PATLOTCH / CIVILISATION CHANGE / COMMUNISME, SEXE, et POÉSIE

dans la DOUBLE CRISE du CAPITAL et de l'OCCIDENT, LUTTES COMMUNISTES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGIQUES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» COMMUNISME : chemins de traverse
Hier à 22:55 par Patlotch

» ÉCONOMIE POLITIQUE, quand tu nous tiens : et la CRISE ? NOUVELLE RESTRUCTURATION du CAPITALISME ?
Hier à 21:58 par Patlotch

» ALIÉNATION des INDIVIDUS, et CAPITALISME
Hier à 21:33 par Tristan Vacances

» sur l'OCCIDENT, son histoire, son concept, et sa CRISE
Hier à 20:01 par Admin

» 'PROGRÈS', SCIENCES, HUMAIN, SANTÉ et capital... TRANSHUMANISME et dés-humanité
Hier à 19:11 par Patlotch

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Hier à 16:07 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT (français) et RESTRUCTURATION (mondiale) du CAPITALISME
Hier à 15:32 par Patlotch

» PROLÉTARIAT : je t'aime, un peu, beaucoup... à la folie... pas du tout ?
Hier à 15:18 par Patlotch

» Vers un MARXISME DÉCOLONIAL / des marxistes s'emparent de la pensée décoloniale
Hier à 13:48 par Patlotch

» DÉCOLONISER le MARXISME, l'ANARCHISME, l'ULTRAGAUCHE et la "COMMUNISATION"... Histoire et nécessité actuelle d'un clivage, pour en finir avec les dogmes universels eurocentrés
Hier à 13:29 par Patlotch

» DÉCOLONISER les ESPRITS, les SAVOIRS, les THÉORIES et les 'FAIRE' : CRITIQUE DE L'EUROCENTRISME y compris 'POST-COLONIAL'
Hier à 12:38 par Patlotch

» les "BLANCS" forment-il une 'race' à part ? Whiteness ? BLANCHITÉ ?... le COLORISME... le 'RACISME ANTI-BLANCS'
Lun 21 Aoû - 11:22 par Patlotch

» 9 - QUE SE PASSE-T-IL ? hypothèses et validations empiriques... Quelles contradictions, quelle dynamique historique ?
Lun 21 Aoû - 11:11 par Patlotch

» POPULISME de GAUCHE : CHANTAL MOUFFE et ERNESTO LACLAU théoriciens transclassistes, PÉRONISME... TONI NEGRI, ses ambiguïtés et les limites de l'OPÉRAÏSM
Lun 21 Aoû - 10:06 par Patlotch

» des MOTS que j'aime et d'autres pas
Lun 21 Aoû - 9:45 par Patlotch

» RACISMES : DES CHIFFRES
Dim 20 Aoû - 19:22 par Patlotch

» BIDONVILLES : SLUMS : BARRIOS DE TUGURIOS
Ven 18 Aoû - 11:27 par Patlotch

» DIALECTIQUE COMPLEXE et MÉTHODOLOGIE : DÉPASSEMENTS À PRODUIRE
Jeu 17 Aoû - 18:27 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION vers LA COMMUNAUTÉ HUMAINE
Jeu 17 Aoû - 17:02 par Admin

» COMMUNISME(S), RELIGION(S), FOI, et RÉVOLUTION (étude)
Jeu 17 Aoû - 16:59 par Admin


Partagez | 
 

 VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Mar 18 Juil - 22:33


suicide policier ?


@Bilal Farooqui a écrit:
Our D.C. office building got a security robot. It drowned itself.
We were promised flying cars, instead we got suicidal robots.

Notre immeuble de bureaux a un robot de sécurité. Il s'est noyé.
On nous a promis des voitures volantes, au lieu de ça on a des robots suicidaires.


va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Mer 19 Juil - 14:35


Emmanuel Macron a écrit:
Je suis votre chef. Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir. Et je n’ai à cet égard besoin de nulle pression et de nul commentaire.

Si quelque chose m'oppose au chef d'état-major, le chef d'état-major change

rien de tel que l'armée de terre, dont Lecointre était le chef, pour être en marche ?


va savoir

allez, une-deux, une-deux, je ne veux voir qu'une jambe !





L'ARMÉE DES FEMMES : le mélange des genres ne tue pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Mar 25 Juil - 17:03


beaucoup de bruit pour rien

Finalement, les députés enterrent la condition d'un casier vierge pour être éligible

rien à voir ?


image d'illustration

va savoir

on n'est jamais mieux servi que par soi-même

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Jeu 27 Juil - 21:50


je rêve d'une amazone qui lui décoche une flèche où je pense


mais elle serait capable de le rater...

va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Sam 29 Juil - 11:50


Wikipédia a écrit:
Une arlésienne (personnage invisible ou personnage fantôme) est un type de personnage de fiction qui est décrit ou mentionné, mais qui n'apparaît pas en chair et en os. Ce terme est issu de la nouvelle d'Alphonse Daudet L'Arlésienne

il y a des citoyens qui vont être déçus


tout ça manque par trop de couleurs, mais faut-il croire qu'en France, tout se termine par une chanson ?

va savoir


La Farandole de l'Arlésienne de Bizet par les "Farandoleurs Cheminot Nîmois"
avec "l'Harmonie Cheminote de Nîmes"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Sam 29 Juil - 19:06


défense de s'en ficher

un anniversaire

celle-là, depuis 136 ans qu'elle s'affiche, tout le monde la connaît...


... mais ignore peut-être qu'elle relève de la Loi sur la liberté de la presse, en son paragraphe III. De l'affichage, régulièrement modifié, la dernière fois en 2004 (voir ici)

quel rapport entre (la liberté de) la presse et l'affichage mural ?

va savoir

mais vous êtes priés de ne pas vous en foutre, sans quoi vous serez bon à ficher

ou alors, à la police, dites-le en chinois




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Lun 31 Juil - 18:15


si vous ne lisez pas l'article, sachez qu'elle était morte, le mari l'ayant tué. Sans quoi vous auriez pu le prendre pour un remake live de Fin de partie, de Becket...


... et croire à une histoire d'amour. Il est pourtant vrai qu'on en trouve aussi dans les poubelles, la preuve :


Citation :
Il y a quelque temps nous avons découvert une valise jetée sur un trottoir de notre quartier. A l'intérieur, nous avons trouvé une grande quantité d'enveloppes aux timbres découpés, contenant des lettres manuscrites. Nous les avons classées pour retrouver leur chronologie et révéler ainsi une histoire, ou plutôt une "tranche de vie" selon l'expression consacrée : c'est l'histoire de l'amour de Rosie Meyer et de Maurice Gauthier, dans les années cinquante.

La plupart des lettres sont de la main de Maurice, mais il y a aussi de nombreuses réponses de Rosy et d'autres courriers reçus par Maurice. Chaque document porte la marque de l'époque, et contient des allusions à la grande et la petite histoire de cette période. Maurice était radio-navigant chez Air France, basé d'abord à Alger puis à Brazzaville. Les anecdotes qu'il raconte sont de petits instantanés de sa vie sur le continent africain et de ses vols chaotiques au milieu des intempéries. Mais le charme principal de la correspondance, c'est la passion qui unit les deux amants et les mots que l'un et l'autre choisissent pour se parler.

Christine Vallat et Nicolas Will (Bruno Astarian)

reste une question : peut-on mettre sa femme vivante dans une poubelle sans être écroué ?

va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Mar 1 Aoû - 10:14


Citation :
Dix ans après les premières alertes sur l’effondrement des colonies d’abeilles, les entreprises de pollinisation ont écarté tout risque de « beepocalypse ». [...]

Vous avez déjà entendu cette histoire : les abeilles sont en train de disparaître. À partir de 2006, des apiculteurs se sont mis à faire état de pertes hivernales aussi importantes que mystérieuses.[...]

Les médias n’ont pas attendu longtemps pour crier au désastre. [...]

Dans la recherche d’un coupable, toutes les causes imaginables ont été évoquées, des OGM aux pesticides en passant par les téléphones portables et les lignes électriques à haute tension. [...]

Mais voici ce que vous n’avez peut-être pas entendu. Malgré les taux de mortalité en hausse, il n’y a pas eu de baisse du nombre total des colonies d’abeilles aux États-Unis depuis dix ans. En réalité, il y a davantage de colonies dans le pays aujourd’hui que lorsque le syndrome d’effondrement a commencé. [...]

oui, mais ça c'est aux États-Unis. En France on n'a pas compté, alors...

va savoir



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Mer 2 Aoû - 9:49


mais que fait Hulot, et quel crédit lui accorder ?

va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Ven 11 Aoû - 18:14


un concours de beauté...



... est-il bon pour la paix ?

va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Lun 14 Aoû - 22:52


soit belle ou couvre-toi

Les Françaises pratiquent de moins en moins le monokini

La Voix Du Nord 14/08/2017

Citation :
Le topless n’est plus en vogue, en particulier chez les jeunes. Alors que 39% des femmes de 60 ans et plus ont déjà pratiqué le sein nu à la plage, elles ne sont que 15% des moins de 34 ans à avoir déjà essayé, soit deux fois moins. Et si en 1984, les moins de 50 ans était 43% à avoir déjà fait tomber le haut du maillot, elles ne sont plus que 22% en 2017.

Une des raisons de ce recul de l’exhibition du corps sur la plage serait, à l’heure des réseaux sociaux, l’influence grandissante de la dictature de l’apparence, où le corps peut être dévoilé mais à condition qu’il se conforme aux normes sociales sur la beauté. « Dans un contexte plus que jamais marqué par le culte de l’apparence et le déferlement d’images de corps parfaits », les femmes éprouvent donc la « crainte de ne pas répondre aux canons de beauté », relève François Kraus, directeur des études à l’Ifop.

problème : ces dames trouveront-elles une solution avant d'adopter le burkini athée ?



et verra-t-on enfin l'essaim de Mona Lisa ?


va savoir


en relation : FEMMES : CORPS à prendre ? CORPS à vendre ? CORPS à ventres ? CORPS à aimer ? CORPS à danser ? CORPS à jouer... de quoi de quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Mer 16 Aoû - 14:16



mais ou est donc passé
le rasoir de Marx à Alger ?


va savoir



« Je m’intéresse à des thèmes quelque peu oubliés ou mésestimés »

Mohamed Arezki Himeur El Watan 16.08.17

Citation :
Dans un précédent entretien vous nous parliez du séjour algérois de Karl Marx. Vous nous disiez que vous étiez à la recherche du rasoir utilisé par un barbier de la Basse Casbah pour débarrasser le «maure» de sa barbe bien fournie. Vous l’avez retrouvé ?

Malheureusement non. J’ai abandonné les recherches. Je suspecte le camarade d’avoir subtilisé le couteau (rires). Son séjour à Alger était passé sous silence, ignoré par les journaux de l’époque. Si ce n’est ses correspondances avec ses filles, ses gendres et son ami Engels, ainsi que deux ou trois photos, on aurait, peut-être, jamais su qu’il séjourna à Alger pour se soigner d’une phtisie, qui l’avait d’ailleurs emporté quelques mois plus tard à son retour à Londres.

Karl Marx "dépoilé"​ en 1882 par un barbier de la Casbah d'Alger
Mohamed Arezki Himeur, Algérie Confluences, 11 Avril 2013

« Les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde de différentes manières,
ce qui importe c'est de le transformer.»
Karl Marx 11ème des Thèses sur Feuerbach

« Ses filles l'appelaient non pas "Père", mais "Maure", un surnom qu'on lui avait donné à cause de son teint foncé,
de sa barbe et de ses cheveux d'un noir d'ébène »
Paul Lafargue, Souvenirs personnels sur Karl Marx, 1890


Tu n'en reviendras pas… Aragon / Léo Ferré Le roman inachevé, 1956
pour le rythme, la diction la chanson, comme Léo Ferré


POUR CEUX QUI LA ONZIÈME TAISENT

à Karl Marx, dit Maure

Tu n'en reviendras pas toi qui disais les mots
n'ont été jusqu'ici qu'un récit sans refaire
le monde

Nous qu'avons-nous appris, nous qu'avons-nous compris
d'un sort qui s'est jeté en travers de la route
comme un chien sous les roues de l'histoire en déroute
immonde ?

Voilà l'horreur qui vient à grands pas de raisons
qui marche sur nos rêves
et nous d'aller hagards comme prendre à la gare

le premier train pour nous rendre ensemble en prison
qui emmène plus vite à la fosse où l'on crève
avec une assurance sur la mort plus sûre
qu'un contrat de travail à durée terminée

Terminus tout le monde descend en enfer
place couchée, mais sans toucher, en classe affaire,
à la blonde, à la brune qu'on pouvait tirer
comme une bière fraîche au temps de nos richesses

sans compter sur nos sous
pour un devenir saoul
sans penser avenir
en avant la jeunesse

vivre avec tout le temps des ennuis pour mourir
l'éternité, la mer, le soleil et les fesses
hâlées de la femme au copain d'avant la guerre

la guerre était finie chez nous depuis longtemps
on la faisait là-bas à la télévision
en soirée avec un pétard mouillant les yeux
à la scène barbare et le cœur indigné
par cet autre inhumain couleur non alignée


Marx à Alger, 1882

Tu n'en reviendrais pas toi qui étais barbu
si tu voyais de quoi sont capables les Maures    
depuis qu'on est parti que nos soldats sont morts
pour qu'ils vivent enfin avec des mœurs, un but
civilisés, et des envies communes de
supermarché

Tu n'en revenais pas de la Commune de
Paris, les insurgés te donnaient des envies
de révolution, où l'on perdrait deux vies
plutôt qu'en gagner une à travailler encore,
bosser à y laisser la peau les os le corps
entier, l'esprit avait déjà pris du ciel
le parti

Dieu seul savait comment et la bourse aussi elle
était un paradis, quand t'en avais, pardi !
à planter, pas des choux, à manger, des radis
par la racine radicalement dessous
qui creuse l'estomac, comme la vieille taupe,
la terre du cercueil de ton bel idéal

Tu n'en reviendrais pas toi mon cher ami Karl
des foutaises qu'on fit, confite onzième thèse

FoSoBo 29 avril 2015 04:30


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Jeu 17 Aoû - 7:47


tout ce que vous vouliez dire sur Karl Marx
qu'on n'avait jamais osé vous demander



Jusqu'au 30 septembre, vous pourrez enregistrer vos idées et commentaires sur Karl Marx,
ses pensées et la société actuelle dans un conteneur de mots.

Citation :
Le Trévirois de naissance, Karl Marx, vient à peine de fêter ses 199 ans que l'ensemble d'artistes Liquid Penguin commence déjà à rassembler, jusqu'à son 200e anniversaire, les pensées sur sa personne, ses idées et sur la société dans laquelle nous vivons. Le conteneur de mots est situé tout au long de l'année dans différents lieux à Trèves, Sarrebruck, Luxembourg et Metz.

C'est ainsi que ça fonctionne :
Dans la boîte à paroles mobile, les visiteurs sont invités à répondre à des questions sur notre passé et notre avenir : "Qu’appréciez-vous dans notre société ? Pourquoi ?", "Qu’est-ce qui manque dans notre société ? Pourquoi ?", "La rémunération, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?", "Combien valez-vous ?", "Qu’associez-vous au nom de Karl Marx ?"

C’est très simple : Entrez / Choisissez une question / Frappez deux fois dans vos mains / Parlez / Le tour est joué.

Et voici ce que nous ferons de vos réponses :
Nous collectons vos réponses à de nombreuses questions passionnantes dans ce CONTENEUR MARX. A partir des enregistrements audio, Liquid Penguin montera des pièces audio qui pourront être entendues dans le cadre de la grande exposition KARL MARX 1818–1883. SA VIE. SON ŒUVRE. SON EPOQUE. au Rheinisches Landesmuseum et au Musée Simeonstift à Trèves du 5 mai au 21 octobre 2018. Par ailleurs, elles seront aussi présentées sur internet, à la radio et dans les stations d'écoute des villes de QuattroPole.

qu'aurait dit Marx dans l'isoloir ?

va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 372
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique   Hier à 16:07


la mise en boîte n'est plus ce qu'elle était

Citation :
J'étais petite fille, mon grand père savait dans le couvercle d'une boîte de Vache qui rit, découper la silhouette du général De Gaulle !

source


moi aussi, je m'en souviens...

nous sommes visiblement en pleine régression, exemple :



de Gaulle appartenait à la Vache qui rit, il en était la substantifique moelle, le dur de son mou, la réalité sous l'apparence trompeuse des choses. Macron n'est pas un maquereau, un gigolo peut-être

mais qui découpera la silhouette de Macron dans une boîte de quoi ?


va savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A savoir: Amsterdam, Capitale mondiale du livre 2008
» Rédaction d'une chronique - Tutoriel
» Nouveau site « Savoir revivre »
» Les bonnes adresses du net pour tout savoir sur les couches lavables!
» Application iphone "Savoir inutile"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / CIVILISATION CHANGE / COMMUNISME, SEXE, et POÉSIE :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: