PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE et POÉTIQUE

dans la DOUBLE CRISE du CAPITAL et de l'OCCIDENT, LUTTES COMMUNISTES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGIQUES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» VA-SAVOIR : chronique à la com, ou la dialectique en propotion magique
Hier à 15:21 par Patlotch

» THÉORISATIONS COMMUNISTES, FÉMINISTES, et DÉCOLONIALES : remises en perspectives révolutionnaires. Cheminement et bouclages de synthèse
Mar 27 Juin - 23:40 par Patlotch

» SURVEILLANCE de la POPULATION, sécuritaire, caméras, écoutes, internet...
Dim 25 Juin - 12:49 par Patlotch

» PENSÉES diverses à marier sans modération
Sam 24 Juin - 17:07 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT (français) et RESTRUCTURATION (mondiale) du CAPITALISME
Sam 24 Juin - 13:52 par Patlotch

» ÉCONOMIE POLITIQUE, quand tu nous tiens : et la CRISE ? NOUVELLE RESTRUCTURATION du CAPITALISME ?
Sam 24 Juin - 10:56 par Patlotch

» 'PROGRÈS', SCIENCES, HUMAIN, SANTÉ et capital... TRANSHUMANISME et dés-humanité
Ven 23 Juin - 12:23 par Patlotch

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, transclassisme, prolophobie
Mar 20 Juin - 19:03 par Patlotch

» un TOURNANT HISTORIQUE du CAPITALISME et de l'ÉTAT FRANÇAIS, élections 2015-2017, faits et propos, analyses et théorie (antiroman)
Jeu 15 Juin - 20:26 par Patlotch

» la vie du forum : réception, conseils, mises à jour, etc.
Jeu 1 Juin - 17:45 par Admin

» DÉCOLONISER le FÉMINISME ! Féminisme, voile, race et Islam... "Féministes blanches"... sexisme et racisme... et le burkini ?!
Lun 29 Mai - 18:42 par Patlotch

» AFRODITE CHEZ LES PHALLOCRATES, antiroman sans repentir, suivi de BLACK WOMEN, Love, Sex, Song, Dance... et théorie communiste
Lun 29 Mai - 17:23 par Tristan Vacances

» DOMESTIQUES (travailleuses et travailleurs) / DOMESTICS WORKERS / Servants
Sam 27 Mai - 16:09 par Admin

» DIALECTIQUE COMPLEXE et MÉTHODOLOGIE : DÉPASSEMENTS À PRODUIRE
Sam 27 Mai - 14:54 par Admin

» "GUERRE AU TERRORISME" : la grande imposture / CALIFAT et CAPITALISME
Jeu 25 Mai - 15:02 par Patlotch

» "le PRÉCARIAT définit le SALARIAT" : 25% des travailleurs du monde ont un emploi stable / travail et anti-travail
Jeu 25 Mai - 12:07 par Patlotch

» TRAVAIL, CHÔMAGE, SYNDICALISME... MONDE / chiffres, courbes, cartes...
Mer 24 Mai - 13:25 par Patlotch

» OPIUMS DU PROLÉTARIAT : RELIGIONS, ATHÉISMES, LAÏCITÉ... IDÉOLOGIES et RÉALITÉS
Mer 24 Mai - 9:34 par Admin

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Mar 23 Mai - 13:45 par Admin

» PALESTINE et ISRAËL
Lun 22 Mai - 18:41 par Patlotch


Partagez | 
 

 COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mer 6 Juil - 0:03


Collector présidentiel


« Sans réflexion, sans consultation, mais sans hésitation,
j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle »,


a annoncé le complotiste Patlotch, mardi 5 juillet


«Après mûre réflexion et nombre de consultations depuis plusieurs mois, j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle», a annoncé l’écologiste Nicolas Hulot, mardi 5 juillet



.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mer 6 Juil - 22:19


Collector Tango argentin


le tango des p'tits malouins, suite

L’Argentine réclame toujours les Malouines après le Brexit

Georgi Gotev EurActiv.com  Traduit par: Céline Nguyen 

 

contexte : Guerre des Malouines 1982



Les îles Malouines ont voté pour rester au sein du Royaume-Uni en 2013. Le président argentin, Mauricio Macri, a confirmé le 4 juillet que les revendications de l’Argentine sur les îles Malouines n’avaient pas changé après le référendum britannique, lors d’une visite à Bruxelles.

Citation :
« Brexit ou non, nos revendications ne changeront jamais », a déclaré Mauricio Macri à la presse, après son échange avec les dirigeants de l’UE à Bruxelles.

Le vote de la Grande-Bretagne pour quitter l’UE a provoqué l’incertitude concernant la place du pays sur la scène internationale, et notamment sur le soutien des États européens en ce qui concerne les îles Malouines.

Après le referendum, l’Espagne a réaffirmé que le contrôle de Gibraltar, au sud du pays, lui revenait, poussant Londres à défendre ses territoires outre-mer.

En ce qui concerne les Malouines, le président argentin a précisé que ces revendications « n’étaient pas neuves » et espéré pouvoir « établir un dialogue » avec la Grande-Bretagne. « Cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas coopérer avec les Britanniques sur d’autres questions », assure-t-il.

« J’avais déjà abordé le sujet avec David Cameron. J’espère que nous trouverons un terrain d’entente avec son successeur pour initier un dialogue. Même si cela prendra certainement des années, c’est un point de départ important. »

La Grande-Bretagne et l’Argentine se sont affrontées lors d’une guerre, courte mais sanglante, pour la possession des îles Malouines dans le sud de l’Atlantique en 1982. 649 soldats argentins, 255 soldats britanniques et 3 indigènes ont perdu la vie durant ce conflit.

En 2013, la quasi-totalité des habitants des îles a voté pour rester sous la souveraineté britannique.

Des relations plus étroites

Après la visite du président argentin et de sa ministre des Affaires étrangères, Susana Malcorra, la Haute représentante aux affaires étrangères de l’UE, Federica Mogherini, a expliqué à la presse que des rapprochements étaient déjà visibles, à l’échelle mondiale, régionale et bilatérale.

« C’est la première visite du président argentin à Bruxelles depuis près de vingt ans et ce n’est pas un hasard. C’est le fruit de sept mois d’implication et d’énergie investies par le gouvernement argentin pour renouveler les relations avec nombre de partenaires internationaux, à commencer par l’UE »,
a expliqué la représentante de la Commission.

Après cette réunion, la banque européenne d’investissement a notamment exprimé son intention de reprendre ses activités avec l’Argentine, selon Federica Mogherini. Elle a également laissé entendre que l’UE et l’Argentine coopèreraient très étroitement pour la présidence argentine au G20 en 2018, mais aussi sur la question de l’immigration.

« Nous saluons le rôle qu’a adopté et continuera de jouer l’Argentine, qui partage la responsabilité de l’accueil des réfugiés à l’échelle mondiale. Fidèle à son histoire d’immigration, elle honore ses traditions de la meilleure manière possible », a-t-elle ajouté.

Les deux parties coopèreront également sur des missions de paix, a souligné la Commission dans un communiqué. L’Argentine est un acteur majeur dans les missions de paix de l’ONU et l’UE explorera les possibilités pour que Buenos Aires participe aux missions de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC). L’UE et l’Argentine ont également signé un mémorandum d’entente qui leur permettra de travailler main dans la main pour une coopération internationale dans les pays tiers.

Relation avec le Mercosur

La Haute représentante a également salué l’initiative de Mauricio Macri dans le développement des relations entre l’UE et le Mercosur qui ont permis de rouvrir les négociations sur l’accord UE-Mercosur. Des offres de libre-accès ont été échangées en mai, et les négociateurs se sont récemment rencontrés pour se mettre d’accord sur la direction des premières négociations au mois d’octobre.

Elle a également souligné la coopération bilatérale UE-Argentine pour l’énergie, les affaires, le commerce, les investissements, mais aussi le changement climatique, le développement urbain et régional, la sécurité des citoyens et la lutte contre le trafic de drogue.

Tango, dédié à Margareth Thatcher, 21 mai 1982



Patlotch's Compositions

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 7 Juil - 10:53


Collector Fortunes de France


merci patronne

Liliane Bettencourt passe 1ère fortune de France devant Bernard Arnault Le Huffington Post 6 juillet 2016


Citation :
C'est l'une des surprises de la 21ème édition du classement des 500 plus grandes fortunes professionnelles française de Challenges, qui sera publié ce jeudi: Liliane Bettencourt, héritière du géant des cosmétiques, L'Oréal, est désormais la femme la plus riche de France.

Forte d'un patrimoine estimé à 31,2 milliards d'euros, elle détrône Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH. Après avoir occupé la première place du podium depuis 2009, il descend sur la seconde, avec une fortune estimée à 30,3 milliards d'euros.

Sur la troisième marche, Gérard Mulliez et sa famille, propriétaires d'Auchan, se défendent, avec 26 milliards d'euros. La Bourse explique principalement ces changements au classement. L'action LVMH a en effet perdu 12% en un an, alors que le titre L'Oréal progressait au contraire. [...]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 7 Juil - 19:08


Collector de mon bord


manifestement, c'est Debord qui est mort

"Voie de débord : voie latérale établie dans une cour à marchandises pour permettre le chargement et le déchargement des wagons."
Ou Debord en son impasse, criant "mort à la marchandise ! " entré de son vivant, en 1986 dans le dictionnaire... de l'Académie française.



de mayonnaise en maillots niais
la moutarde est descendue dans la rue
même la CGT est débordée



dès qu'on commence à imprimer des slogans tagués sur les murs, c'est foutu

BATARDEAU DÉMONTÉ

« La crue centennale aura-t-elle lieu cet hiver ? Impossible de le prévoir, si ce n'est trois jours à l'avance. Alors en attendant, la Mairie de Paris s'exerce à tester son matériel pour faire face à une montée des eaux, inéluctable d'après les scientifiques. Hier, un batardeau (digue) a été installé sur la voie express de la rive gauche en face de l'Assemblée nationale, puis démonté en fin de matinée. »
Paris ne veut pas être submergé par la crue, '20 minutes' de ce matin 22 nov 2011, p. 2

J'irai par les débords parler aux oiseaux blancs
d'un bateau tard chablant mille et mille tremblants

badauds ivres par les rues de l'aube qu'inondent
d'ombres troubles et bleues leurs misères immondes

J'irai de quais en quête des queues embarquées
bon matin en marins mutines confisquer

l'or du monde à jeter sis à l'eau de la mer
de putrides flots où navigue sans amer

mon rêve d'une crue sans digue submergeant
l'usine et la coutume et l'usage et l'argent

J'irai j'irai cent fois plutôt qu'encore attendre
l'heure le jour qu'annonce un oracle de chambre

J'irai sans revenir d'être sorti des rangs
en rage de moi-même où j'errais aberrant

en cage de mes fers otage volontaire
d'une flemme ennemie rongé d'un pinnothère

dans ma coquille en vers. Quelle conque versant
l'infortune quelconque à l'océan berçant

les illusions perdues la berlue d'un poème
à tendre au mieux lisant cet écho de lui-même

achoppé sur les bancs d'une grève des temps
ensablés des esgourdes lourds et secrétant

d'un raz-le-bol ami un tsunami des hommes
brisant leurs batardeaux d'un désir autosome


CRISE EN VERS 22 novembre 2011


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 9 Juil - 16:21


Collector British


le Brexit tel que vous ne l'avez jamais vu

Carte des 22 pays qui n’ont jamais subi d’incursion de l’Empire Britannique sur leur territoire (en blanc)



source

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 10 Juil - 23:43


Collector Euro 2016


le zéro et l'amer

Valls : "Chez nous, on est presque invincible"

Challenges.fr 10 juillet



Héros de la mer, noble peuple,
Nation vaillante, immortelle,
Relevez aujourd'hui de nouveau
La splendeur du Portugal !

Aux armes, aux armes !
Sur terre, sur mer,
Aux armes, aux armes !
Pour la patrie, il faut lutter !
Contre les canons marcher, marcher !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 12 Juil - 18:01


Collector sous-marin


France-Portugal "héros de la mer" (suite)

revanche !


Un sous-marin portugais pris dans le filet d'un chalutier français

L'Express.fr avec AFP  12/07/2016

mais la Navy veille


Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Corsen (Finistère) a été alerté à 7h30
afp.com/MARCEL MOCHET

Citation :
La chalutier Daytona était en train de pêcher quand le sous-marin Tridente, en plongée d'entraînement avec la marine britannique, s'est trouvé pris dans le filet.

Les Portugais ont encore trouvé le chemin des filets. Cette fois, ce n'est pas l'équipe de football, mais un sous-marin portugais qui s'est pris dans le filet d'un chalutier français au large des côtes britanniques. Heureusement, l'incident n'a fait aucune victime, a annoncé mardi à Brest la préfecture maritime de l'Atlantique.  

La chalutier Daytona, immatriculé à Saint-Brieuc, était "en action de pêche" lorsque le sous-marin Tridente, en plongée lors d'un entraînement avec la marine britannique, s'est trouvé pris dans le filet. "Le sous-marin a immédiatement fait surface et pris contact avec le chalutier", selon le communiqué de la préfecture, qui précise qu'il n'y a "ni blessé, ni dégât matériel apparent".

Le chalutier a libéré le sous-marin grâce aux britanniques

L'incident s'est produit à environ 55 km au sud, sud-est du cap Lizard, la pointe sud-ouest de la Grande-Bretagne, dans la zone de responsabilité de sauvetage britannique.  

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Corsen (Finistère) a été alerté à 7h30, selon le communiqué. Le chalutier a libéré son filet à l'aide de moyens d'assistance britanniques et fait actuellement route vers les côtes françaises, selon la même source.

La Royal Navy a reconnu avoir heurté le Bugaled Breizh

L'incident rappelle le naufrage du Bugaled Breizh, un chalutier français disparu en 2004 au large du cap Lizard, provoquant la mort de cinq marins. Les familles des victimes affirment que le chalutier a pu être entraîné par le fond par un sous-marin alors qu'un exercice militaire international se déroulait dans cette zone.  

La justice française a conclu à un non-lieu mais une procédure est en cours devant la justice britannique. Et la Royal Navy a reconnu qu'un de ses sous-marins avaient heurté le chalutier.




Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 15 Juil - 14:13


Collector Tour de France


l'horreur sportive


source

Julien Jurdie (directeur sportif d’Ag2R-La Mondiale) :

Citation :
On a appris la nouvelle assez tôt. L’ostéopathe du staff est domicilié sur Nice et son frère était au feu d’artifice. On a donc pratiquement su en direct qu’il se passait quelque chose de grave à Nice. On a ensuite cherché d’autres informations. Puis, petit à petit, on a vu les premières images à la télé sur ce terrible événement qui a, une fois de plus, frappé notre pays. Les coureurs étaient déjà couchés, ils l’ont appris ce matin au réveil. Malheureusement, nous sommes habitués depuis plusieurs mois. Ce n’est pas facile à gérer psychologiquement, alors que nous sommes dans un événement sportif qui doit donner du plaisir. Quand vous vous réveillez au petit matin et que vous apprenez qu’une telle tragédie est arrivée, cela a un impact psychologique sur les coureurs. Il ne faut pas trop en parler et rester, malgré tout, concentré. L’étape n’a pas été annulée, le sport doit reprendre ses droits. On ne doit pas annuler et donner raison aux terroristes. On doit vivre, rigoler, s’amuser, avoir des événements sportifs. J’espère qu’aujourd’hui on va donner du baume au cœur et du sourire aux téléspectateurs et spectateurs.

source : Les réactions des acteurs du Tour après l'attentat de Nice



et vous me direz que la France tourne rond ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 17 Juil - 18:19


Collector trop fort le mec !


fort comme un Turc Portugais !


le 29 mai ! discussion ici

moi, j'ai rien parié, ma hantise, c'était une finale France-Portugal à cause du bruit à Fontenay, j'ai gagné !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 19 Juil - 22:01


Collector du barreau


Ô Niçois qui mal y pense

Attentat de Nice : l'ex-avocat du terroriste n'était pas son avocat

Thibault Raisse Le Parisien 19 juillet 2016

L'avocat Corentin Delobel s'est présenté comme l'avocat de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l'auteur de l'attaque de Nice, au moment où celui-ci a été condamné pour une altercation.

Citation :
Ses interviews ont rythmé les nombreux reportages publiés ou diffusés pendant tout le week-end *. Et pourtant. Selon nos informations, l'avocat du barreau de Nice Me Corentin Delobel est convoqué en vue d'éventuelles poursuites disciplinaires demain mercredi matin à 10 heures dans le bureau du bâtonnier local. Celui qui se présentait jusqu'ici comme l'ancien avocat du terroriste de la promenade des Anglais lors d'un procès pour violences en mars dernier n'avait en fait jamais défendu Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, contrairement à ce qu'il avait prétendu lors de ses interventions médiatiques.

* voir ICI

C'est par un appel passé au bâtonnier samedi après-midi, et alors qu'il avait déjà accordé plusieurs interviews, que Me Delobel a reconnu ce qu'il a présenté comme une méprise. « Il m'a dit qu'il avait fait une erreur, qu'il avait confondu avec un autre client au nom similaire ou proche », nous confie Me Jacques Randon, bâtonnier de l'ordre des avocats du barreau de Nice. Problème, le dimanche, Me Delobel accorde au moins une interview supplémentaire à un média. A l'issue de l'entretien prévue demain, des poursuites disciplinaires pourraient être engagées contre lui.

« C'est une honte. Le sang des victimes coulait encore pendant qu'il paradait sur les plateaux », tonne un avocat du barreau niçois. Joint dès vendredi soir par plusieurs médias, le véritable ex-avocat de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait fait savoir qu'il ne souhaitait pas s'exprimer publiquement. Contacté ce mardi, Me Corentin Delobel n'a pas répondu à nos appels.


c'est comme ça, un Arabe en vaut bien un autre !

publicité gratuite (don de Patlotch)



Vous êtes salarié ou employeur et recherchez un avocat en droit social ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 19 Juil - 22:36


Collector attentat



Citation :
Sur les 187 balles tirées par le commando, 14 impacts sont identifiés sur la DS15 dont une dans le dossier du passager avant où était assis de Boissieu et plusieurs à hauteur des visages de Mme de Gaulle et du général

Charles de Gaulle: "Ils ne savent pas tirer !", les seuls mots que de Gaulle, méprisant, a prononcé dans sa voiture après l'attentat du 22 août.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mer 20 Juil - 20:52


Collector amalgame


FUIQP 59/62 a écrit:
(L'humour au service des luttes)

Comme à chaque attentat on demande aux musulmans de se "désolidariser"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 21 Juil - 12:21


Collector fashion


c'est fâcheux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 22 Juil - 15:07


Collector Communisation


http://www.forum-communisation.fr/

la communisation en marche


Chaussures de sport discount

pauvre Robin, pauvre misère...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 5 Aoû - 17:15


Collector mixité


antisexisme sexiste ?


« Zones réservées aux femmes »

Virginia Volta 4 août 2016



Pour bien « vivre ensemble », la Gauche adapte notre société à ceux qui refusent de s’assimiler.


Citation :
Pour lutter contre les viols et agressions sexuelles perpétrés en Suède cette année, les organisateurs de la fête culturelle Göteborg (mi-août) vont créer des zones « réservées aux femmes ».

L’Allemagne donnait l’exemple en janvier, avec des wagons de train uniquement accessibles aux personnes de sexe féminin à Cologne ; l’Angleterre, en juin lors du festival de Glastonbury, avec l’inauguration d’une zone réservée à « toutes les personnes s’identifiant en tant que femmes » – zone intégrée à celle des personnes « queer et transgenre », cela afin de lutter contre un « monde qui est toujours gouverné et pensé principalement par et pour les hommes ».

Parquer les femmes dans des zones protégées ne renvoie-t-il pas le message qu’elles seraient involontairement responsables de certains accès de violence ? [sic, je souligne] Les dirigeants seraient-ils atteints du « complexe Selin Gören » – qui refusait de préciser à la police allemande que ses trois violeurs étaient des migrants – en niant la similarité des profils des criminels ?

Toute ressemblance entre les auteurs des 1.200 viols ou agressions du Nouvel An en Allemagne ou ceux qui harcèlent quotidiennement les femmes blanches dans les transports en commun serait apparemment fortuite.

Femmes et « minorités » devraient se serrer les coudes face à l’auteur de tous leurs maux, l’homme « blanc, capitaliste et catholique », le Français enraciné et traditionnel raciste et sexiste par essence, perçu « en somme » comme un vilain « colon » : telle est la proposition de la présidente de l’association bordelaise Le Labo décolonial. Pour ces militants de l’égalité, un prédéterminisme victimaire existerait, c’est mathématiquement prouvé : le degré de discrimination de l’individu se calcule en additionnant des critères (sexe, ethnie, religion, classe sociale). Plus on cumulerait de facteurs associés à la « minorité », plus les revendications communautaires sembleraient légitimes au nom des droits de l’homme. Cette logique tordue de « discrimination positive » se fonde sur l’exclusion sociale de l’homme blanc hétérosexuel ou du chef de famille. [pouah !]

Pour bien « vivre ensemble », la gauche adapte notre société à ceux qui refusent de s’assimiler. Par la « non-mixité », elle s’acharne à nier la complémentarité de l’homme et de la femme, qui possèdent chacun des qualités dont l’expression n’est possible qu’ensemble – expression si importante et si féconde qu’elle pourrait être qualifiée de « besoin de l’âme ».

En 1948, de sa cellule, Charles Maurras écrivait : « Pourquoi ne pas espérer ? Rien ne peut empêcher le bien d’arriver s’il est conçu et s’il est voulu dans les règles de la raison. » Dans ces temps troublés, Français et Françaises doivent élever leurs voix et lutter plus que jamais ENSEMBLE pour défendre l’héritage historique et spirituel de leur pays.

Virginie Vota

Source: http://www.bvoltaire.fr/virginievota/zones-reservees-aux-femmes-la-solution-contre-les-agressions-sexuelles,273762


finalement, Voltaire n'a pas démhérité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 9 Aoû - 14:08


Collecteur "partisan de la communisation"



la novlangue communisatrice reprend du poil de la bête :

aux pattes ?

Amer Simpson a écrit:
09/08/2016 à 04:21 | #4 La question n’est pas tant de savoir si les femmes ont un utérus pour enfanter et que par conséquent enfanter implique nécessairement d’avoir un utérus… [certes...]. Mais plutôt de savoir pourquoi le fait d’avoir un utérus est un marqueur social qui définit l’identité d’être femme.[vrai]

Identité qui n’a de sens que dans et pour le mode de production capitaliste. [faux : ce n'était pas le cas avant l'apparition du mode de production capitaliste, et quant à ce qui se passera après sa disparition, on n'en sait rien. Question abordée sous la forme : comment définir le genre, son abolition, celle de l'assignation sociale et de la hiérarchisation, ou de toutes différences ?]

Le biologique comme différence anatomique n’a de sens que dans le rapport de production social qui le produit comme marqueur identifiant la différence et sa fonction. [quasi inepte. D'une part le biologique n'a pas de sens a priori et le social ne saurait entièrement lui en conférer un : le biologique est, il évolue aussi avec ses lois propres. L'homme n'a pas complètement échappé à son animalité, et si la sienne évolue socialement ce n'est pas le seul chemin : le retour de bâton biologique ne se fait jamais attendre, y compris au niveau psychologique, on en a suffisamment d'exemples. Il arrive que le biologique reprenne ses droits sur le social, et qui songerait à l'en empêcher totalement, avec quel fantasme de maîtrise hors des rapports humain-'nature' ? D'autre part et par définition le biologique ne saurait avoir seulement « un sens que dans le rapport de production social qui le produit », sans quoi abolir ce rapport social serait abolir le biologique et sinon son sens puisqu'il n'en a pas a priori, ses implications relationnelles entre individus, qu'on les appelle sociales ou autrement

on retombe sur la tautologie et les fantasmes anthropocentristes des apprentis sorciers : virer le biologique du social à abolir lui-même, puisque dans la vulgate communisatrice, le capitalisme aboli, il n'y a plus de rapports sociaux, mais « l'immédiateté sociale entre individus ». Kesako ? leur demander

on continue à frayer avec l'utopie négative à la limite du nihilisme et du no future : "tout ce qui existe mérite de périr" était envisagé comme sous-titre d'un livre de Théorie Communiste. Il est vrai que ça ne mange pas de pain et garantie que « plus radical tu meurs », mais à cette aulne, le radical ne tarde pas à devenir fumeux... et mortel, comme on le voit chez ces "partisans de la communisation" qui dépérissent à vu d'œil]


Une pépite d’or est un caillou qui brille… Une femme est un individu qui pense et agit. [oui, et alors : Zorro va arriver ?]



VOUS VERREZ BIEN

extraits

Chanter entre les lignes, de front,
Cet absent de tout quai, ce mot nouveau blindé
Avec un train d'avance – E pur si muove -
Zorro est toujours déjà tard tarrivé,

La femme au bras, des autres, galamment abolie,
L'avenir du prolo est en passe
Gratuit tout au fond de l'impasse,  
Le second sexe est premier de la classe, à vos lits !

(Voilà la contrôleuse, sortez vos révolvers,
Position du tireur ? Couchette)

- Révolution ! À mort les révolus !
Camarades, il va falloir rapprendre à lutter russe,
Et puis, tout d' suite après, pendant longtemps pendantes, comme on dit des affaires,
Apprendre à ne rien faire

Que de chacun-e selon ses ruses
À chacun-e selon sa paresse,
Attendre rien, que vienne rien dont on s'éprenne,
Le plus troublant repos d'un-e obligé-e guerrier-e.

Et bien qu'à l'aise ça paraisse,
Si facil que paraître ça puisse,
De l'intercuisse à l'entrefesse,
Encor faudra-t-il que ça jouisse

On verra bien, nous verrons bien, vous verrez bien...


Patlotch, 22 juillet 2011


CRISE EN VERS


raisonner comme un caillou qui brille

si ces gens-là n'étaient pas ridicules et impuissants, frayant avec ce qu'on peut considérer comme des ennemis des femmes et des hommes de toutes classes sociales avant et après abolition (cf 'PROGRÈS', SCIENCES, HUMAIN, SANTÉ et capital... TRANSHUMANISME et dés-humanité), ils seraient dangereux, à se vouloir quasi scientistes en ignorant ce que la science, et l'expérience (particulièrement vivace dans les sociétés non complètement occidentalisées/capitalisées), nous apprennent sur les êtres humains comme êtres de nature, sans besoin de l'essentialiser

on bâtit ainsi des concepts qui n'ont de sens qu'entre eux, sans risque de perdre sa cohérence, et l'on dit comment les abolir, en tant que concepts, sans toucher à rien de concret au présent

il y avait longtemps qu'on n'avait pas eu droit à un Collector de la communisation, celui-ci est « une pépite d’or, un caillou qui brille » : par sa connerie

importé de la discussion sur le genre et sa redéfinition

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 16 Aoû - 8:02


Collector retraite érotique


Allemagne, banque érotique

La Bundesbank veut que les Allemands travaillent jusqu'à 69 ans


En 2007, des travailleurs allemands manifestaient contre le projet de repousser l'âge de la retraite à 67 ans
© Kai Pfaffenbach / Reuters/REUTERS

Citation :
S'il est actuellement en bonne santé financière, le système de retraite allemand risque de souffrir de l'arrivée des «baby boomers» dans les décennies à venir, selon la banque centrale. Une réforme en cours d'adoption prévoit de porter l'âge de départ de 65 à 67 ans, mais elle pourrait être insuffisante.

Le gouvernement allemand devrait relever outre-Rhin l'âge de départ à la retraite s'il veut tenir ses engagements en matière de couverture sociale, estime la Bundesbank. Selon la banque centrale allemande, l'âge de la retraite devrait être progressivement porté de 65 ans actuellement à 69 ans d'ici 2060. Certes, le système des retraites en Allemagne connaît, pour l'instant, une bonne santé financière. Mais il est toutefois menacé dans les décennies à venir avec l'accès aux droits des «baby boomers», c'est-à-dire l'arrivée à la retraite des générations nombreuses nées après-guerre. De plus, le pays pourrait manquer de main-d'œuvre jeune pour les remplacer, précise la banque centrale allemande. À cela s'ajoute un troisième élément: l'allongement de l'espérance de vie.

En réalité, une réforme est en cours. Elle portera l'âge de départ de 65 à 67 ans d'ici à 2030. Mais elle ne sera pas suffisante pour permettre à tous les retraités allemands de bénéficier de leur pension au niveau fixé d'au moins 43 % du salaire moyen, prévient la «Buba». Pour éviter une augmentation des cotisations ou une baisse du niveau des pensions, le gouvernement devrait donc envisager de repousser de deux ans supplémentaires, à l'horizon 2060, l'accès à la retraite. «De nouveaux ajustements sont inévitables pour garantir la durabilité financière (du système de prestations publiques)», estime la banque centrale.

«Le gouvernement allemand soutient la retraite à 67 ans. C'est une disposition raisonnable et nécessaire compte tenu de l'évolution démographique en Allemagne», a commenté Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement. Cela sera appliqué étape par étape.»




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 16 Aoû - 16:55

mis à jour du Jeu 11 août (en bas)

Collector "antisémitisme"



les tribu(re)lations de deux Français en France


les compères Guillon Claude et Coleman Yves se fritent à propos de

« On nous douche avant de nous gazer »

- Guillon : «La Discordia», les «dieux», La mort, l’humour, le mauvais goût et les fascismes…, 29 juillet

- Coleman : Réponse à un article de Claude Guillon : L’humour juif n’a rien à voir avec les "plaisanteries" antisémites !, 31 juillet

- Guillon : Réponse à Yves Coleman sur divers sujets d’importance, 8 août

- Coleman : De la cécité face au négationnisme (Seconde réponse à Claude Guillon), 10 août

cela ne les empêche pas d'être en accord sur un point au moins : taper sur le PIR et Houria Bouteldja

si Coleman m'ignore superbement (je l'en remercie), Guillon s'il ne me cite pas explicitement ne m'a pas oublié, dans son post-scriptum :

Claude Guillon a écrit:
c) D., dont il est question plus haut, m’a envoyé un courriel, postérieur à la mise en ligne de ton texte. Je n’avais pas reçu pareil mélange d’insultes et de considérations politico-sexuelles depuis le texte « Claude Guillon un cadavre », qui me reprochait entre autres… ta fréquentation. La vie est bizarre, quand même !

ce texte renvoie à nos "échanges" en mai 2015, qui firent le bonheur des amis de l'«écrivain anarchiste», sur Indymédia et ailleurs. Guillemets car ces échanges en ce qui le concerne n'allèrent pas plus loin que ce texte, malgré que j'en soulignasse alors son incompréhension (un cadavre allusion à Breton), du sens et des raisons de mon coup de gueule, hors le relai des thèses de Coleman sur lequel il revient à loisir, évitant d'aborder le gros morceau : la mise en cause de l'identité communautariste anarchiste

mais c'eut été beaucoup trop demander à Claude Guillon d'en prendre acte si ce n'est d'y répondre, bref, le mimimum syndical de l'honnêteté intellectuelle. Je comprends que cela le dépasse manifestement un peu beaucoup, comme au demeurant toutes considérations théoriques. Il a préféré joué, assez pitoyablement, sur sa première lancée, y revenant encore par ce PS un an et demi après. Il est plus facile dans ce cas de botter en touche et de hurler, comme la bande à Pepe@dndf, à Patlotch l'insulteur public : petit joueur, Claude Guillon

dans le même post-scriptum, on peut lire, adressé à Coleman :

Claude Guillon a écrit:
b) Je te donne raison sur un point : le côté dérisoire et le danger des « effets de style » — au moins de certains d’entre eux — à la tentation desquels je ne sais pas toujours résister.

on peut même avancer l'hypothèse qu'en tant qu'« écrivain anarchiste » n'ayant cesse de la ramener à sa pomme, c'est le premier de ses soucis : paraître, ce qu'il est, au demeurant, ni plus ni moins, avec la grande sagesse de se taire quand il n'a plus rien à répondre

dieu, qui n'est son maître ni le mien, le rendra à Guillon : il est assez piètre penseur pour que nous n'ayons plus rien à nous dire. Quant à Coleman, on se demande qui à l'entendre n'a pas été, n'est pas ou ne sera pas antisémite, et sur ce coup, j'absous volontiers Claude Guillon sans approuver non plus cet humour de mauvais goût et discutable, fort peu drôle car il n'est pas juste : « On nous douche avant de nous gazer »

PS : les tribus-relations sont ici celles qu'ils partagent avec leurs amis respectifs ou communs, de la Discordia à non-Fides en passant par qui vous voudrez, dont ils nous entretiennent à la nausée. Si j'ai montré la fonction idéologique de leur anti-anti-islamophobie et l'absence de considérations de classes théoriques ou concrètes derrière lesquelles ils se prétendent libérateurs universels du genre humain, je ne me suis jamais mêlé de leurs histoires

ils nous douchent avant de nous gaver
et
qui se sent morveux qu'il se couche
comme on se couche on fait son lit

etc. etc.

ajout

LETTRE OUVERTE À UN JEUNE HOMME «HORS DE LUI», Claude Guillon, 14 août

intéressante litanie d'injures du jeune homme, auxquelles Guillon me fit l'honneur de comparer les miennes, mais devant quoi je proteste véhémentement, mes injures ayant la particularité d'avoir un rapport vérifiable à la réalité, qu'elles signifient toujours, n'en déplaise à qui ne veut pas le savoir : par ce texte notre «écrivain anarchiste» prouve abondamment qu'il n'y a pas de fumée sans feu aux fesses de son égotisme anar, mais il préfère parler d'autre chose

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 16 Aoû - 23:18


Collector vengeance sexuée


chaud devant

Montpellier : victime de violences conjugales, elle torture son mari

Europe 1 16 août 2016

« Après avoir drogué son mari, elle lui aurait notamment brûlé les parties génitales »

Citation :
Elle aurait voulu prendre sa revanche après des années de violences conjugales, selon France Bleu Hérault. Le week-end dernier, une femme de 51 ans aurait tenté de tuer son mari à Montpellier, dans l'Hérault. L'homme de 43 ans a été hospitalisé dans un état critique. Samedi soir, la quinquagénaire aurait administré de l'insuline et du Xanax à son époux afin de l'endormir. Elle lui aurait ensuite brûlé les parties génitales, en essayant d'enflammer une bombe aérosol.

Une "haine profonde"

Placée en garde à vue, la quinquagénaire a avancé avoir subi durant des années des sévices de la part de son compagnon. Si elle n'a jamais porté plainte, elle a affirmé avoir consulté un médecin à plusieurs reprises afin de faire constater ses blessures. Lors de cette audition, la mère de famille a qualifié de "haine profonde" ses sentiments envers son mari.

Les enquêteurs estiment que son discours est "cohérent" et ne relève pas du délire. Néanmoins, une expertise psychiatrique va être réalisée. Une information judiciaire a été ouverte pour tentative de meurtre et actes de tortures et de barbarie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 18 Aoû - 12:00


Collector X-kini


chinoiseries

"clin d'œil" reçu de Adé, l'article est de 2012


Citation :
Une fan de Kick-Ass ? Non, la dernière tendance estivale en Chine. Une série de photos prises la semaine dernière par l’AFP sur la plage très courue de Qingdao, dans le nord-est de la province de Shandong, témoigne de la persistance d’un sentiment ancien en Chine, comme dans de nombreux autres pays : la terreur du bronzage.


De plus en plus de Chinois attirés par les plages du pays du Milieu arpentent désormais le sable chaud engoncés dans un accoutrement des plus déconcertants pour les vacanciers occidentaux en manque d’UV : une combinaison intégrale pour le corps complétée par un masque de protection, rebaptisé « face-kinis » par des internautes chinois. L’objectif ? ne pas bronzer, tout simplement.


En Asie, comme dans d’autres régions du monde, et naguère en Europe, le teint hâlé n’est guère valorisé. Loin d’être le gracieux témoignage de vos vacances luxueuses à la Barbade, il demeure le stigmate historique de la paysannerie, et est donc rarement prisé par les gens de bonne famille.





chinoiserie
Citation :
- Objet de luxe et de fantaisie, venu de Chine ou exécuté en Occident dans un goût s'inspirant de la Chine ; décor, œuvre d'art, motif de ce style.

- Familier. Subtilité excessive aboutissant souvent à des complications tracassières (surtout pluriel) : Les chinoiseries de l'Administration.

source Larousse

du burkini je n'ai rien dit. À quoi bon ? Dernier avatar du «ridicule» français relevé par la presse étrangère, au nom de «la laïcité» ou de «l'hygiène», de la menace contre les « Valeurs de la République » (Valls) ou « l'âme de la France » (Marine Le Pen), les arguments parlent d'eux-mêmes pour dire où "nous" en sommes

le soldat Yves Coleman hésite, qui affirme : « La campagne actuelle contre le "burkini" (aussi ridicule que soit cet uniforme qui n’a rien à voir avec la "pudeur" et un choix vestimentaire individuel et tout à voir avec la propagande religieuse) montre bien qu’il existe une forme particulière de haine et de discriminations contre les musulmanes (et contre les musulmans par ricochet) », mais n'en fait pas moins le lien avec l'antisémitisme, comprenne qui pourra... «Pudeur» et «propagande religieuse» s'opposent-ils vraiment, quand pour certain.e.s leur religion passe par cette pudeur, l'Islam n'en ayant pas le triste privilège ?

j'ai en mémoire un célèbre théoricien de la communisation qui, selon la légende, ne se met(tait) jamais sur la plage en maillot de bain, sans jamais se séparer de son foulard rouge, ainsi qu'une amie, communiste, rencontrée à Cuba, gardant sa robe jusqu'aux pieds et ne sortant pas de son parasol : attentats à l'impudeur ?

comme réponse, je verrais bien une ruée dans les boutiques sur les burkinis (vêtement légal dans l'espace public, contrairement au face-kini qui rappelle les cagoules des forces spéciales d'intervention), que l'on soit ou non arabe ou musulman.e. Certains sont plutôt élégants et peuvent être mis en valeur comme mettre en valeur ce qu'ils sont supposé cacher, au demeurant comme tout vêtement. Gage que ce serait mal vu tant par celles et ceux qui sont pour que contre, et c'est alors que ce vêtement deviendrait ce qu'il prétend être mais qu'il n'est évidemment pas, un banal vêtement

je n'aime pas le monde sur les plages ni son image; j'ai en horreur le bronzage et les crèmes solaires ensablées. J'aime les plages le matin ou le soir, la nuit, quand il n'y a personne pour me gâcher la mer et l'éternité : est-ce grave, docteur ? dois-je m'acheter un burkini, un face-kini, un fesse-kini, un foulard communiste ?



dans la mesure où le face-kini ne cache pas nécessairement le reste, le véritable équivalent de la burka serait le face-burkini


et voici exposé son exact opposé, chinois s'il en est

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 18 Aoû - 22:10


Collector rien à ajouter


Personne sur l'Olympe

Bronzés, argentés, dorés !

Personne 17 août 2016


Citation :
Nous ne sommes pas loin, nous autres témoins, d’assister à notre propre procès de victimes coupables de ce qui leur est arrivé… arroseurs, arrosés.

À y regarder de près, nous sommes en effet, sujets et objets du même processus, en tant qu’auteurs ou acteurs de notre propre malheur.

C’est une approche qui ne laisse personne exempt de reproches.

Cherchons bien les vices cachés et nous nous retrouverons tous parmi les complices, ignorant que le service de la vérité est le plus dur des services.

En sachant qu’on ne se rendra pas service tant qu’on n’a pas rétabli le sens de la justice… que dis-je ? – le minimum de Justice.

On a beau dire que rien ne va. On n’a rien dit tant qu’on n’a pas dit ce qui ne va pas, ce qui ne passe pas dans nos tours de passe-passe…

Tout ce qu’on passe sous silence : les véritables impasses, en bronze, en argent ou en or !

Première impasse : l’aliénation

Pour miner et dominer tous les lieux, y compris les cieux, on a nominé un Dieu qui a commencé et fini par s’imposer aux crédules comme aux incrédules.

Ce Dieu s’appelle l’argent, la source pathétique ou pathologique de toutes les aliénations économiques ou idéologiques.

La morphine à l’origine de toutes les addictions, de toutes les afflictions ; de toutes les frictions. L’argent est et sera toujours la fin, le but suprême. Les moyens pour l’acquérir, c’est nous, les agents dociles ou indociles.

Chaque centime versé est un fossé de plus creusé entre nous et nous-mêmes.

In fine, tout le monde sera dépossédé, rendu étranger à lui-même pour quelques médailles de plus ou de moins.

Deuxième impasse : la marchandisation de tout qui fait de tout, une marchandise. Tout s’achète et tout se vend. Et nous faisons partie des friandises qui ont un prix fixé par le marché mais plus aucune valeur arrachée.

La compétition est l’occasion rêvée pour péter les plombs… tous en sursis puisque tout se négocie.

Parce que pour le marché, il n’y a pas de distinguo entre le vrai et le faux… tout se vaut, donc rien ne vaut… dans un système d’objets où seules importent les transactions, le flux et le reflux, l’influence et l’affluence. Circulez, il y a plein de choses à voir !

Troisième impasse : l’idéalisation.

Ce n’est pas le réel qu’il faut transformer mais nos idées. Nos lunettes ne sont pas adaptées.

C’est l’idéal qui fait le plus de mal. Nos croyances, nos espérances et nos connaissances sont sujettes à caution, déformées et déformantes. Elles ne permettent aucune saisie du réel. Bien au contraire, elles contribuent à notre propre dessaisissement.

Ce sont nos propres idéaux qui sont à l’origine de tous les écrans de fumée… nous nous enfumons mutuellement. Nous réussissons tous nos concours de circonstances sans se préoccuper de notre médiocre niveau de conscience.






quel talent, nom de dieu !
quelle plume et quel ramage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 20 Aoû - 10:40


Collector syndical


c'est guili-guili


Séguy à Seguin le 27 mai 1968. Photo Gérald Bloncourt

Un autre point de vue sur G. Seguy

LO Bellaciao 18 août 2016

ça commence fort

Citation :
Georges Séguy : le bradeur de la grève générale de Mai 68

Georges Séguy est mort, à l’âge de 89 ans. Du PS au PCF en passant par les Verts et le Parti de gauche, la gauche ne tarit pas d’éloges sur celui qui a été pendant quinze ans le secrétaire général de la CGT en même temps qu’il était membre du PCF, et même de sa direction. C’est à ce poste, qu’il affronta la grève générale de 1968 et sut l’orienter sur une voie sans danger pour la bourgeoisie.

ça continue fort

Citation :
Ce que le patronat et le gouvernement avaient dû lâcher était loin de suffire au regard de l’ampleur d’un mouvement sans précédent depuis 1936, et le travail ne reprit pas. Mais les dirigeants nationaux de la CGT et de la CFDT se dirent satisfaits et organisèrent les discussions par branche ou par entreprise, fragmentant la grève.

et ça finit fort

Citation :
Séguy profita dès lors paisiblement des cinquante années qui lui restaient à vivre. Il avait bien mérité de la bourgeoisie.

les commentaires sont forts aussi, mais pas tous dans le même sens...

bilan globalement positif : qu'est-ce qu'on en rit (Krasucki ?)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 20 Aoû - 22:07


Collector burkunu


et ta sœur !




source : FUIQP 59/62 L'humour au service des luttes : "Curieusement personne ne veut interdire le Burkini chrétien"

Le président national de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) : « Le burkini ne fait pas partie du culte musulman.»


roman-mémoires 1780, publié à titre posthume, en 1796

Diderot a écrit:
Tout le monde se retira, et je restai au milieu du troupeau auquel on venait de m’associer. Mes compagnes m’ont entourée, elles m’embrassent et se disent : Mais voyez donc, ma sœur ; comme elle est belle ! Comme ce voile noir relève la blancheur de son teint ! comme ce bandeau lui sied, comme il lui arrondit le visage, comme il étend ses joues ! Comme cet habit fait valoir sa taille et ses bras !… Je les écoutais à peine ; j’étais désolée ; cependant, il faut que j’en convienne, quand je fus seule dans ma cellule je me ressouvins de leurs flatteries, je ne pus m’empêcher de les vérifier à mon petit miroir, et il me sembla qu’elles n’étaient pas tout à fait déplacées.
source : www.altersexualite.com


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 23 Aoû - 13:04


Collector français


enfin chez nous

deux nouvelles, bonnes nouvelles

Les touristes étrangers boudent la France

Le Monde 23.08.2016

la France médaillée du mérite anti-immigrés



Seulement 11% des Français trouvent que l'immigration a un impact «positif»

20 minutes AFP 22.08.2016






Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Jeu 25 Aoû - 23:00


Collector français


qui sera plus qu'habile pour instrumentaliser le burkini ?

bon, pas besoin d'un dessin, l'État français se contorsionne, de Conseil (d'État) en gouvernement déchirant son voile, pour savoir qu'en dire, qu'en médire, qu'en proscrire pour sauver les meubles au nom de la République universelle de la vertu française

chacun.e se place et se déplace, de Valls en Sarkousu de fil blanc, en passant par la Belkacem en sa beurité laïcarde aseptisée. Rendez-vous au tas de sable, comme disent les musicos, à ronger l'os des présidentielles

circulez, tout est à voir, on ne peut plus transparent, le racisme structurel, historique et hystérique français dans toute sa splendeur : d'État




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
 
COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les collectors de chaton ^^
» Vos bonnes adresses internet ou ailleurs
» Les Barbies Collectors de Marmotte96
» helo here some pictures of my majorette collection response in eglisch s.v.p
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE et POÉTIQUE :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: