PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE, et POÉSIE

dans la DOUBLE CRISE du CAPITAL et de l'OCCIDENT, LUTTES COMMUNISTES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGIQUES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» MIGRATIONS & RÉFUGIÉS, TRANSNATIONALITÉS : analyses
Hier à 22:00 par Patlotch

» COMMUNISME, FOI, et RÉVOLUTION
Hier à 20:35 par Admin

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Hier à 17:03 par Patlotch

» OPIUMS DU PROLÉTARIAT : RELIGIONS, ATHÉISMES, LAÏCITÉ... IDÉOLOGIES et RÉALITÉS
Dim 23 Juil - 19:10 par Tristan Vacances

» AFRIQUE en mutations : du néo-colonialisme au capitalisme "africain" ?
Sam 22 Juil - 15:19 par Patlotch

» ANTISÉMITISME, SIONISME, antisionisme... Identité juive... UJFP, JJR...
Sam 22 Juil - 10:47 par Admin

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, transclassisme, prolophobie
Sam 22 Juil - 10:12 par Patlotch

» AVRIL-JUILLET... SEPTEMBRE 2016 : UN MOMENT de la LUTTE DES CLASSES EN FRANCE. Traces d'une pratique théorique embarquée
Sam 22 Juil - 10:12 par Patlotch

» L'ARMÉE DES FEMMES : le mélange des genres ne tue pas ?
Ven 21 Juil - 9:57 par Patlotch

» COMMUNISME, FEMINISME & DECOLONIAL : définition et ligne générale
Jeu 20 Juil - 20:51 par Patlotch

» MARX, le MARXISME et l'ÉCOLOGIE
Mar 18 Juil - 17:53 par Tristan Vacances

» avec et contre HOURIA BOUTELDJA et le PIR, "RACE, CLASSE et GENRE" ? et autres questions communistes et décoloniales : conversations
Lun 17 Juil - 15:34 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT (français) et RESTRUCTURATION (mondiale) du CAPITALISME
Dim 16 Juil - 22:01 par Patlotch

» FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?
Dim 16 Juil - 20:49 par Patlotch

» IDÉOLOGIES et CROYANCES : RÉEL, IDÉEL, IMAGINAIRE, SYMBOLIQUE... (avec Maurice Godelier) / ouverture à 'COMMUNISME, FOI, et RÉVOLUTION'
Dim 16 Juil - 19:37 par Patlotch

» FEMMES : CORPS à prendre ? CORPS à vendre ? CORPS à ventres ? CORPS à aimer ? CORPS à danser ? CORPS à jouer... de quoi de quoi ?
Mer 12 Juil - 15:51 par Patlotch

» "Vers un MARXISME DÉCOLONIAL" / des marxistes s'emparent de la pensée décoloniale / citations, recensions, contradictions, réflexions, conversations
Mer 12 Juil - 14:32 par Patlotch

» LITTÉRATURE INDISCUTABLE : bonnes pages et mauvais esprits
Mar 11 Juil - 10:47 par Patlotch

» JAZZ pour "double paire d'oreilles"
Sam 1 Juil - 12:29 par Patlotch

» PENSÉES diverses à marier sans modération
Jeu 29 Juin - 23:43 par Patlotch


Partagez | 
 

 JAZZ pour "double paire d'oreilles"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 18:04


j'ouvre ce sujet pour reprendre pied dans une de mes plus longues fidélités, avec le communisme, et l'amour qui se finit mal en général : le jazz

mes sites, où j'en parlais, sont maintenant hors d'atteinte, bien que toujours en ligne. Le forum est donc le seul lieu où je peux encore m'exprimer librement

ma discothèque (vinyles  et CD) est par contre là, à quelques pas... Je n'achète plus de disques, j'en ai déjà trop pour pouvoir les réécouter avant de perdre l'usage de mes oreilles, avec le reste, à composter

j'en sortirai quelques préférences, qui pour le dire m'arrachent encore des larmes, et quelques réflexions. On comprendra pourquoi, avec ou sans mes commentaires (il faut que je me remette à une écoute musicienne aussi, et je dois retrouver l'oreille de mes années musiciennes)



à lire absolument


Citation :
L'auteur raconte qu il est né avec six doigts à chaque main. C est dire s il était prédestiné à jouer du piano. Sur un air de be-bop, dont il fut une figure emblématique, Hampton Hawes écrit sa passionnante histoire. Fils d un pasteur presbytérien, grand pianiste, jeté en prison pour héroïnomanie puis gracié par John F. Kennedy en 1963, Hawes a côtoyé Nica Rothschild et joué aux côtés des géants du jazz américain dans les années 1950-1960 : Charlie Parker, Billie Holiday, Charles Mingus, Art Tatum, etc.

Cette autobiographie, composée avec l aide de Don Asher, retrace une vie musicale et personnelle tourmentée, de Los Angeles à la Corée, en passant par New York, Tokyo et Paris. Écrite dans une langue familière extrêmement vivante, elle est, selon le grand journaliste Gary Giddins, « une contribution essentielle à la littérature consacrée au jazz. »

Au delà du parcours atypique d un musicien à la carrière brisée, c est tout un pan de l histoire des Afro-Américains que nous fait partager Hampton Hawes : les émeutes raciales des années 1960, la réception du jazz en Europe, etc. Il nous livre également ses souvenirs d enfance imprégnés de gospel, ses amours, ses déceptions et son épisode carcéral douloureux. Hampton Hawes est honnête et se raconte « sans fioritures ».

Cette plongée brutale dans l univers musical de ce grand pianiste permet de (re)découvrir sa discographie.


Dernière édition par Patlotch le Mer 26 Avr - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 18:17


quelques mots à propos d'Hampton Hawes. Il y a de certains musiciens quelque chose qui saute immédiatement aux oreilles, au corps et au cœur. Une aisance, un "naturel", une évidence, une virtuosité dépassée par la simplicité des lignes, un sens du blues... comme s'ils étaient tombés dedans petits

Hampton Hawes est tombé, aussi, dans la drogue, et les longues années de prison. À cet égard, il m'évoque un autre génie, du saxophone, et qui n'était pas noir : Art Pepper. J'y reviendrai avec quelques disques, et son autobiographie, tout ce que vous n'avez pas voulu savoir, des rapports entre le jazz et la société américaine des années 50-60... On pense forcément à Charles Mingus, pas étonnant donc que ces deux-là se soient retrouvés, pour quelques séances, à ses côtés

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 18:29


à qui, de ma lectorate, n'est pas familiarisé avec l'écoute du jazz, je suggère ce sujet que j'avais écrit, en 2013, pour le défunt forum Jazzitude


le jazz 'pour les nuls', d'un savoir écouter

sommaire
Patlotch a écrit:
- temps forts, temps faibles... Harmonie vs Rythme
- la rythmique de Count Basie, de Jo Jones... à Joey Baron
- les sons du jazz, la 'matière sonore'
- du collectif à l'individuel, écoute globale ou spécifique
- l'impro mélodique et rythmique, le 'swing', la vocalisation
- de la contrebasse jusqu'à Jimmy Blanton (1940)
- des 'ratés' dans l'improvisation ?
- les conditions du jazz 'moderne'
- Rebop, Be Bop... Dizzy Atmosphere
- Highlights of the 50'
- Alors ! c'est quoi le "jazz" ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 18:48


je reprendrai encore, comme mille fois déjà, mon credo : rien n'est séparé dans la vie, rien du monde n'est anodin ni hors de ses contradictions, et je m'intéresse le plus à ce qu'elles ont de plus significatives, à un moment donné

c'est bien simple, sans le jazz (le blues, le R'n'B, le rap...), on ne comprend rien au 20ème siècle, on ne comprend rien à la différence entre le rock pour prolétariat blanc, ou couches moyennes, sa fonction commerciale qui finit par tuer le jazz à la fin des années 60 et avec le so called "jazz-rock", centaines de musiciens black de talents jetés à la rue, quelques rares qu'on est allé chercher ensuite...

sans le jazz - d'où procède, souvent de façon bien plus folklorique, voire artificielle, la World'Music -, on ne comprend rien à la lutte de classe mondiale, rien à la crise de l'Occident dans celle du capitalisme, et réciproquement

dit comme ça, c'est une provocation d'amateur fou et sectaire. À le faire écouter, j'en apporterai la preuve, ou plutôt, je la redonnerai, puisque je l'ai déjà établie en 2002 dans JAZZ et PROBLÈMES des HOMMES

je la redonnerai ici pour ceux qui ont, comme disait Nietzsche, deux paires d'oreilles

la surdité des autres, quelles que soient leurs convictions, seraient-elles communistes, anarchistes, ou "communisatrices", c'est leur problème. Je ne suis pas auto-rhino

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 19:54


c'est un disque qui, très simplement, a accompagné ma vie familiale. Mon fils jouait certain morceau d'oreille, sur un piano numérique, à la maison...

Dollar Brand, le plus jazz des Africains, le meilleur héritier d'Ellington et Monk... Le Cap vs La Nouvelle-Orléans, des histoires si proches, des deux côtés de l'Atlantique nègre (comme dit mon ami Paul Gilroy, ce grand interlocuteur du regretté Stuart Hall) (un film est sorti sur sa vie et son œuvre, musique de...Miles Davis)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 20:54


je réécoute mes disques avec sous la main ma paire de congas, et ma guitare ' classique'. Je crois devoir me débarrassez de tous mes autres instruments, électriques, électroniques, électroacoustiques

mon fils a fait tomber ma contrebasse, tête cassée, irrécupérable... sans quoi ce serait mon instrument de proximité. Avec l'âge, on est plus sensible aux graves, on perd dans l'aigu, on le confie à la jeunesse, comme la lutte effective

je ne garderai peut-être, en mes vieux jours, que la tumba (la conga grave, qui produit néanmoins des harmoniques aigues) et la guitare classique, on peut tout faire avec

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Mer 26 Avr - 21:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 272
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: JAZZ pour "double paire d'oreilles"   Sam 1 Juil - 12:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
JAZZ pour "double paire d'oreilles"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rangement pour vos boucles d'oreilles + nettoyage de boucles d'oreilles!
» Barriere ou autre de securiter pour double porte fenetre.
» reportage photos Brio Spin
» Système poussette-couffin souple 0 à 6 mois!
» Je suis une fille à fesse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE, et POÉSIE :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: JAZZ, RAP...-
Sauter vers: