PATLOTCH / COMMUNISME / un ART de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES, ÉCOLOGISTES... et POÉTIQUES !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» DES RIENS DU TOUT
Aujourd'hui à 1:35 par PEUTÊTRE

» POLICE, ARMÉE, RÉPRESSION, MILITARISATION et VIOLENCES POLICIÈRES
Hier à 22:13 par PEUTÊTRE

» MACRONISME, ÉTAT français et RESTRUCTURATION de la géoéconomie du CAPITAL
Hier à 21:51 par PEUTÊTRE

» VERS D'ÉTÉ
Hier à 15:47 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Jeu 19 Juil - 15:46 par Patlotch

» Merde à la Fat'boule : FOOTBALL, IDÉOLOGIE des ÉTATS-NATIONS et du CAPITALISME
Jeu 19 Juil - 15:00 par Patlotch

» de la CUISINE avant toute chose, ou les marmites de l'avenir
Jeu 19 Juil - 13:40 par PEUTÊTRE

» PALESTINE et ISRAËL
Jeu 19 Juil - 13:34 par PEUTÊTRE

» TRAVAILLEURS (ou non) HANDICAPÉS
Dim 15 Juil - 12:34 par PEUTÊTRE

» 7 - LA FRANCE EN GUERRE... « nos armées »... « nos soldats »... « nos ventes d'armes »...
Sam 14 Juil - 15:51 par PEUTÊTRE

» ÉCONOMIE POLITIQUE, quand tu nous tiens : et la CRISE ? NOUVELLE RESTRUCTURATION du CAPITALISME ?
Ven 13 Juil - 12:36 par PEUTÊTRE

» JOHNNY HALLYDAY, ROCK FRANÇAIS et IDÉOLOGIE POLITIQUE du MACRO N' POPULISME
Mer 11 Juil - 19:01 par Patlotch

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Mar 10 Juil - 10:29 par PEUTÊTRE

» LES MURS ONT LA PAROLE : SLOGANS DE NOS JOURS (ET NUITS)
Dim 8 Juil - 11:05 par PEUTÊTRE

» CIRCONSTANCES de la CRÉATIVITÉ ou la folle banalité du "génie"
Sam 7 Juil - 7:29 par PEUTÊTRE

» notes parallèles à MICROCOSME, roman initiatique...
Ven 6 Juil - 17:25 par Patlotch

» NOTES de STYLISTIQUE et POÉTIQUE
Ven 6 Juil - 16:16 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION COMMUNISTE SERA ÉCOLOGISTE OU NE SERA PAS (écologie et marxisme)
Jeu 5 Juil - 7:54 par PEUTÊTRE

» la DOMINATION MASCULINE dans le monde : un MACHISME STRUCTUREL
Mar 3 Juil - 15:58 par PEUTÊTRE

» LECTURES de TRAVERSES
Dim 1 Juil - 22:57 par Admin


Partagez | 
 

 au-delà du vrai et du faux, tragique comédie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Mer 10 Jan - 12:32


the Big Replacement ?

Brexit : l'an dernier, 1518 Britanniques sont devenus français
contre 320 en 2015 et 439 en 2016


Aude Bariéty Le Figaro 10/01/2018

du côté des demandes, 386 en 2015, 1363 en 2016, 3173 en 2017



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Ven 19 Jan - 18:50


ça vient de sortir :
l'indépendance extérieure


Puigdemont assure pouvoir diriger la Catalogne depuis la Belgique
Le Point/AFP 19/01/2018

Puigdemont a écrit:
Je ne peux pas agir comme président (régional) si je suis prisonnier... En prison, je ne pourrais pas m'adresser aux gens ni écrire ni recevoir de visiteurs... La seule manière est de pouvoir continuer à le faire en liberté, en sécurité... Aujourd'hui, les grands projets d'entreprises, universitaires ou de recherche se dirigent aussi principalement en utilisant les nouvelles technologies à distance.

Vive la Catalogne belge !



sûr qu'il a obtenu un laissez-pisser

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Dim 21 Jan - 13:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Jeu 25 Jan - 17:42


l'air des émeutes



informations


faites des tartines, pas la guerre !
et Nutella tenta le diable : un mort à Monaco, le monde en deuil
montage Patlotch  15 février 2015,
pour la mort du milliardaire Michele Ferrero, inventeur du Nutella


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Sam 27 Jan - 20:39


Maurras Venise
tapir partouze ?


Commémorations: Maurras fait polémique

Plusieurs acteurs de l'antiracisme s'indignent de la présence de l'écrivain antisémite d'extrême droite Charles Maurras dans le registre officiel des commémorations prévues pour 2018. Ils appellent la ministre de la Culture Françoise Nyssen à le retirer de la liste.


Charles Maurras a écrit:
Comme dans l'infini, tout s'explique et se réconcilie dans l'absurde. Et cette histoire n'a rien à voir avec la raison.
Les Amants de Venise, Introduction 1902

1924, avec les contributions de Philippe Soupault, Paul Éluard, Pierre Drieu la Rochelle, Joseph Delteil, André Breton et Louis Aragon

il s'agit d'Anatole France
Aragon a écrit:
Il écrivait bien mal, je vous jure, l’homme de l’ironie et du bon sens, le piètre escompteur de la peur du ridicule. Et c’est encore très peu que de bien écrire, que d’écrire, auprès de ce qui mérite un seul regard. Tout le médiocre de l’homme, le limité, le peureux, le conciliateur à tout prix, la spéculation à la manque, la complaisance dans la défaite, le genre satisfait, prudhomme, niais, roseau pensant, se retrouvent, les mains frottées, dans ce Bergeret dont on me fera vainement valoir la douceur. Merci, je n’irai pas finir sous ce climat facile une vie qui ne se soucie pas des excuses et du qu’en dira-t-on. Je tiens tout admirateur d’Anatole France pour un être dégradé. Il me plaît que le littérateur que saluent à la fois aujourd’hui le tapir Maurras et Moscou la gâteuse, et par une incroyable duperie Paul Painlevé lui-même, ait écrit pour battre monnaie d’un instinct tout abject, la plus déshonorante des préfaces à un conte de Sade, lequel a passé sa vie en prison pour recevoir à la fin le coup de pied de cet âne officiel. Ce qui vous flatte en lui, ce qui le rend sacré, qu’on me laisse la paix, ce n’est pas même le talent, si discutable, mais la bassesse, qui permet à la première gouape venue de s’écrier : « Comment n’y avais-je pas pensé plus tôt ! »

Exécrable histrion de l’esprit, fallait-il qu’il répondît vraiment à l’ignominie française pour que ce peuple obscur fût à ce point heureux de lui avoir prêté son nom ! Balbutiez donc à votre aise sur cette chose pourrissante, pour ce ver qu’à son tour les vers vont posséder, raclures de l’humanité, gens de partout, boutiquiers et bavards, domestiques d’état, domestiques du ventre, individus vautrés dans la crasse et l’argent, vous tous, qui venez de perdre un si bon serviteur de la compromission souveraine, déesse de vos foyers et de vos gentils bonheurs. Je me tiens aujourd’hui au centre de cette moisissure, Paris, où le soleil est pâle, où le vent confie aux cheminées une épouvante et sa langueur. Autour de moi, se fait le remuement immonde et misérable, le train de l’univers où toute grandeur est devenue l’objet de la dérision. L’haleine de mon interlocuteur est empoisonnée par l’ignorance.

En France, à ce qu’on dit, tout finit en chansons. Que donc celui qui vient de crever au cœur de la béatitude générale, s’en aille à son tour en fumée ! Il reste peu de choses d’un homme : il est encore révoltant d’imaginer de celui-ci, que de toute façon il a été. Certains jours j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine.

Collectif, Un cadavre, Imprimerie spéciale du Cadavre, Paris, 1924.

allez, aux "anti-staliniens"

Aragon a écrit:
La nuit a des sifflets et des lacs de lueurs. Elle pend comme un fruit au littoral terrestre, comme un quartier de bœuf au poing d'or des cités. Ce cadavre palpitant a dénoué sa chevelure sur le monde, et dans ce faisceau, le dernier, le fantôme incertain des libertés se réfugie, épuise au bord des rues éclairées par le sens social son désir insensé de plein air et de péril.

La paysan de Paris, 1926

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Dim 28 Jan - 23:22


Patlotch, ou l'art de déplaire

Patlotch viré par lundimatin sur facebook, à propos de profs remettant en cause le travail (sauf le leur ?)...

notification facebook a écrit:
Votre commentaire sur la publication de lundimatin a été marqué comme indésirable. Relisez-le et corrigez-le si...

tu cliques et t'as rien, d'ousque c'est toi l'indésirable, quoi que tu jactes dans leur désert critique entre Hazan et Tiqqun. Mon post a disparu, incorrigeable. En substance, de mémoire, j'ai écrit :
Patlotch a écrit:
qu'ils commencent d'abord par démissionner de leur fonction enseignant le travail qu'ils n'ont jamais connu, bien que payés par l'État du capital. Après l'on pourra, peut-être, parler d'un contenu révolutionnaire. En attendant, c'est pipo imposture

si j'ai bien lu lundimatin depuis quelques temps et ses appels à donner du fric, le but est de « produire masse d'autocollants pour recouvrir tous les abribus de leur quartier »


nobesse oblige, leurs quartiers ne sont pas les miens

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Mer 31 Jan - 23:47


intarissable et mouvant
Tarik Ramadan

la mise en garde-à-vue de Tarik Ramadan accusé de viol atteint des records d'échos dans la presse, en nombre d'articles

comme, toujours, les commentaires et "j'aime" par centaines voire milliers, dès qu'il s'exprime sur facebook, en arabe, en anglais, en français...


Ô temps suspend son viol à la déesse médiatique



autant en emporte le vent


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Ven 2 Fév - 8:23


une villa indépendante

Carles Puigdemont va s’installer à Waterloo



Tandis qu'en France, nous donnons à nos rues des noms de victoires : Wagram, Austerlitz...
là-bas on leur colle des noms de défaites : Trafalgar Square, Waterloo Place.

Alphonse Allais


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Lun 5 Fév - 13:20


rien de tragique, mais je n'ai pas de sujet "civilisations disparues"



National Geographic vient de nous offrir une de ces surprises dont elle a le secret depuis plus d'un siècle. La revue américaine vient, en effet, de révéler l'existence d'une cité maya dissimulée dans le nord du Guatemala sous une junge épaisse.


Plus de 60 000 maisons, palaces, chaussées et même des pyramides,
recouvertes depuis des siècles par la jungle du nord du Guatemala, ont pu être identifiés.

PHOTO NATIONAL GEOGRAPHIC

Citation :
Grâce à une technologie révolutionnaire de détection et télémétrie par ondes lumineuses appelée LiDAR, montée sur des drones, les chercheurs et archéologues ont pu pénétrer le feuillage dense de la zone. Le balayage laser et la photogrammétrie ont permis de restituer de façon extrêmement précise et en trois dimensions les ruines d'une civilisation pré-colombienne bien plus complexe et interconnectée que les spécialistes des Mayas ne le supposaient.

Les résultats de ces investigations montrent, en effet, un degré d'avancement qui impressionne les archéologues, qui avaient tendance à considérer les civilisations grecques ou chinoises de cette époque (il y a environ 1 200 ans) comme nettement plus modernes.

"Les images produites par cette technologie montrent bien que la région entière était très organisée et plus densément peuplée qu'on ne l'imaginait", a expliqué Thomas Garrison, archéologue et membre du consortium ayant pris part à ces recherches, à National Geographic. "Nous avons cette perception occidentale qu'une civilisation complexe ne peut pas se développer sous les tropiques [...] Mais ce que prouvent les résultats de LiDAR, c'est que l'Amérique centrale, de la même manière qu'Angkor Vat au Cambodge, était un lieu de développement majeur pour des civilisations complexes et innovantes", a souligné de son côté Marcello Canuto, archéologue à l'université américaine de Tulane et autre acteur de ce projet.

La cité ainsi découverte était composée d'au moins 60 000 bâtiments, maisons, palais ou même pyramides, reliés entre eux par un réseau de chaussées permettant à cette véritable mégalopole de s'étendre sur plus de 2 000 km². Parmi les découvertes de nouveaux centres urbains avec des routes, des maisons, des terrasses, des centres cérémoniels, des canaux d'irrigation et des fortifications, entre autres. L'une des révélations de l'étude a été la découverte d'une nouvelle pyramide de 30 mètres de haut qui avait été identifié comme une colline naturelle à Tikal, le principal site archéologique du pays d'Amérique centrale. Un système de fosses et de murs de 14 kilomètres a également été repéré au même endroit. L'étude suggère que, à leur apogée, les basses terres mayas étaient occupées par 10 millions de personnes, une population "beaucoup plus" élevée que dans les estimations précédentes.

"Maintenant, pas besoin de couper la forêt pour voir ce qui est au-dessous"
, a déclaré Marcello Canuto. Selon lui, la méthode employée pour ces découvertes est une "révolution dans l'archéologie maya". Une découverte qui pourrait être bientôt suivie par d'autres du même genre. "LiDAR est en train de révolutionner l'archéologie de la même manière que le télescope spatial Hubble a révolutionné l'astronomie", estime un autre archéologue, Francisco Estrada-Belli.

L'étude en cours va durer trois ans. Elle devrait permettre d'établir la carte détaillée d'une zone de 14 000 km² sur laquelle les Mayas ont prospéré avant de prendre la direction du nord et des bords du golfe du Mexique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Jeu 8 Fév - 11:49


mirage avec tain

Christine Delphy relaie cette info sur son compte facebook en précisant : « Je viens de signer cette pétition...» :


quoi que l'on pense de l'utilité de demander quoi que ce soit à l'État, il convient de savoir que depuis la loi LOLF (2001-2006), "L'ensemble des recettes assurant l'exécution de l'ensemble des dépenses, toutes les recettes et toutes les dépenses sont retracées sur un compte unique, intitulé budget général", et ce n'est que "Par exception au principe de non-affectation des recettes, [que] certaines recettes peuvent être directement affectées à certaines dépenses dans le cadre, notamment, des comptes spéciaux." (source Direction du budget, 16 janvier 2018)

par conséquent l'exigence de cette pétition, savoir à quoi seront affectées les recettes de la CSG, est vaine, décalée par rapport à la loi, en quelque sorte illégitime. L'État manque d'argent, il augmente les impôts des salariés. C'est toute l'explication. Désolé de faire des déçu.e.s

PS : dans un miroir sans tain, on voit simultanément le reflet et à travers, par transparence : il n'y a pas transparence du budget de l'État, et c'est la loi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Lun 12 Fév - 17:38


anagramme

Crise au sein de Renault avant de nommer le successeur de Carlos Ghosn
L'Argus (sic) 12/02/2018

Carlos Ghosn : racolons GHS

GHS : Le logiciel de paie des entreprises du spectacle

ça ne s'invente pas, Debord rigole dans sa tombe

un peu de musique ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patlotch



Messages : 1579
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Mer 14 Fév - 9:13


"emploi à vie" : comment l'entendez-vous ?

Fonction publique : une majorité de Français favorable aux réformes
Europe 1 13 février 2018

Selon un sondage, les Français sont majoritairement favorables à une remise en cause du statut de fonctionnaire passant par un plan de départs volontaires et une rémunération au mérite.

Citation :
Une majorité de Français se disent favorables aux réformes que le gouvernement entend engager dans la fonction publique, y compris les fonctionnaires qui rejettent toutefois la suppression de l'emploi à vie, selon un sondage* OpinionWay et Comdata Group pour Les Echos (édition abonnés) et Radio Classique.

Favorables à la suppression de l'emploi à vie. Interrogés sur les mesures envisagées par le gouvernement, dont les premières pistes ont été dévoilées le 1er février, plus de sept Français sur dix (76%) se disent favorables à la mise en place d'un plan de départs volontaires dans la fonction publique. 67% sont aussi favorables à la mise en place d'une rémunération au mérite et 57% à la suppression de l'emploi à vie pour les fonctionnaires. Les plus enthousiastes sur ces projets de réforme sont ceux ayant voté pour François Fillon au premier tour de la présidentielle.

Les fonctionnaires favorables à une rémunération au mérite. Les fonctionnaires interrogés sont, selon cette enquête, eux-mêmes favorables à 72% à un plan de départs volontaires et à 59% à une rémunération au mérite. En revanche, ils rejettent la suppression de l'emploi à vie (seulement 21% pour).

D'accord avec une remise en cause du statut. D'une manière générale, si les Français sont 43% à trouver qu'il y a "trop de fonctionnaires en France", ils sont minoritaires (48%) à penser qu'il faut réduire leur nombre. Mais ils sont plus nombreux (57%) à se dire d'accord avec une remise en cause du statut de fonctionnaire (41% y sont opposés).

Parmi ceux favorables à une réduction du nombre de fonctionnaires, une écrasante majorité (83%) visent en premier lieu les collectivités territoriales (villes, départements, régions), avant la culture (49%). L'éducation nationale vient en troisième position (19%). Seuls 2% citent la police.

*Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 7 au 9 février auprès d'un échantillon de 1.047 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.


Au Japon, le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe a décidé de repousser l'âge maximal de la retraite des fonctionnaires de 70 à 80 ans.


Citation :
Pour l'instant, cette mesure ne viserait que les travailleurs volontaires. Avec comme avantage une augmentation des revenus de la pension, en fonction des années de travail. Les autres pourront toujours prendre leur retraite entre 60 et 70 ans, selon le Figaro. Cette mesure de rallongement a été prise car le budget des retraites se porte mal, au vu de l'espérance de vie des Japonais : 87 ans pour les femmes et 81 ans pour les hommes. Au niveau financier, le gouvernement aurait donc intérêt à faire travailler plus longtemps sa population.

Les employeurs se trouvent également face à d'autres problèmes: une pénurie de main-d'oeuvre, peu de demandeurs d'emplois (le chômage représente 2,8%) et un faible taux de natalité. Donc peu de jeunes peuvent remplacer leurs aînés. La seule solution trouvée par le gouvernement: garder les personnes âgées au travail. Ce qui fait qu'un senior sur cinq travaille au Japon. Beaucoup n'ont pas le choix, notamment parce que 19% d'entre eux vivent sous le seuil de pauvreté. C'est un record pour un pays industrialisé.

Il ne suffit pas d'être malheureux. Encore faut-il que les autres le soient.
Pierre Desproges revisité



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Ven 23 Fév - 11:00


la véritable scission dans le Camembert

qui l'est cru ?


La mort programmée du véritable camembert de Normandie ?


Citation :
L'Appellation d'Origine Protégée du Camembert va autoriser le lait pasteurisé. Véronique Richez-Lerouge, présidente de l'Association Fromages de Terroirs y voit un danger mortel. Interview.

Une dépêche AFP tardive. Peu de réactions dans le milieu des fabricants de fromage et des affineurs. Pas même un communiqué à la sortie d'une réunion qui s'annonçait pourtant cruciale pour l'avenir du camembert de Normandie, l'une des appellations stars du patrimoine française.

Mercredi 21 février, l'Organisme de défense et de gestion du Camembert d'Appellation d'Origine Protégée réunissait tous les acteurs de la filières camembert pour tenter de trouver une issue au long bras de fer entre les artisans du "camembert de Normandie" au lait cru sous AOP et les industriels revendiquant des fromages au lait pasteurisé "fabriqués en Normandie".  

Depuis plus de 10 ans, les gros fabricants, dont Lactalis est de loin le premier opérateur avec 95 % de la production, réclament un assouplissement de la réglementation de l'AOP en faveur du lait pasteurisé, invoquant le danger sanitaire du lait cru.

Depuis 2009, les producteurs de camembert de Normandie AOP demandent l'interdiction de la dénomination commerciale "fabriqué en Normandie" apposée sur le camembert fabriqué par les industriels qui ne respectent pas les critères de l'appellation. Après des années de procédure, rien n'y a fait, les industriels se sont accrochés au terme de Normandie.

C'est finalement un autre scénario qui s'est joué lors de cette "réunion de la dernière chance". Défenseurs de l'AOP et tenants du camembert "fabriqué en Normandie" ont finalement trouvé un terrain d'entente.

La filière s'oriente vers une AOP élargie, avec deux niveaux: Une version plancher autorisera la dénomination commerciale "Camembert de Normandie", venant remplacer le "Camembert fabriqué en Normandie". Cette version autorisera le lait pasteurisé. Une version plus haut de gamme, strictement au lait cru, baptisée "Véritable Camembert de Normandie", se substituera à l'actuelle AOP, avec des critères d'exigence relevés.

A partir de 2020, ces deux qualités de fromages, l'une industriel, l'autre artisanale pourront cohabiter au sein de la même Appellation.[...]

le camembert serait-il au fromage ce que le trostkisme est au marxisme, appellation d'origine non contrôlée : deux camemberts une appellation, trois camemberts une scission ? Du camembert au cas Lambert, il n'y aurait qu'un pas ? Peut-être, va savoir

au-delà du vrai et du faux, on en fait tout un fromage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Ven 2 Mar - 18:53


complété en bas du tableau



au-delà d'en deçà :
« sous le seuil de pauvreté »

échange tweeter

Rosa Rosam a écrit:
@intwittoveritas

« Le seuil de pauvreté »...
terrible cette expression qui nous rappelle que certains restent à la porte du strict nécessaire.

Anaïs D. [Fén'X] a écrit:
@anaischuchote

Du coup s'il y en a en dessous, ce n'est plus un seuil

Patlotch a écrit:
c'est un seuil de richesse

Anaïs D. [Fén'X] a écrit:
C'est ça. Les autres sont sous la dalle.
Symboliquement c'est assez fort. Ils sont sous nos pieds. Et ça passe passe crème

Patlotch a écrit:
l'expression est formée à l'envers. "Seuil  : Limite, point, moment AU-DELÀ [et non en deçà] desquels commence un état, se manifeste un phénomène. Exemple : être au seuil de la vieillesse". On ne dit pas au seuil de la jeunesse...

Anaïs D. a écrit:
"Un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre lorsqu'il vit dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté."

Patlotch a écrit:
pour "sous le seuil" dix pages de Google renvoient à "pauvreté", le reste à un niveau. C'est une exceptionnelle exception linguistique


Patlotch a écrit:
@anaischuchote

vous avez vu ? Il y a un "seuil de pauvreté" ET un "seuil de richesse". Nous ne sommes décidément pas au seuil de l'INSEE ;-)

Anaïs a écrit:
Nous ne serons plus jamais seuils !

Patlotch a écrit:
heureusement que le gouvernement n'a pas pensé au seuil poétique, ce bonheur gratuit qu'il serait foutu de nous faire payer

intéressant, il y a par l'INSEE comme une inversion de l'appellation de classe chez Marx : classe capitaliste (à laquelle n'appartiennent certes pas toutes les "catégories aisées") et classe prolétarienne (peu ou prou les "catégories populaires"). Quant à "classes moyennes", c'est est un tel foutoir conceptuel, marxistes compris

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Mer 7 Mar - 12:39


égalité hommes-femmes :
la grande bourgeoise discriminée

2 femmes parmi les





Alice Walton Walmart 16ème


Françoise Bettencourt Meyers L'Oréal 18ème

fortunes mondiales

Le féminisme est-il devenu la vache à lait du capitalisme ? Libération  6 mars 2018
Citation :
la parité femmes-hommes doit aussi passer par la parité dans l’expression de la libido, cette pulsion qui dépasse le cadre de nos sexualités et agit en moteur de notre vitalité.

allez les richEs, un peu de libido, que diantre, et que dieu mammon.elle motive vos mamelles

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Ven 9 Mar - 13:32


une légende vivante à la télévision

Julien Coupat à 'Envoyé Spécial'

la vidéo 27:23


d'un homme qu'on n'avait jamais vu ni entendu, et d'une demi-heure pour dire ça, j'ai compris qu'il ne voulait pas aller en prison, car la justice est trop injuste, et des images qu'il était bien coiffé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Dim 11 Mar - 17:31


mieux que le blocage :
les usagers qui votent la grève des autres

Création du Collectif des usagers de la SNCF pour la grève illimitée
Paris-Luttes.Info 11 mars 2018

Nous sommes des usagers de la SNCF et nous voulons qu’une grève générale illimitée ait lieu, en réponse à l’attaque historique contre les travailleurs du rail. Nous sommes disposés à mettre toutes nos forces pour qu’une telle riposte, que l’on n’a pas vue depuis trop longtemps, se prépare, s’organise, se répande et finisse par bloquer toute l’économie.

Citation :
Comme les cheminots, les salariés du rail, nous sommes contraints par la classe capitaliste à prendre le grand train quotidien de l’exploitation. Ce train, c’est celui qui nous conduit la tête pleine de soucis et d’angoisses vers des bureaux, des usines, des agences de Pôle emploi, où nous attendent des managers, des patrons, des chefs, qui sont chargés de confisquer la majorité de notre temps. Ce train, c’est celui qui nous ramène dans nos cités, nos petits pavillons, nos immeubles, une fois le turbin accompli, avec les mêmes soucis, les mêmes angoisses, la fatigue en plus.

Comme les cheminots, les salariés du rail, il nous arrive, quand on le peut, de prendre le train de la détente, des loisirs, des vacances. Un peu de repos, le temps de se vider la tête et de ne pas penser à la reprise du boulot.

Comme les cheminots, les salariés du rail, nous sommes de la classe sociale qui n’a d’autres choix que celui de travailler pour survivre. Nous sommes le prolétariat, au-delà des catégories professionnelles dans lesquelles la propagande dominante souhaite nous enfermer, par-delà le faux clivage public/privé, où elle nous incite à nous entredéchirer.

Comme les cheminots, les salariés du rail, nous avons, par le passé, obligé les capitalistes à nous céder des droits, des niveaux de salaires, des amortisseurs sociaux. Chaque fois que nous avons arraché ces “conquis sociaux”, c’est quand nous avons su dépasser les fausses oppositions que les bourgeois attisaient entre nous, c’est parce que nous avons réussi à nous rassembler à partir de notre condition générale d’exploités, à agir comme classe unie.

Aujourd’hui, nous n’en pouvons plus de crouler sous les attaques incessantes des capitalistes contre nos conditions de vie, nos salaires, nos droits politiques et sociaux, nos libertés. Cela fait des années que nous reculons face aux agressions contre le progrès humain, que mènent impitoyablement le patronat financier et industriel et ses sbires politicards… Des années que nous nous enfonçons dans la précarité, la flexibilité, la pauvreté, la démoralisation, la peur du lendemain, la perte de sensibilité et d’intelligence, l’individualisme… Et tout cela favorise la banalisation de la barbarie.

Cette nouvelle attaque contre l’entreprise qui symbolise le “service public” vise à une victoire historique contre tous les travailleurs, occupés, chômeurs, retraités et jeunes. Les rupins qui l’ont ordonnée le savent et c’est pour cela qu’ils mobilisent toute leur puissance pour qu’elle survienne…

… À commencer par les médias, qui sont en première ligne de l’actuelle bataille psychologique.

Alors, que les choses soient très claires : en tant qu’usagers de la SNCF, en tant que travailleurs, nous clamons haut et fort que quiconque veut l’abolition des vrais privilèges doit combattre aujourd’hui aux côtés des cheminots, des salariés du rail. Nous avons un cerveau, merci ! Nous savons donc que les privilégiés se croisent dans les beaux quartiers, dans les palaces, les rallyes mondains, à l’abri de grandes propriétés sécurisées, où aucun cheminot n’a jamais été vu !

Nous savons que les privilégiés sont les capitalistes qui, pour augmenter leurs inadmissibles privilèges, accusent présentement les cheminots, les employés de la SNCF, les fonctionnaires, d’être des privilégiés.

Cette parole de mensonge, c’est celle d’un monde à l’envers, où les raclures de fils à papa nous insultent pour mieux nous piller.

Dans ces conditions, tout syndicaliste qui, selon une habitude trop répandue, cherchera à négocier la régression, à diviser les travailleurs, à confisquer les luttes, à manipuler les assemblées générales, sera considéré comme un traître.

Faisons circuler ce texte, organisons les caisses de grève, préparons la grande grève générale illimitée.

Le train de la révolution est en marche, faites tourner !

P.-S.
Contact : usagerssncfpourlagreve@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/Collectif-des-usagers-de-la-SNCF-pour-la-grève-illimitée-1948810298767966/



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Sam 24 Mar - 14:44


Barbie Kahlo, même combat ?


Barbiemania, féminisme et Frida Kahlo
Irène Mosalli L'Orient Le Jour 23/03/2018

Quand Barbie, 59 ans et, toujours, une taille de guêpe, essaie de rattraper le train du MLF en marche, elle fait un faux pas.

Citation :
Son glamour et sa garde-robe hollywoodienne, qui ont fait rêver les petites filles en fleurs durant des décennies, n’étaient plus en phase avec l’air du temps. Alors, en hommage aux femmes d’exception à travers le monde entier, ses créateurs l’ont transportée dans l’univers des Inspiring Women, à l’occasion de la Journée internationale de la femme. Exit les robes des grands soirs et les tenues de plage so sexy : Barbie doit se mettre dans la peau de grandes héroïnes américaines. Barbie s’est ainsi réincarnée en la célèbre aviatrice Amelia Earhart, la première Américaine à avoir traversé en 1928 l’océan Atlantique en avion et la première à le faire en solitaire en 1932. Puis la poupée immortelle a troqué son bomber en cuir marron et col en chaude fourrure contre la stricte robe à col rond et les grandes lunettes à écailles de la mathématicienne de la NASA, Katherine Johnson.

Et parce que cela ne suffisait pas, il a fallu qu’elle embarque les enfants dans le monde de l’art. La voilà donc transformée en Frida Kahlo, haute en couleur, et en symbole du féminisme et de l’activisme politico-culturel. Mais cette nouvelle identité de la poupée iconique a soulevé moult controverses. À commencer par l’actrice Salma Hayek, qui partage avec elle le même pays d’origine, le Mexique, et qui l’avait incarnée dans le film Frida paru en 2002. L’actrice a déclaré sur Instagram : « Frida Kahlo n’avait jamais essayé d’être, ou d’apparaître, comme quelqu’un d’autre. Elle célébrait ce qu’elle avait d’unique. Comment a-t-on pu la tourner en Barbie ? »

Difficile makeover Barbie-Frida Kahlo

De nombreuses personnes reprochent également à la firme de jouets Mattel, qui a créé Barbie, de n’avoir pas été fidèle à ce qu’avait été en réalité la grande artiste et de l’avoir totalement aseptisée. La poupée Kahlo ne porte aucune trace des souffrances endurées par le corps de la peintre tout au long de sa vie. Elle se tient bien droite, débarrassée de sa chaise roulante. Sa petite-nièce, Mara Romero, seule détentrice des droits sur l’image de l’illustre peintre mexicaine, va plus loin, a critiqué le manque de ressemblances avec sa parente défunte dont on a éclairci les yeux et débroussaillé les sourcils, sa grande caractéristique. Rien dans l’expression et l’attitude, même les vêtements (certes dans sa palette connue), ne sont fidèles à l’artiste. Et rien, dans cette version Barbie, ne suggère la farouche féministe qu’elle était, ou l’artiste peignant tout en souffrant dans sa chair. « J’aurais voulu que la poupée ait davantage les traits de Frida, pas cette poupée aux yeux clairs. La poupée devrait représenter tout ce qu’incarnait ma tante : sa force », expliquait-elle à l’AFP. Pour sa défense, Mattel a précisé à son tour avoir travaillé en « étroite collaboration » avec Frida Kahlo Corporation, une société basée à Miami « qui détient tous les droits liés au nom et à l’identité de Frida Kahlo pour la création de cette poupée ».

Frida Kahlo (1907-1954) a mené une brillante carrière picturale tout en endurant les séquelles d’une poliomyélite contractée à l’âge de six ans, qu’est venu aggraver un grave accident de bus, et a dû subir de nombreuses interventions chirurgicales. Tout au long de sa vie, elle n’a jamais cessé d’être une ardente militante politique se battant pour l’idéologie du Parti communiste mexicain et l’émancipation de la femme. Difficile donc de faire porter toutes ces casquettes à une Barbie aux longues jambes et figée dans une beauté imperturbable. Difficile également, dans ce siècle de tous les changements, d’intéresser les petites filles à la poupée, toute chargée de message qu’elle soit, alors qu’avec un IPad et d’autres joujoux électroniques, elles peuvent devenir une multitude de personnages. Plus besoin, non plus, de se rendre dans un magasin spécialisé afin de satisfaire leurs envies, les achats pouvant se faire en ligne, ce qui vient de porter un grand coup à la mégachaîne de jouets américaine Toys R. Ses responsables ont en effet annoncé qu’ils vont fermer ou vendre les 800 magasins qu’ils possèdent dans le pays.

Quant à Ken, le compagnon-poupée de Barbie... Il y a Rodrigo Alves. Une « créature » indifférente à ce changement social, se voulant un témoin de la traditionnelle culture ludique en voie de disparition. Un homme qui croit encore en la magie des poupées. Au point de s’être métamorphosé (après plus d’une vingtaine d’interventions chirurgicales) en Ken. Cet homme de 34 ans, féru de chirurgie esthétique, est l’héritier d’une fortune brésilienne. Il n’a donc eu aucune difficulté à s’adonner à cette drôle de passion, néanmoins très malsaine. Il lui en a coûté 508 000 de dollars pour devenir la version humaine de Ken. Il a même demandé à ses followers de l’appeler à présent Roddy Doll. Aujourd’hui, pour aller encore plus loin dans sa folie, il est tenté de rentrer dans la peau d’une femme qui, en l’occurrence, serait Barbie. Clouant au pilori Mr. Bruce Jenner (du clan des Kardashian), devenu plus célèbre sous le nom de Mrs Caitlyn Jenner. This is America…


Florence Arquin 'Untitled' c1950


Gisèle Freund Frida Kahlo et son médecin Juan Farill, Mexico City 1951

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Mer 28 Mar - 18:46


Une enquête pour "apologie du terrorisme" a été ouverte à Foix (Ariège) après la publication sur les réseaux sociaux par une militante de la cause animale d'un message injuriant à l'égard du boucher du Super U de Trèbes tué dans les attentats islamistes de Radouane Lakdim, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.


Citation :
Dans la nuit de lundi à mardi, les gendarmes ariégeois ont repéré ce message qui disait: "Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste ? Pas moi, j'ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice", a indiqué la source judiciaire à un correspondant de l'AFP.

Ce message, posté trois jours après la mort à Trèbes (Aude) du boucher du Super U, Christian Medves, une des quatre victimes du jihadiste Radouane Lakdim, a entraîné des réactions virulentes. La militante vegan qui l'avait posté l'a ensuite retiré, selon la source judiciaire.

La procureure de Foix, Karline Bouisset, a ouvert une enquête pour apologie du terrorisme, dont elle s'est dessaisie au profit du parquet de Saint-Gaudens, la militante étant domiciliée en Haute-Garonne.

Cette dernière n'avait pas été interpellée mercredi après-midi.

Un ancien candidat aux législatives dans le Calvados, Stéphane Poussier (ex-LFI), a pour sa part été condamné mardi à un an de prison avec sursis pour apologie du terrorisme par le tribunal correctionnel de Lisieux (Calvados).

Jeudi seront célébrées séparément dans l'Aude les obsèques des quatre victimes des attentats de Trèbes et Carcassonne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Dim 1 Avr - 3:53


rassurons notre lectorate qui s'inquiétait de la dérive marxiste de Patrick Artus


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Sam 7 Avr - 15:21


Citation :
Un protestataire sourd-muet qui participait à une manifestation anti-gouvernement à Bucarest près de Sala Palatului, lors du congrès national du PSD (Parti Social Démocrate), a reçu une amende de 2000 RON (430 euros). La gendarmerie aurait donné une amende à cet homme pour avoir "scandé des slogans contre le PSD" et pour "opposition violente", selon le procès-verbal publié sur la page Facebook de "Coruptia Ucide".

Le 10 mars, une dizaine de personnes participaient à cette manifestation contre le Parti Social Démocrate. La gendarmerie a arrêté certains des manifestants et a remis des amendes pour "troubles à l'ordre public" et "pour avoir participé à une contre-manifestation", dont la somme totale s'élèverait à 14.000 RON, toujours selon la page "Coruptia Ucide".

La gendarmerie a déclaré que la légalité de cette amende ne pourra être déterminée que par un tribunal, si la personne sourd-muette décide de contester le procès-verbal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Lun 9 Avr - 16:35


elle rompt avec son aix



Aix : mariage annulé à cause d'un marié qui ne sourit pas assez
Elle fait annuler son mariage pour "escroquerie aux sentiments"

Séverine Pardini

La justice a conclu à un mariage usurpé. Malika, l'épouse, a eu bien du mal, depuis, à se reconstruire. Elle ne s'est pas remariée et n'a toujours pas d'enfants.

Citation :
Les juges ont les yeux partout. Même là où on ne se doute pas un instant qu'ils auront la curiosité d'aller voir.

À preuve, cette affaire singulière qui fait la tristesse de Malika, 48 ans, résidente des quartiers Nord de Marseille. Le 10 décembre 2005, celle qui exerçait la profession de comptable avait épousé un homme qu'elle avait rencontré sur son lieu de travail. L'époux travaillait dans le bâtiment.

Mais très vite, Malika se rend compte, dès après le mariage, que son mari ne la regarde plus. Il se montre même provocateur, agressif, violent. En fait, elle comprend qu'il ne cherchait qu'à obtenir des papiers pour pouvoir séjourner en France. "Il y a eu un changement de comportement chez lui. C'était très dur pour moi d'avaler la pilule", nous a-t-elle confié. "J'ai compris que je vivais avec quelqu'un qui me mentait, qui me jouait la comédie. J'ai servi d'appât pour lui permettre d'obtenir un droit de séjour en France."

"Un mariage en gris"
Exaspérée parce qu'il sollicite le divorce, elle décide alors de saisir la justice d'une demande d'annulation pure et simple du mariage. "Pour moi, c'est comme s'il n'avait jamais existé", explique-t-elle. "J'ai décidé de sortir les griffes !"

Son avocate, Me Isabelle Terrin, évoque "une escroquerie aux sentiments". Pour elle, il s'agit d'"un mariage gris" et non d'un mariage blanc. Un mariage blanc, c'est quand les deux parties sont d'accord pour un faux mariage. Un mariage gris, quand l'un des deux a été abusé. "Lorsque l'un des époux joue le jeu de la séduction à l'autre pour des raisons administratives, cela crée des désastres dans la vie privée du futur conjoint utilisé comme un passeport", observe Me Terrin.

La cour d'appel d'Aix-en-Provence, dans sa décision, va jusqu'à relever que l'époux, sur les 88 photos versées au procès, "sourit à peine", "ne regardant pas son épouse, même sur les photos où le couple est seul"... Le comble, c'est que c'est le mari qui a fourni les images en question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Jeu 19 Avr - 21:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Dim 22 Avr - 12:51


Le compte Twitter de la police nationale des Yvelines a posté ce samedi la photo d’un petit mot très sympathique laissé par des personnes placées en garde à vue...


@PoliceNat78 07:43 - 21 avr. 2018

Citation :
« Ma garde à vue était bien, les policiers sont gentils », « accueil chaleureux, personnel agréable »… Les conditions de détention au commissariat de Rambouillet (Yvelines) semblent avoir beaucoup plu à certaines personnes passées par l’établissement.

Le compte Twitter de la police nationale des Yvelines a posté ce samedi la photo d’un petit mot laissé par des personnes placées en garde à vue. « Quand des gardés à vue sont ravis de leur accueil au commissariat de Rambouillet et le font savoir ! », ont ainsi tweeté les policiers.

« C’est pour cela que j’ai avoué »
Les deux commentaires, datés de vendredi, sont très élogieux. « Ma garde a vue été bien les policiers sont gentil (sic) la jeune fille qui m’a donné a (sic) manger est très sympa et jolie », écrit un premier individu.

« Accueil chalereux (sic) personnel agréable (…) c’est pour cela que j’ai avouer (sic) la jeune fille en tenue est très joli (sic) »
, écrit une seconde personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PEUTÊTRE



Messages : 386
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   Jeu 26 Avr - 10:27


quoi de vrai dans le fake news ?

le fake news de Tolbiac aura fait couler plus d'encre virtuelle que de sang réel, et plus en tant que faux que supposé vrai. Depuis hier, toute la presse, celle qui n'en parlait pas, s'en donne à cœur joie

le stagiaire de Reporterre, Maxime Lerolle, se tait depuis la parution de son enquête du 21 avril Trois témoins racontent comment un occupant de Tolbiac a été blessé à la tête. Le site a passé la plume à Camille Martin pour la mise à jour et un point sur l’affaire le 24 avril, où je relève ce passage :


Citation :
La rumeur enfle dans l’après-midi, d’autres médias - Marianne, Le Média, Paris Luttes - parlent de « coma », d’« étudiant entre la vie et la mort », des expressions reprises et amplifiées par de nombreux tweets. Reporterre ne reprend pas ces termes : aucun de nos témoins n’en a fait mention.

sur les réseaux sociaux, Reporterre et Maxime Lerolle sont éreintés par les opposants aux luttes actuelles, fachos en tête

je me suis contenté de suggérer à Maxime Lerolle d'en faire plutôt un roman, un mentir-vrai, puisqu'après tout, l'événement était plausible quant à la brutalité de la police, et les suppositions dignes d'un bon polar

plus inquiétant me semble l'amplification de la nouvelle par les blogs militants, bien au-delà des témoignages qui s'avéreraient faux, jusqu'à prétendre au mensonge d'État couvert par l'ensemble de la presse bourgeoise

des "révolutionnaires" ayant un telle conception de la vérité, inutile de dire ici ce que nous en pensons

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: au-delà du vrai et du faux, tragique comédie   

Revenir en haut Aller en bas
 
au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sapin : vrai ou faux ?
» vrai ou faux Corail?!
» MAC Vrai ou faux ?
» Vrai ou faux travail ?
» Détection vrai/faux cheveux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / COMMUNISME / un ART de la RÉVOLUTION :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: POÉTIQUE, ARTS, POÈMES, etc. :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: