PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE et POÉTIQUE

dans la DOUBLE CRISE du CAPITAL et de l'OCCIDENT, LUTTES COMMUNISTES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGIQUES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» VA-SAVOIR : chronique à la com, ou la dialectique en propotion magique
Hier à 15:21 par Patlotch

» THÉORISATIONS COMMUNISTES, FÉMINISTES, et DÉCOLONIALES : remises en perspectives révolutionnaires. Cheminement et bouclages de synthèse
Mar 27 Juin - 23:40 par Patlotch

» SURVEILLANCE de la POPULATION, sécuritaire, caméras, écoutes, internet...
Dim 25 Juin - 12:49 par Patlotch

» PENSÉES diverses à marier sans modération
Sam 24 Juin - 17:07 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT (français) et RESTRUCTURATION (mondiale) du CAPITALISME
Sam 24 Juin - 13:52 par Patlotch

» ÉCONOMIE POLITIQUE, quand tu nous tiens : et la CRISE ? NOUVELLE RESTRUCTURATION du CAPITALISME ?
Sam 24 Juin - 10:56 par Patlotch

» 'PROGRÈS', SCIENCES, HUMAIN, SANTÉ et capital... TRANSHUMANISME et dés-humanité
Ven 23 Juin - 12:23 par Patlotch

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, transclassisme, prolophobie
Mar 20 Juin - 19:03 par Patlotch

» un TOURNANT HISTORIQUE du CAPITALISME et de l'ÉTAT FRANÇAIS, élections 2015-2017, faits et propos, analyses et théorie (antiroman)
Jeu 15 Juin - 20:26 par Patlotch

» la vie du forum : réception, conseils, mises à jour, etc.
Jeu 1 Juin - 17:45 par Admin

» DÉCOLONISER le FÉMINISME ! Féminisme, voile, race et Islam... "Féministes blanches"... sexisme et racisme... et le burkini ?!
Lun 29 Mai - 18:42 par Patlotch

» AFRODITE CHEZ LES PHALLOCRATES, antiroman sans repentir, suivi de BLACK WOMEN, Love, Sex, Song, Dance... et théorie communiste
Lun 29 Mai - 17:23 par Tristan Vacances

» DOMESTIQUES (travailleuses et travailleurs) / DOMESTICS WORKERS / Servants
Sam 27 Mai - 16:09 par Admin

» DIALECTIQUE COMPLEXE et MÉTHODOLOGIE : DÉPASSEMENTS À PRODUIRE
Sam 27 Mai - 14:54 par Admin

» "GUERRE AU TERRORISME" : la grande imposture / CALIFAT et CAPITALISME
Jeu 25 Mai - 15:02 par Patlotch

» "le PRÉCARIAT définit le SALARIAT" : 25% des travailleurs du monde ont un emploi stable / travail et anti-travail
Jeu 25 Mai - 12:07 par Patlotch

» TRAVAIL, CHÔMAGE, SYNDICALISME... MONDE / chiffres, courbes, cartes...
Mer 24 Mai - 13:25 par Patlotch

» OPIUMS DU PROLÉTARIAT : RELIGIONS, ATHÉISMES, LAÏCITÉ... IDÉOLOGIES et RÉALITÉS
Mer 24 Mai - 9:34 par Admin

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Mar 23 Mai - 13:45 par Admin

» PALESTINE et ISRAËL
Lun 22 Mai - 18:41 par Patlotch


Partagez | 
 

 COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 5 Mai - 12:31

Collector  Sad

enfin une bonne nouvelle :

les terroristes ne l'ont pas eu !




Le caricaturiste et dessinateur politique Maurice Sinet, alias Siné, est mort ce jeudi à l'âge de 87 ans


Dernière édition par Patlotch le Ven 6 Mai - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 5 Mai - 23:58


Collector de série Charlie


« Cette marche, c'était fou. On n'avait pas communié comme ça depuis la libération »

Caroline Fourest, « Mes Camarades »

(sic : les morts de Charlie Hebdo, dont elle avait été virée...)


source, page 66-69 de



photo Patlotch, RER Nation, 23 février 2015

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 6 Mai - 22:08


Collector Houellebecq


« Houellebecq a imaginé un musulman président de la République.
Londres pourrait s'en choisir un comme maire. Deux conceptions de l'intégration s'opposent. »


Tahar Ben Jelloun, 3 mai



Ben Jelloun - Existera-t-il un Sadiq Khan un jour en France ? Le Point 3 mai

Sadiq Khan actus
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 7 Mai - 13:03


Collector filé à l'anglaise  queen






la Reine du crime ne passait pas pour des plus 'progressistes', mais celle-ci, je l'ai bien aimée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 8 Mai - 9:51

Collector de série C, comme con

la vie share

« le plus ilisible site du monde :: :: Patlotch, fasciste confusionniste d'extrêm droite»

Citation :
Qui a écrit : "vision de la politique opposant une bonne gauche extrême à une extrême-droite diabolique, comme tous ceux qui n'ont rien compris à la démocratie politique et à la fonction capitaliste des États"

Mais

c'est Patlotch, un fasciste confusionniste d'extrême droite mais aussi ultra gauche de communisation (qu'il croit )  =  agent provocateur  = troll des indymedias


source Indymédia Nantes 6 mai 2016

mise au point : depuis quelques mois, quelqu'un poste sur Indymédia Nantes et autres des renvois à des textes de ce forum ou de mon site, essentiellement vers le sujet ANARCHISME IDENTITAIRE COMMUNAUTARISTE : indé-passable ? et à propos d'Yves Coleman, de NPNF/Mondialisme.org, dans un règlement de compte entre pro et anti, en liaison avec le site confusionnisme.info d'Ornella Guyet

je décline toute responsabilité dans ces envois : je n'ai jamais posté sur Indymédia Nantes que quelques commentaires en lien avec les thèmes essentiels de ce forum, et j'ai rompu avec la post-ultragauche, la théorie et le milieu de la communisation, notamment pour leur eurocentrisme qui les rapproche parfois de ce qui m'est ici reproché, vu leurs troubles relations autour de la nouvelle question juive et leur haine quasi-pathologique pour toute expression racialisée autonome et/ou anti-impérialiste : ceci pourrait expliquer cela...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Lun 9 Mai - 0:05

Collector moulins à vent

l'horreur électrique






moi bien que pas Don Quichotte, je n'ai pas peur des moulins à vent, mais des éoliennes un peu, alors ces machins, brrr : l'horreur électro-capitaliste ?

Le communisme, c'est les Soviets plus l'électricité
Lénine, Discours au 8e Congrès des Soviets, 1919

Le capitalisme, c'est l'électricité moins la beauté
Patlotch, Discours au 1er Congrès du Forum, 2016

source Ces artistes [sic] transforment les pylônes électriques traditionnels en de superbes statues [sic] à forme humaine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Lun 9 Mai - 17:45

Collector "marxiste" glané sur le Forum des Marxistes Révolutionnaires (des vrais durs), dans la rubrique Indigènes de la république.


Citation :
Inutile de s'insulter ainsi. Le clivage est net entre ceux qui veulent organiser les travailleurs sur des bases de classe et ceux qui veulent organiser les "Indigènes" sur des bases de race et d'origine. Les seconds ne sont pas plus stupides que les premiers, mais ils n'ont pas les mêmes objectifs. En revanche, ils devraient éviter de se revendiquer du marxisme - ce que d'ailleurs, à ma connaissance, les amis de Bouteldja ne font pas, même si leur discours peut emprunter certains éléments au marxisme. Mais beaucoup de gens ont toujours emprunté beaucoup de choses au marxisme, sauf certains de ses éléments essentiels comme la destruction de l'Etat bourgeois et la dictature du prolétariat - dont bien entendu Les indigènes ne se revendiquent pas non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Lun 9 Mai - 18:26

Collector du colon

merci Corinne, c'est un post de 'Vérié', vieux routier de la LCR et grand leader modérateur du FMR s'il en est, intervenant aussi chez les "Amis de LO" en bras de fer trempés dans l'acier rouillé du gauchisme post-prolétarien

ici, il tentait de calmer un certain marxmarx qui aligne les perles marxistes, dont voici un Collector du colon

marxmarx a écrit:
secte petite bourgeoise hystérique, religieuse et raciste, le PIR pour ne pas le nommer

comme disait chépuki : faut pas confondre l'hystérie avec le cancer du colon


Dernière édition par Patlotch le Lun 9 Mai - 19:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Lun 9 Mai - 20:04

Collector Pepe@dndf

des nouvelles du front à Pepe...

de l'église à la sortie de l'église

« Ça va faire très mal ! »

vidéo : l'interview de Pepe qui tue

à l'église, l'ensemble Urmas, au demeurant plutôt bon, pas toujours juste, mais bon... chacun sa conception de la justesse


PENSÉES diverses à marier sans modération 20 Fév. 2016

« on souhaite la révolution, mais en attendant, un peu schizophrène, on vit normalement »
Bernard Lyon, Théorie Communiste

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Lun 9 Mai - 20:18

Collector "C'est au présent que nous parlons de communisation"

« un tract pour parler du concept de communisation dans les nuit debout ? »

Robin Banquo a écrit:
facebook 11 avril, 17:16

Bonjour à tous,

y a-t'il quelqu'un parmi vous qui voudrais me rejoindre pour rédiger un tract pour parler du concept de communisation dans les nuit debout ?

quant j'en parle de vive voie [sic], je trouve que c'est un concept qui "accroche" très bien dans les nuit debout...

ça vaut peut être le coup de le diffuser... l'histoire nous le dira [sic], mais j'ai envie d'essayer.

Contactez moi si vous êtes chaud pour rédiger ça avec moi (je pensais partir du texte de Léon de Mattis, "qu'est-ce que la communisation" en l'actualisant [actualiser la fin en attendant ?], l'illustrant avec le fonctionnement nuit-debout [sic], et en le raccourcissant jusqu’à un recto verso A4 ou brochure A5 4 page. [quel sens de l'auto-organisation jusqu'aux moindres détails matériels]

merci de me contacter



Robin, ou la palme des inepties sur la communisation. Heureusement que Pepe@dndf, de Théorie Communiste, l'a tiré des griffes de « Patlotch, ce Vichinsky de la communisation », sans quoi ma lectorate serait privée de ce Collector

Pepe a écrit:
forum-communisation, pepe 24 Juin 2014 09:36

On va essayer d'alimenter ce forum en passant entre les gouttes de la logorrhée auto-passionnelle du Wichinsky de la communisation.


pour l'alimentation du forum à Robin, il semble que Pepe ait failli, mais peut-être que Léon de Mattis peut donner un coup de main bulle du pape de la communisation, pour le tract à Nuit Debout ?

rectificatif au Collector alien  ex-Communisateur ayant trouvé son HumanBeing , du 30 Avr - 19:29, page précédente : Robin est toujours communisateur, mais un communisateur en HUmanBEing à Nuit Debout

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 10 Mai - 11:24


Nuit Debout, c'est le paradis des Collectors et l'Empire des non-sens...


« C'est chouette de se rebeller en faisant la paix ! »

Constance ou Léa, étudiantes en design de 19 ans

source : Toulouse, Montpellier, Nîmes, Alès... : une Nuit debout pour un nouveau monde Le Midi Libre [sic] 8 avril

mais l'ex-camarade "camarade" Robin est imbattable, en raison sûrement de ses références théoriques à la communisation

Nous sommes convaincus que ce que nous faisons est profondément révolutionnaire,
le mot est fort mais ce que nous vivons aussi est fort !

La tâche qui se présente devant nous est immense :
Convaincre l’humanité de se joindre à notre fête.

Nous avons confiance, nous avons confiance car nous sommes à la hauteur de cette tache immense.
De par l'intelligence collective que notre fonctionnement fluide nous offre,
de par la force et l’unité qui nous rassemble dans ce projet commun.
Jamais le chemin vers l'émancipation de l'homme n'a été aussi limpide,
avançons pas à pas,
et laissons nous aller à jouir de la beauté du monde que nous créons à chaque foulée.

Par ce mouvement festif, joyeux, créatif, insoumis et ambitieux,
nous retrouvons notre Animalité Politique :
Elle s’annonce bestiale ! Elle s’annonce Debout !


source Robin Banquo Indymedia 15 avril, 02:46

les mauvaises langues relèveront que le HUman BEing du management par projet n'est pas incompatible avec l'Animalité Politique bestiale, le tout étant de saisir la puissance conceptuelle capitale des majuscules

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 10 Mai - 14:15


Pepe@dndf, il est vrai loin derrière son protégé Robin, est un grand fournisseur de Collectors gratuits sur la communisation. Léon de Mattis n'entre pas en conccurrence : lui n'est jamais drôle mais, car il est, comme dit Miguel Benasayag, un « militant triste »

si Théorie Communiste s'intéresse si peu à la question raciale, à l'histoire de l'Occident comme domination historique trois siècles avant l'instauration du capitalisme comme mode de production, bref au colonialisme et à ses suites sous le capitalisme et ses traces durables jusqu'à nos jours, Pepe en donne un claire explication :

le colonialisme, c'est fini sans reste, puisque c'était avant

l'extrait suivant le dit, mais les commentaires sont garnis de ces Collectors de la communisation dont Pepe a le secret


... ce qui n’enlève rien à l’horreur de l’histoire coloniale...

Pepe a écrit:
« Politique des parias. Sur la racialisation de la classe ouvrière anglaise » 30 décembre 2015

l’articulation classe/genre/race nous parait au cœur des réflexions actuelles dans le milieu de la communisation et nous tenons à signaler ce qui s’y produit de pertinent, [...] même s’il nous semble que l’articulation « distinction de genres/distinction de classes » comporte un caractère fondateur du mode de production capitaliste et la distinction de race un caractère plus circonstanciel, plus conjoncturel dans l’histoire, ce qui n’enlève rien à l’horreur de l’histoire coloniale

On pourrait imaginer une civilisation chinoise qui au lieu de péricliter conquière le monde, un pan arabisme qui réussit… le racisme en aurait peut être revêtu des couleurs différentes…


pour mesurer la profondeur et la clairvoyance, structurées comme un caillou kanak, des considérations post-coloniales de Pepe, on consultera le sujet LA LOGIQUE COLONIALE : hier le COLONIALISME... aujourd'hui les COLONIALITÉS

et pour comprendre ce déni, cet eurocentrisme historique structuré comme un inconscient blanc, et ses dénégations répétitives à un degré compulsif et quasi pathologique résistant à toute argumentation sérieuse, ce sujet ou cet autre :

- DÉCOLONIALITÉ, vue des DOGMES EUROCENTRISTES : 'marxistes', 'anarchistes', féministes... ultragauche et 'communisateurs'

- DÉCOLONISER le MARXISME, l'ANARCHISME, l'ULTRAGAUCHE et la "COMMUNISATION"... Histoire et nécessité actuelle d'un clivage

mais peut-être que Pepe, à force de chanter dans les églises, à trouver la foi... du charbonnier ?


J'voudrais avoir la foi, la foi d'mon charbonnier
Qui est heureux comme un pape et con comme un panier



pour nous consoler

adé a écrit:
Et si on pouvait mettre Paris dans une bouteille, il se retrouverait …au Havre. Imagine

Karl Marx : « Le travail flétri sous la peau noire, ne saurait être libéré sous la peau blanche »


la citation exacte est « Le travail sous peau blanche ne peut s'émanciper là où le travail sous peau noire est stigmatisé et flétri. », en 1967 dans Le Capital - Livre premier Le développement de la production capitaliste III° section : la production de la plus-value absolue Chapitre X : La journée de travail

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mer 11 Mai - 3:09

Collector "anarchiste"

converJEnce à la Corcuff

Philippe Corcuff, qui est à la gauche "radicale" ce qu'était Edgar Faure au radicalisme de droite (« ce n'est pas la girouette qui tourne mais le vent »), est passé du PS au Mouvement des Citoyens (Chevènement), puis des Verts à la LCR et du NPA à la FA (Fédération Anarchiste). Corcuff a une boussole : « Je suis partout »

à Luc Rigal, peintre, lui disant ici que, dans Nuit Debout, « On a un déficit théorique grave, qui traduit un désarroi par rapport aux référents », la lutte de classes notamment, il répond
« je converge largement »

il ne m'a pas semblé lire Corcuff se référer à la lutte des classes, mais admettons qu'ici, côté convergence, il a, enfin, trouvé


on lui souhaite, car il a entendu (comme Jeanne d'Arc ?) dans Nuit Debout, une spiritualité démocratique, et littéralement inventé LE mot d'ordre qui s'imposait, à lui du moins, après le « Je lutte des classes » de 2010, qui illustrait l'un de ses articles (ici)


sacré Philippe Corcuff, le plus spirituel des nuitdeboutistes et presque aussi drôle que Léon de Mattis qui le talonne à Radio Libertaire, il n'en rate pas une, ce dont les titres de ses billets pour Médiapart témoignent abondamment (il en a écrit 208). Son blog s'intitule Quand l'hyppopotame s'emmêle, preuve qu'il se connaît bien ?

Florilège - qui ne tient pas, étymologiquement de léger, mais de florilegus : « qui choisit les fleurs »



Honte à qui, changeant de toquade,
Passe de l’écarlate au blanc !
Quoique modérément sanglant,
Je suis la fleur de barricade


Eloy Vincent, dédié à Camille Pelletan

Corpus Corcuff Florilegus

29 mars 2016 Réactualiser la pensée anarchiste ?  
3 déc. 2015 Ne laissons pas à l’État la politique de nos émotions  
8 avr. 2015 Idées rebelles en vidéos : Dewey, Bourdieu, Rancière  
8 janv. 2015 Mon ami Charb: les salauds, les cons, l’émotion ordinaire et la tendresse  
7 nov. 2014 Être de gauche aujourd’hui
4 nov. 2015 Une autre voie à gauche : un anarchisme pragmatique  
9 oct. 2015 Re-populariser et ré-intellectualiser les gauches  
26 août 2015 Attac et les questions stratégiques après la Grèce  
18 juin 2015 Charb fort never  
9 juin 2015 Fragilités du capitalisme, faiblesses des anticapitalistes  
2 juin 2015 Les gars du peut-être  
3 sept. 2014 Refonder la gauche par le bas face aux périls «postfascistes»  
28 juin 2014 Construire sa vie comme une œuvre d’art : Marx, Oscar Wilde, Foucault, Bourdieu en vidéos  
21 janv. 2014 Repenser l'utopie aujourd'hui  
14 févr. 2013 Le communisme comme maladie infantile et sénile de l’émancipation ?  
4 févr. 2013 Pourquoi je quitte le NPA pour la Fédération Anarchiste
2 janv. 2012 Le savant et le politique, entre distanciation et engagement  
18 févr. 2011 Non, le NPA n'est pas mort !  
10 août 2010 Au secours, Staline revient ! Les détracteurs de Michel Onfray sont-ils devenus fous ?
30 janv. 2010 Un socialisme républicain, associationniste et libertaire : à propos d’un livre de Philippe Chanial  
9 août 2009 Universités d’été d’ATTAC et du NPA : demandez les programmes !  
20 avr. 2009 Renaissance de l'anticapitalisme en France  
3 févr. 2009 Pour une réforme progressiste de l’université
10 nov. 2008 Obama et nous - Grandeur et points aveugles du discours sur la question raciale aux États-Unis  
13 août 2008 De la LCR au « NPA » - L’expérience sociale-démocrate libertaire comme analyseur d’enjeux actuels  

ce que j'ai pu vérifier, c'est que Philippe Corcuff a une connaissance de Marx plus que superficielle, aucune de sa critique de l'économie politique, donc de celle du Capital, et très légère quant à l'histoire de l'anarchisme, sans parler de son ignorance de tout le courant ultragauche historique, mais pour un penseur de la FA, où est le problème ?

si une chose nous rassure, c'est que Corcuff se réclame de l’a-communisme comme condition de l’émancipation sociale



les quatre faire en l'air ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 12 Mai - 2:23


Collector Quatrième de couverture


« Tout doit être fait pour éviter, en France, la guerre civile que l’islam radical aimerait semer
pour imposer le califat, ce nouveau communisme.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 12 Mai - 12:17

Collector à la nuit tombée

« parler de "race" comme ça, comme un cheveu sur la soupe ? »

Plop a écrit:
dndf 11/05/2016 à 20:30 | #1

Pas grand chose à dire sur le fond du texte, y a de bonnes pistes à creuser…

Mais sérieux vous aussi vous vous mettez à parler de « race » comme ça, comme un cheveu sur la soupe ?

Si c’est ça vous semble si théoriquement important pour analyser le mouvement sur la loi travail alors il faudrait un peu développer la question.

Parce que sinon ça fait vraiment « on prend un truc à la mode plus facile à utiliser que les analyses de classe interne au prolétariat »


à la nuit tombée



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 13 Mai - 19:48

Collector Couche culotte

« Certaines entreprises ont un problème avec la "pause-pipi"

Les salariés d'une usine de volaille américaine accusent leur employeur de les contraindre à porter des couches »



L'industrie avicole américaine a trouvé la solution au problème majeur des pauses pipi
SIPA/illustration

Citation :
Accroître la productivité des salariés, à quel prix ? Tyson Foods, géant mondial de la volaille, a frappé fort, si l’on en croit ses employés. La grande majorité d’entre eux affirme devoir porter des couches pour "maintenir la vitesse de production", révèle l'ONG britannique Oxfam dans une étude.

Face à ce climat de terreur, les employés "urinent et défèquent debout face à la ligne d'assemblage, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux".

Une enquête menée par l'association anti-discriminations Southern Poverty Law Center en Alabama auprès de 266 ouvriers précise que "presque 80% d’entre eux disent ne pas avoir le droit d'aller aux toilettes quand ils en ont besoin". Dans le Minnesota, "86% des ouvriers disent avoir moins de deux pauses-pipi par semaine".

Les seuls employés du secteur qui affirment pouvoir se soulager quand ils en ont besoin travaillent dans des usines syndiquées. Problème : les deux tiers des sites ne le sont pas.

source (si j'ose dire...)

il va falloir attendre...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 13 Mai - 21:40

Collector Corée du Nord

Corée du Nord : danse de masse pour marquer la fin du congrès

on dira ce qu'on voudra
ça a quand même une autre gueule que Nuit Debout




et côté organisation, ils sont plutôt bons, les Coréens







Corée du Nord : à Pyongyang, la fête la plus lugubre du monde

ça c'est soit de l'anti-communisme primaire, soit de la jalousie

bon, OK, je sors, car si ça continue, je vais me faire auto-bannir par Admin


affraid

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 13 Mai - 21:50

Collector Corée du Sud

en tant que responsable d'un site mondial s'il en est,
ne créons pas un incendie diplomatique


« Corée du Sud. Seoul se prépare à fêter l’anniversaire de Bouddha »



Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 14 Mai - 12:04


Collector hors d'âge

au secours, v'là les vieux !


Todd a un truc pour lui : il est plaisant à entendre
et son humour est fin

Citation :
Beaucoup a été dit sur les répercussions en matière de santé publique et de sécurité sociale du vieillissement des populations occidentales. Alors que l'âge électoral médian atteint maintenant la cinquantaine, ses répercussions socio-politiques et économiques sont par contre quasi absentes du débat public européen. Emmanuel Todd consacre cet exposé à cette question.

je ne savais pas où le mettre, et pour tout dire, je n'ai pas tout visionné, je le ferai si Dieu me prête vie

plus sérieusement, c'est très intéressant car Todd est là dans sa spécialité, la démographie, où il est meilleur qu'en penseur théorique de l'idéologie française. Ça parle du vieillissement des populations européennes et occidentales (Japon compris) de souche. Voir en relation dans CHIFFRES d'un MONDE en CRISE : POPULATIONS : DÉMOGRAPHIE et MOUVEMENTS MIGRATOIRES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 14 Mai - 16:24


Collector spécial Patlotch


bienvenu.e.s au Club Collector !

du singe de la paresse

aux alchimistes de la bêtise :

on leur offre de l'or et ils en font du plomb



L'Alchimiste par David Téniers le jeune


L'Alchimiste 1680

autres


Gravure de Brueghel l’ancien représentant l’atelier d’alchimie


Patlotch devant son écran d'ordinataire à terre
Mémoire d'outre siècles, thèse de docte aux rats, Université de FoSoBo, à paraître 1er avril 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 14 Mai - 19:46


Collector Nuit d'après


« Contre la manipulation des "nouveaux" partis

« Soyons radical, demandons le possible. »

source Lettre ouverte aux #NuitDebout depuis les quartiers d'Internet des Indignados

le temps des icônes est révolu ?

Che Guevara



soyons réalistes, exigeons l'impossible

Le frère de Che Guevara à Nuit Debout

Que Viva la 'décommunisation' ?



Patlotch toujours à l'avant-garde
'Le Grand Rouge' ou 'Vive le Luxe !'
5 novembre 1989, acrylique sur carton marouflé 80 x 120 cm


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 15 Mai - 10:29

Collector non-mixité

Nuit Debout : scène de la commission non-mixte
(un précédent en léger différé)



Jacopo Bassano, La Cène, 1542

Citation :
Ce sont des pécheurs pieds nus qui sont représentés, au terrible moment où Jésus demande à ses disciples lequel d’entre eux va le trahir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 15 Mai - 12:46


Collector pas cher... 100% remboursé


la vie share continue... émeute à Nantes ?

Qui a peur du grand méchant Patlotch ?

Pas-Patlotch :-))))) a écrit:
Une illuminée hystérique passe sont temps sur la rubrique autres liens d'Indymedia Nantes et divers autres Indymedia à dénoncer le complot d'un présumé "Patlotch" censé être, au choix : transphobe, antisémite, racialiste, homophobe, etc., bref, les trucs habituels auxquels on ne fait même plus attention. Et comme en bonne complotiste elle se sent personnellement visée dès que quelqu'un s'attaque au racisme, au suprémacisme blanc ou au sionisme, il n'en fallait pas plus pour s'inventer un nouvel Emmanuel Goldstein, symbolisant tous les malheurs du monde.

Bien que "Patlotch" lui ait signifié sur Indymedia Bruxelles qu'il n'avait rien à voir avec ses délires et qu'il ne perdait pas son temps à intervenir sur Indymedia, elle n'allait pas lâcher son ennemi générique, qui lui procure son overdose quotidienne d'adrénaline. Comme en même temps elle a des capacités intellectuelles très limitées, elle ne se rend même pas compte qu'en réaction à ses positions réacs ça donnerait envie aux indynautes antiracistes et antifascistes d'aller voir par eux-mêmes sur ce site ce qui la dérange tant : merci pour la pub ! :-))))))


source Indymédia-Nantes

comme ça renvoie ICI, mieux vaut fermer les yeux...



le racisme de classe en France :
structurel, institutionnel et idéologique




émeutes à Nantes actualités

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 15 Mai - 13:23


Collector Charlie, le flic et le syndicaliste


« EN TOUT CAS ! Ça sort comme ça sort »


source

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 15 Mai - 13:45

Collector "t'as vu comme je cause bien, dis donc, je m'étonne moi-même" - Glané tout chaud de ce matin sur l'inénarrable journal "participatif" :  Mouvements sociaux grève générale et poison national étatiste

Luc Rigal a écrit:
La focalisation sur la grève générale est bien représentative de l’imaginaire barré du modèle d’action centré sur la figure institutionnelle du pouvoir et de la prise du pouvoir. Paradoxalement, c’est un référent autoritaire, mais aussi la perception d’une faiblesse structurelle, qui la suscitent (il faut être nombreux pour être efficace, dans les circonstances exceptionnelles, au moment opportun, etc.), dont la convention théorique paraît indépassable. La conscientisation de formes nouvelles de dissidence du politique, distinctes de la politique normative de l’efficace — traditionnelle de type « molaire », unitaire ou magistrale, à l’instar des partis et des hiérarchies répétitives du pouvoir — ne peut se faire qu’à l’occasion d’expériences, d’exercices (associations ou dissociations) donnés au contraire sans assurance de réussite...

Initier la mise en défaut du sens (les murs sauvages sont couverts de l’expression populaire d’un besoin similaire), le détour du sens (poétique, stratégique) ou sa démultiplication en possibilités adverses de l’armada du fonctionnalisme politique. Non pas vouloir concurrencer le pouvoir, mais le déconcerter. Non pas organiser l’action selon le catalogue prédéfini des résultats escomptés, mais l’« intenter »/l’intentionner avec en tête des objectifs inédits. C’est ce que je me verrais ajouter comme idées à ces propositions de parole et de collaboration alternatives.

Des projets de réalisation inconnus, hérétiques (volontairement déviants par rapport à ce que l’on préjuge des besoins)... Avec un temps étiré, oui, — ou hyper-concentré, pourquoi pas (distinct de la précipitation consumériste) ? Mais de toute façon délibérément autre
.

Ce à quoi le bon Philippe Corcuff a répondu par un smiley *content*.
Revenir en haut Aller en bas
 
COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les collectors de chaton ^^
» Vos bonnes adresses internet ou ailleurs
» Les Barbies Collectors de Marmotte96
» helo here some pictures of my majorette collection response in eglisch s.v.p
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE et POÉTIQUE :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: