PATLOTCH / CIVILISATION CHANGE / COMMUNISME, SEXE, et POÉSIE

dans la DOUBLE CRISE du CAPITAL et de l'OCCIDENT, LUTTES COMMUNISTES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGIQUES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» COMMUNISME : pensées de traverse
Aujourd'hui à 0:39 par Patlotch

» BIDONVILLES : SLUMS : BARRIOS DE TUGURIOS
Hier à 11:27 par Patlotch

» DIALECTIQUE COMPLEXE et MÉTHODOLOGIE : DÉPASSEMENTS À PRODUIRE
Jeu 17 Aoû - 18:27 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION vers LA COMMUNAUTÉ HUMAINE
Jeu 17 Aoû - 17:02 par Admin

» COMMUNISME(S), RELIGION(S), FOI, et RÉVOLUTION (étude)
Jeu 17 Aoû - 16:59 par Admin

» AUTO-ORGANISATION RÉVOLUTIONNAIRE, une vision renouvelée
Jeu 17 Aoû - 16:37 par Tristan Vacances

» ÉTATS-UNIS, CANADA, QUÉBEC LIBRE
Jeu 17 Aoû - 8:56 par Admin

» POPULISME de GAUCHE : CHANTAL MOUFFE et ERNESTO LACLAU théoriciens trans-classistes / TONI NEGRI, ses ambiguïtés et les limites de l'OPÉRAÏSME, PÉRONISME...
Jeu 17 Aoû - 8:43 par Patlotch

» ÉMEUTES/RIOTS... IDÉOLOGIE de l'ÉMEUTE ? un débat important
Jeu 17 Aoû - 8:10 par Patlotch

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Jeu 17 Aoû - 7:47 par Patlotch

» PROLÉTARIAT : je t'aime, un peu, beaucoup... à la folie... pas du tout ?
Mer 16 Aoû - 16:41 par Tristan Vacances

» SEXE, GENRE, CLASSES, et CAPITALISME / FÉMINISME, INTERSECTIONNALITÉ et MARXISME, avec Cinzia Arruzza... Silvia Federici, Selma James, etc.
Mer 16 Aoû - 13:33 par Admin

» FEMMES & hommes, REPRODUCTION du CAPITAL, LUTTES et DÉCOLONIALITÉS... Quid du concept de GENRE ? AUTO-ORGANISATION !
Mar 15 Aoû - 7:55 par Patlotch

» actualités de la CRITIQUE DÉCOLONIALE
Mar 15 Aoû - 7:32 par Patlotch

» 'RACES' et rapports de CLASSES, racisme structurel ou systémique, racisme d'État... (Black Lives Matter...)
Mar 15 Aoû - 7:07 par Patlotch

» des MOTS que j'aime et d'autres pas
Jeu 10 Aoû - 17:40 par Patlotch

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Mar 8 Aoû - 13:38 par Patlotch

» ROBOTS contre PROLÉTARIAT ? mais... quelle plus-value ? UBÉRISATION et EXPLOITATION
Mar 1 Aoû - 10:23 par Patlotch

» THÉORISATIONS COMMUNISTES, FÉMINISTES, et DÉCOLONIALES : remises en perspectives révolutionnaires. Cheminement et bouclages de synthèse
Lun 31 Juil - 15:18 par Tristan Vacances

» les visites du forum : provenance, sujets les plus actifs et les plus lus
Dim 30 Juil - 12:17 par Patlotch


Partagez | 
 

 FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 8:57


Citation :
Au Japon, le harcèlement lié à la maternité porte un nom : le matahara. Selon une étude commandée par le ministère du Travail et de la Santé japonais et publiée ce 2 mars, plus de 21 % des salariées interrogées (1) affirment avoir été maltraitées lorsqu'elles étaient enceintes dans leur entreprise.

Un harcèlement qui peut être à l'origine d'arrêts de travail avant la naissance d'un enfant, mais aussi conduire à des avortements spontanés ou des naissances prématurées. Près de 29 % des salariées japonaises disent également avoir déjà subi une forme de sexisme.

Certes, l'acception du vocable japonais "sekuhara" (harcèlement sexuel) est bien plus extensive au Japon qu'en Europe  puisque une invitation à dîner en tête-à-tête d'un supérieur est parfois considérée comme tel, souligne l’AFP.

Mais l’étude montre que les réflexions machistes, tendancieuses ou attentant à la vie privée, sont un vrai fléau pour les femmes nippones dans la sphère professionnelle. Et le silence prévaut bien souvent : deux tiers des victimes n'osent pas dénoncer ces problèmes qui peuvent être causés par des hommes (56%) mais aussi par des femmes (38%).  

Au Japon, plus de la moitié des femmes qui accouchent choisissent de renoncer à travailler.  


(1) L'enquête, publiée le 2 mars, a été menée à l'automne 2015 auprès de quelque 4 654 salariées de 1711 entreprises japonaises. Elle a été complétée par une étude effectuée sur Internet sur la base de 5 000 réponses, le tout auprès de femmes de 25 à 44 ans.

Béatrice Héraud




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 17:36


Bonneterie VALTON Troyes, atelier de confection en 1917



Photo Louis Brunon

Confection des capotes pour l'armée, 30 janvier 1917. Valton fabriquait des culottes et des caleçons pour civils et militaires.
Le Général JOFFRE était client de la maison Valton où il commandait ses caleçons pour monter à cheval.




Usine St-Joseph aux Marots Troyes. Le personnel féminin en 1909



Atelier de confection

L'usine MAUCHAFFEE était située rue Bégand de Troyes. C'était une usine très importante,
tant en taille qu'en personnel. L'entreprise a compté 1140 ouvriers en 1897, 1600 en 1906 et 3000 en 1914.
Comme beaucoup d'usine textile, Mauchauffée a arrêté son activité en 1973
.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 17:46


Usine de peausserie dite ganterie ,
puis ganterie et usine de teinturerie S.A. Tréfousse,
puis Chaumont France (Haute-Marne), puis magasins de commerce, actuellement Centre Agora








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 18:03


Nike Factory

China





Indonesia







Vietnam






Sri Lanka



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 18:21


la plus vieille fabrique de chaussures en France
depuis 1750, l’usine Marco, installée à Pont-de-l’Arche dans l’Eure






vers 1910



2011

à Romans (Drôme)



1964



Joëlle, piqueuse



Finition des chaussures © Ooh! Collective

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 18:35




Ouvrières de l’atelier de façonnage. Usine Alto de Bourgoin-Jallieu, 1965
Coll. Archives communales de Bourgoin-Jallieu - © L. Villon

Citation :
Henri Blanchoud crée La Bonneterie de la Michalière à Fitilieu en 1939 pour fabriquer des bas de soie naturelle. Mais les bas de nylon, après un succès spectaculaire outre Atlantique, déferlent en France avec les soldats américains. Rapidement l'usine ne fabriquera plus que des bas de nylon sans couture, beaucoup plus solides. Les métiers circulaires travaillent 24h sur 24 pour assurer une production de 60 000 paires par mois en 1953 puis plus de 150 000 paires en 1956 !

Les bas sont vendus sous la marque Clairmaille accompagnée du slogan « Le bas Clairmaille, le bas à la rose ». Les fillettes peuvent, elles aussi, acheter des bas nylon miniatures pour leur poupée ! Pour élargir la clientèle, la société fait appel dans les années 1960 à Jacques Esterel, couturier et fondateur de la « nouvelle vague de la mode » pour imaginer « la symphonie des tons et des coloris haute couture ».

Cependant, c'est le collant qui sera privilégié par les femmes lors de l'arrivée de la mini-jupe et la production nationale de bas est divisée par quatre entre 1968 et 1972. L'entreprise en Isère est obligée de diversifier son offre : des pulls et des bas sont fabriqués à Fitilieu tandis que la finition est réalisée à Aoste par 278 personnes ; le bureau parisien assure la diffusion internationale. Après tant d'années de succès, les bas Clairmaille s'arrêtent en 1975.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 18:48


Femmes ouvrière de la Fabrique nationale de Herstal, en Belgique

la grève de 1966

« À travail égal, salaire égal ! »








Citation :
En 2015, en Belgique, les femmes gagnent en moyenne 22 % de moins que les hommes. Il y a 50 ans, à Herstal, quelque 3000 ouvrières ont lancé l’une des plus importantes grèves de l’histoire du pays sous le slogan « à travail égal, salaire égal ».

Le 16 février 1966, les travailleuses de la FN d’Herstal se lançaient dans un mouvement de grève qui allait durer douze semaines. Elles allaient marquer l’histoire du mouvement ouvrier belge, mais aussi celle du mouvement féministe. [...]




Sur cette photo emblématique, on voit Lucie Henrard, un des femmes-machines, meneuse de la grève.
On a longtemps cru qu'il s'agissait de Charlotte Hauglustaine (FGTB), présidente du Comité de grève de la FN,
mais, en janvier 2016, la vérité a été rétablie grâce au journal La Meuse.

(Photo archivesdutravail.org)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 18:57

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 19:12


Lejaby, en 2012 à Yssingeaux (Haute-Loire)


Photo Jean-Philippe Ksiazek. AFP



Laurent Wauquiez annonçant le repreneur de l'usine Lejaby d'Yssingeaux, le 1er février 2012
Crédits : AFP/J-P.Ksiazek




rappel
Lejaby : les petites mains de Tunisie
Elodie Auffray, Libération, Envoyée spéciale à Sfax (Tunisie) 6 mars 2012

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 19:31


1894 - Ouvrières de la papeterie d'Odet
(près de Quimper, papiers OCB : Odet-Cascadec-Bolloré)



Imphy (Nièvre) une cité ouvrière

1907









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 19:48


À Tanger (Tunisie), de jeunes ouvrières, chichement rémunérées pour leur travail à l’usine,
usent d’expédients pour compléter leurs revenus. À leurs risques et périls.




Source La Croix







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 20:08


Citation :
Dans certains établissements, l’alimentation est fournie par le patron contre paiement le plus souvent, dans d’autres, les ouvrières doivent apporter leur panier de victuailles pour la semaine. À Renage , chez Montessuy & Chomer, les ouvrières internes doivent apporter leur nourriture hebdomadaire. Éventuellement, un voiturier peut leur apporter deux fois par semaine des aliments de chez elles. La maison Montessuy se contente de leur assurer, dans un réfectoire, de la soupe le matin et le soir, ce qui est insuffisant comme ration alimentaire quotidienne. Durant la semaine, lesdits aliments sont confiés aux religieuses qui en ont la garde, tandis que des domestiques se chargent de les préparer dans les cuisines pour les ouvrières.

Pour les migrations hebdomadaires, les industriels affrètent des « galères », de longues voitures à cheval, pour transporter la main d’œuvre. Certaines rentraient chez elle le dimanche et revenaient le lundi, mais une partie d’entre elles restait tout le temps dans l’usine. Les patrons offraient à chaque ouvrière leur robe de mariage en soie blanche à l’occasion de leur noces.

Informations et citations extraites de la Notice sur l’usine fondée à Renage (Isère) pour la fabrication de crêpes de soie et appartenant à MM. A. Montessuy et A. Chomer, Exposition universelle de Vienne, 1873, Notice imprimée, 1873.

Il faut attendre le décret du 28 juillet 1904 pour que l’État s’intéresse au sort des ouvrières de ces usines-pensionnats, en réglementant les conditions de vie à l’intérieur. Cette nouvelle législation interdit le partage de la même couche par deux ouvrières, impose une distance d’au moins quatre-vingts centimètres entre chaque lit. Les lits doivent obligatoirement comporter une paillasse ou un sommier, ainsi qu’un matelas. Chaque ouvrière doit avoir un placard pour mettre ses effets et disposer d’un lavabo avec un savon et une serviette dans le dortoir. Dans les faits, les rares inventaires d’usine en notre possession montre que certains industriels n’ont pas attendu la loi (placard et literie).



Chaîne d'ourdissage dans les années 20.
Au cours du xixe siècle, le travail de la soie est passé à l'échelle industrielle

source







21 novembre 1831 La révolte des Canuts

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 20:26


Tapisseries d'Aubusson











Tapisserie de la Manufacture Royale d'Aubusson en soie.
La toilette de Vénus. XIXème siècle

haut. 186 - larg. 244 cm - Estimation : 70 000 / 80 000 € ici pour les acheteur.eus.e.s

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 20:51


Ottawa, Illinois, USA 1925

empoisonnement au radium par les peintures luminescentes


Citation :
Un grand nombre d'ouvrières travaillent dans cet atelier à Ottawa, Illinois, en 1925. Les cadrans peints et la peinture contenant du radium sur leurs bureaux suggèrent qu'une grande quantité de rayons gamma doit avoir été présente en permanence. Ainsi, chacune doit avoir reçu une dose externe due à la peinture et aux cadrans peints en plus de la dose interne (radium ingéré).

La taille de l'industrie des cadrans lumineux dans les années 1920 peut être estimée par le nombre d'entreprises achetant des composés lumineux provenant de l'U.S. Radium Corporation et de la Radium Chemical Company... près de 120 entreprises ont acheté de la peinture lumineuse
.

source

Orange, New-Jersey, 1920

Citation :
Von Sochocky a fondé en 1915 la Radium Luminous Material Company, dans le New Jersey, et monté une affaire florissante de décoration de cadrans de montres. On trouve parmi ses autres produits des interrupteurs, des crucifix et des tableaux de bord pour les avions de la Première Guerre mondiale.

Tout cela se vend fort bien. A son usine d'Orange, dans le New Jersey, il emploie deux cent cinquante ouvrières.




L'usine d'Orange en 1920





autres images

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 22:20


femmes en usine au Japon pendant la guerre

女性工場日本






1941 fabrication de masques à gaz



1942 Tokyo dans les usines d'Ebara, le monde de la torture,
les femmes « épouses d'un pays militaire » ont permis d'augmenter le rendement des usines d'aviation



1943 "bénévoles" ?



1943 Usine d'écolière du génie auto



"femmes du bénévolat", école supérieure de Metropolitan haibara



usine de génie de bénévolat Sendai miyagino-Ku



activités d'adhésion et d'endurance au féminin

source chinoise (sic)
traduction approximative Patlotch/Bing

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 22:41


femmes au travail au Japon

作業工場での女性
















Iphone...



préparation du hareng











enlèvement des arêtes avec une pince spéciale



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 22:52


1939 Ouvrières au montage d'un axe de roue, usine Toyota
dans la préfecture d'Aichi






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 23:10


travailleuses chinoises

(vues du Japon)



enlèvement des pierres de la cendre dans les mines de charbon du Nord, à Huaihe



assemblage des pièces de l'iPhone à Longhua dans la Province de Guangdong



Usine de fabrication de sac dans la Province du Zhejiang



une usine chimique dans la Province de l'Anhui



Suzhou Etron Electronics Co., Ltd.



usine de confection du Nord, Huaihe



une brasserie Asahi, province du Gansu



transformation de porc dans la province de Chengdu, Sichuan



usine de textile de la Province de l'Anhui, Huai North

source japonaise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mar 3 Mai - 23:34


The Gibson Guitar Factory is where women worked hard,
making beautiful guitars








A 1942 Gibson Banner guitar
Credit John Thomas







The 1944 photo that sparked Thomas' curiosity

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mer 4 Mai - 0:05


les brésiliennes travaillent aussi en usine



années 1910-1920, usine de textiles... des grèves



1913. Usine de pulvérisateurs de parfum à Rio de Janeiro. Les femmes s'occupent de l'emballage et de l'étiquetage







elles travaillent jusqu'à 10 heures debout...



ligne de montage de téléphones cellulaires



Patricia, au premier plan, assistante de production, était travailleur autonome,
mais a choisi de changer pour le travail en usine (photo : Divulgation/Fiems)




Femme d'affaires, Anita, a démontré ses compétences professionnelles (sic)
(photo : Divulgation/Fiems)



Le Travail d'assistante de production de Michele Michele Parker permet de compléter le revenu familial (resic)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mer 4 Mai - 0:25


Ouvrières en Irlande en 1968

un documentaire de 2 mn 26



Citation :
A 1968 report on the changing nature of Irish industry and the place of women in the workforce.

Brian Cleeve reports for ‘Work’ on the changing place of women in the Irish workforce.

The report shows women in a sewing factory singing as they work, something which used to be a sackable offence. The managers of this factory encourage singing to boost morale. Their attitude reflects the changing nature of industry and a new status for women in the workplace.

The number of women working on the land and in domestic service has fallen dramatically. The jobs that now attract women are in factories and offices.

Donald McDonnell of Woodingtons Ltd says that they have problems recruiting women for a number of reasons, including high turnover of female staff, the reluctance of women to work after marriage and increasing competition from other factories.

Un reportage de 1968 sur la nature changeante de l'industrie irlandaise et la place des femmes sur le marché du travail.

Le rapport montre les femmes chantant à l'usine de couture pendant le travail, quelque chose qui était une infraction passible de licenciement. Les responsables de cette usine encouragent à chanter pour remonter le moral. Leur attitude reflète la nature changeante de l'industrie vers un nouveau statut pour les femmes au travail.

Le nombre de femmes qui travaillent sur le terrain et au service intérieur a diminué considérablement. Les emplois qui attirent désormais les femmes sont dans les usines et les bureaux.

Donald McDonnell de Woodingtons Ltd affirme qu'ils ont des problèmes à recruter des femmes pour un certain nombre de raisons, y compris le taux de roulement élevé du personnel féminin, la réticence des femmes à travailler après le mariage et la concurrence croissante des autres usines.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mer 4 Mai - 0:51


à eux les petits Anglaises



banlieue de Londres, fin du 19ème siècle

Pays de Galle, 1865





1914 J A Prestwich Factory - Tottenham - Munitions Workers WW1



1918, Women clean railway carriages at London Bridge Station



Munitionettes machining shell cases in the New Gun Factory, Woolwich Arsenal, London



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mer 4 Mai - 12:01


femmes au travail dans le monde : des chiffres





source Journée internationale de la femme 2009 : les femmes et l’emploi Planète vivante 7 mars 2009

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mer 4 Mai - 13:04


Les disparités hommes-femmes sur le marché du travail en Afrique

Une étude de la Banque mondiale et de l’AFD


12 novembre 2010



La Banque mondiale et l’AFD ont publié en 2010 l’ouvrage Gender Disparities in Africa’s Labor Market, résultat d’une recherche conjointe sur une douzaine de pays africains. Ci-dessous un résumé analytique de cette étude, dont l’intégralité est téléchargeable (en anglais).

Sommaire de cet article  
Citation :
Inégalités entre hommes et femmes en Afrique
Pourquoi une étude sur les inégalités entre hommes et femmes sur le marché du travail ?
Inégalités sur le marché du travail – la discrimination en cause ?
Éducation et marchés de l’emploi
Chômage et sous-emploi
Le travail d’une femme…
Un monde d’hommes…
Synthèse des principales recommandations en matière de politiques

Recherche réalisée par Jorge Saba Arbache, Alexandre Kolev et Ewa Filipiak, rédacteurs

Résumé analytique

Citation :
Au début des années 2000, les revenus du travail des femmes étaient de 75 % de ceux des hommes au Ghana, 51 % au Nigéria, 45 % au Mozambique et 23 % au Burkina Faso...

Inégalités entre hommes et femmes en Afrique

L’égalité entre les sexes est l’un des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et une cible majeure de la plupart des Documents de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP). En Afrique, les inégalités entre les sexes ont des effets néfastes potentiels tant sur la croissance durable que sur la réduction de la pauvreté. Or l’on sait relativement peu de choses sur les effets de l’inégalité entre les sexes sur le marché de l’emploi en Afrique, et encore moins comment concevoir des politiques plus efficaces pour les rectifier.

L’accès à l’éducation, l’emploi et un revenu confère aux femmes une influence dans la prise des décisions au sein de leurs ménages. Des études montrent que quand les femmes participent aux décisions du ménage, les dépenses sont affectées à des besoins essentiels tels que la santé et l’éducation des enfants, ce qui a un effet positif sur la réduction de la pauvreté.

Pourquoi une étude sur les inégalités entre hommes et femmes sur le marché du travail ?

Les disparités entre hommes et femmes sont particulièrement importantes dans le secteur de l’emploi. Dans nombre de pays africains, les femmes ont moins de chances d’obtenir des emplois rémunérés ; un nombre disproportionné d’entre elles se retrouve dans des emplois informels et précaires ; et elles sont moins bien payées. L’emploi rémunéré est un facteur déterminant de l’indépendance économique des femmes et un élément fondamental en vue de leur autonomisation. Les disparités entre les sexes sur les marchés de l’emploi doivent être réduites à la prémisse reconnue sur le plan international selon laquelle toute personne doit recevoir une égale rémunération pour un travail équivalent. Il est par conséquent essentiel de suivre la position relative des femmes en Afrique et d’attirer l’attention sur les localités dans lesquelles les femmes courent le risque de produire des résultats médiocres sur le marché de l’emploi.

 Inégalités sur le marché du travail – la discrimination en cause ?

Même après avoir pris en compte les facteurs qui expliquent habituellement les revenus générés sur le marché de l’emploi, notamment le capital humain (niveau d’études, formation et expérience), il reste un écart de salaire entre les hommes et les femmes. Si cette « composante inexpliquée » est souvent interprétée comme la discrimination à l’égard des femmes sur le marché de l’emploi, d’autres facteurs apportent des explications substantielles. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte et ont tendance à interagir en se renforçant mutuellement. Les différences sur les plans de l’éducation et d’autres variables du capital humain, combinées aux normes socioculturelles et à l’absence de pouvoir des femmes dans les ménages, semblent être des facteurs importants qui conduisent à la détérioration des résultats des femmes sur les marchés africains de l’emploi.

Il semble y avoir peu d’éléments probants pour étayer l’idée selon laquelle la discrimination sur le marché de l’emploi fournit une explication fondamentale des disparités entre les sexes dans les pays pauvres, en particulier ceux dont le marché du travail est étroit et ne peut offrir des emplois formels qu’à une infime partie de la population.

La création d’emplois est par conséquent essentielle pour assurer l’égalité entre les sexes : même en présence d’autres facteurs qui influent négativement sur les femmes, une croissance robuste et davantage d’emplois diminuent considérablement les inégalités rencontrées par les femmes dans les secteurs productifs.

 Éducation et marchés de l’emploi

Les compétences et les niveaux d’études ont un impact positif sur les résultats professionnels individuels des hommes et des femmes. Les disparités salariales entre hommes et femmes varient suivant le niveau d’instruction : plus élevé est le niveau d’études, moins important est l’écart de salaire.

En milieu urbain, l’éducation ne met pas toujours à l’abri du chômage, bien qu’elle augmente les revenus individuels et la probabilité de trouver un emploi dans les secteurs les plus rémunérateurs, autrement dit le secteur privé formel et le secteur public. Les femmes ont quasiment deux fois plus de chances que les hommes de se retrouver dans le secteur informel et environ deux fois moins de chances d’obtenir un emploi rémunéré dans les secteurs public et privé. Les employés ayant atteint l’enseignement supérieur gagnaient en moyenne plus de huit fois le salaire de personnes sans éducation, et plus de quatre fois celui d’individus ayant fait le cycle primaire.

En moyenne, les femmes africaines ont accès à moins d’opportunités d’instruction, les différences en termes de scolarisation étant plus problématiques en milieu rural où vit la majorité des Africains. En fait, les données étudiées montrent que les disparités en termes d’éducation se ressentent surtout en milieu rural.

Chômage et sous-emploi

Dans le cas de l’Afrique, l’analyse du sous-emploi peut donner des résultats plus approfondis que les chiffres du chômage uniquement. De nombreux experts et organismes de développement ont déjà reconnu que le chômage n’est souvent pas une option abordable pour ceux qui rencontrent des difficultés pour trouver des emplois dans ces circonstances. Les mesures de suivi du sous-emploi – telles que la proportion de la population engagée dans des activités de subsistance ou des emplois sous-payés – pourraient être un meilleur moyen de déterminer la situation réelle de l’emploi sur les marchés africains.

Comme on pourrait s’y attendre sachant que les femmes africaines sont plus pauvres que les hommes tant sur le plan monétaire que du temps à leur disposition, les femmes sont surreprésentées dans les statistiques du chômage sur le continent.

De même, de nombreuses disparités entre les hommes et les femmes ont une emphase particulière, selon que l’on étudie les populations rurales ou urbaines. Les disparités entre les sexes dans le secteur de l’emploi ont tendance à être plus importantes dans les villes, ce qui indique que les femmes auraient plus de difficultés à y trouver un emploi.

Dans certains pays, la division du travail par sexe est plus marquée en milieu rural qu’en zone urbaine, tout comme l’accès à des infrastructures appropriées, ce qui empêche davantage les femmes rurales de consacrer du temps à des activités productives que leurs homologues des villes.

Le travail d’une femme…

Les femmes africaines sont plus pauvres que les hommes, tant sur le plan monétaire que du temps dont elles disposent. Étant donné surtout qu’elles génèrent moins de revenus que les hommes, mais aussi en raison des normes culturelles et sociales, les femmes africaines ont généralement moins de pouvoir de négociation au sein du ménage que les hommes, et souffrent par conséquent d’un manque relatif de contrôle sur les décisions d’investissement du ménage. Elles doivent cuisiner, nettoyer, s’occuper des enfants et des personnes âgées, ainsi que d’autres tâches ménagères. Le temps qu’elles passent à s’occuper des tâches ménagères diminue le temps à leur disposition pour chercher et occuper effectivement un emploi.

Si, en Afrique, les disparités entre les sexes sont moindres en ce qui concerne l’accès à l’emploi en milieu rural, la division du travail par sexe est bien plus marquée en zones rurales que dans les villes, où les hommes se concentrent surtout sur le travail actif, alors que plus de femmes ont tendance à accumuler les deux types de travail. Le manque d’accès à des infrastructures telles que l’eau et l’électricité réduit davantage la capacité des femmes à investir le marché de l’emploi, limitant le temps qui leur est disponible pour faire un travail productif dans d’autres secteurs.

La division du travail par sexe est importante pour expliquer l’écart de salaire entre hommes et femmes. Si les marchés de l’emploi en Afrique semblent très diversifiés, il y a une différence entre les types d’emplois que préfèrent les femmes et les hommes ou pour lesquels ils sont capables de concourir. Les aspects spécifiques à un emploi, tels que les connaissances et les compétences, les besoins mentaux et physiques ainsi que les conditions de travail, peuvent influer sur le type d’emplois qu’obtiennent ou qu’acceptent les femmes. Ces différences en termes de préférences d’emplois, combinées aux normes culturelles et sociales, contribuent probablement aux divisions sectorielles entre hommes et femmes, cela se reflétant aussi dans les disparités de salaire entre les sexes.

Il importe de noter que dans la quasi-totalité des pays, les disparités entre les sexes dans le secteur de l’emploi sont en général moins importantes chez les jeunes. En même temps, les enfants se chargent d’un volume considérable de tâches ménagères. Cette obligation de travailler est plus visible en milieu rural et plus importante pour les filles que pour les garçons.

 Un monde d’hommes…

Comme il a été expliqué plus haut, le facteur déterminant qui créé les conditions initiales pour le renforcement des différences les plus importantes entre hommes et femmes est le manque généralisé d’opportunités économiques sur le continent. En Afrique, dans des régions connaissant une forte croissance économique, un chômage élevé des hommes est souvent associé à un chômage élevé des femmes, et il y a moins d’inégalités entre les sexes sur le marché de l’emploi. La situation est différente dans des pays connaissant des difficultés économiques.

En période de difficultés économiques, l’absence d’emplois amène les personnes ayant une meilleure éducation, une formation et le pouvoir au sein du ménage, généralement les hommes, à s’attribuer les quelques emplois disponibles. Les hommes s’adonnent plus au travail actif qu’aux tâches ménagères, et consacrent en moyenne plus d’heures de travail aux activités commerciales. Cette situation, couplée à leur avantage relatif sur le plan éducatif, fait qu’ils ont plus de chances que les femmes de s’approprier les emplois disponibles.

Par conséquent, les femmes en Afrique sont généralement plus vulnérables au manque d’opportunités d’emploi. Les données disponibles suggèrent que la discrimination potentielle fondée sur le genre pourrait s’accroître davantage dans des conditions économiques difficiles qu’elle ne le ferait en période de forte croissance économique.

Synthèse des principales recommandations en matière de politiques

- Même en présence d’autres facteurs qui affectent négativement les femmes, une forte croissance et davantage d’opportunités sur le marché de l’emploi diminuent considérablement les inégalités subies par les femmes engagées dans des activités porteuses de revenus. Par conséquent, les gouvernements ne doivent pas lésiner sur les moyens pour stimuler la croissance économique, en particulier dans des domaines qui génèrent des emplois dans le secteur formel aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

- Les investissements consentis dans les infrastructures adéquates porteront des fruits de divs manières qui auront un impact positif sur d’autres secteurs d’utilité publique. La disponibilité de meilleures infrastructures devrait s’accompagner d’une augmentation de l’investissement privé, d’une amélioration des résultats de santé, et les femmes pourraient avoir plus de temps libre pour s’adonner à des activités productives, stimulant davantage la création de revenus.

- Les pays africains devraient aussi s’engager à garantir l’égalité entre les sexes à tous les niveaux d’éducation et à augmenter d’une manière générale le niveau d’instruction de la population. Dans tous les cas, une meilleure éducation se traduit par de meilleurs résultats pour les femmes, moins de disparités, et de meilleures perspectives pour le pays tout entier.

- Les attitudes à l’égard des femmes dans les pays en développement d’une manière générale, et en particulier au sein du ménage, réduisent les opportunités à la disposition de ces dernières. Le renforcement du pouvoir économique par l’accès à de meilleurs emplois et une meilleure éducation aura probablement une influence plus importante sur le changement de l’attitude de la société à l’égard des femmes au fil du temps. Cela dit, il semble, du moins dans certains pays, que se justifie une participation publique active à l’accélération du processus, notamment par des campagnes d’information publique axées sur l’amélioration de la contribution des femmes à l’économie nationale.

Les pays concernés de façon transversale par cette étude sont : Burkina Faso, Burundi, Côte d’Ivoire, Cameroun, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Keynia, Madagascar, Malawi, Mauritanie, Mozambique, Nigéria, Sao Tome and Principe, Sierra Leone, Ouganda, Zambie.

Plusieurs thèmes sont développés de façon spécifique pour les pays suivants : République du Congo, Ethiopie, Guinée, Madagascar, Nigéria, Sierra Leone, Tanzanie



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?   Mer 4 Mai - 13:13




Revenir en haut Aller en bas
 
FEMMES au TRAVAIL dans le MONDE, histoire et actualités en photos et documents : des IMAGES à une THÉORIE de la RÉVOLUTION FÉMINISTE COMMUNISTE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Premier mai Fête du travail dans le monde
» Le portage dans le monde
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» Dans mon monde à moi, y a que des poneys [LGee G5]
» Les différentes formes d'immatriculation dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / CIVILISATION CHANGE / COMMUNISME, SEXE, et POÉSIE :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: 'FEMMES' & 'hommes'... Domination masculine -> machisme structurel et sociétal-
Sauter vers: