes pour grandir...
» Bajki , Contes et Comptines de Pologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / le COMMUNISME, un ART de la RÉVOLUTION :: MONDE ACTUEL, LUTTES, ANALYSES et THÉORISATIONS :: PENSER le MONDE et les LUTTES : refondation d'ensemble :: livre et nouvelle théorie : LUTTE d'une CLASSE pour une RÉVOLUTION COMMUNISTE-
Sauter vers: