PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGISTES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 7. LE LIVRE : du capitalisme à la communauté humaine, UNE CLASSE pour LA RÉVOLUTION (sommaire, texte complet et renvoi aux compléments)
Aujourd'hui à 18:31 par Patlotch

» 5. LA CONSTITUTION EN CLASSE POUR LE COMMUNISME : quel sujet révolutionnaire ?
Aujourd'hui à 18:26 par Tristan Vacances

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Aujourd'hui à 11:39 par Patlotch

» vous avez dit "OUVRIER" ?
Aujourd'hui à 11:09 par Patlotch

» sur l'OCCIDENT, son histoire, son concept, et sa CRISE dans celle du capitalisme
Aujourd'hui à 10:41 par Patlotch

» 8. poèmes, fables et contes pour en causer
Hier à 19:45 par Patlotch

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Hier à 19:22 par Patlotch

» JAZZ, BLUES, R'n'B, SOUL, RAP... pour "double paire d'oreilles"
Hier à 17:58 par Patlotch

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Hier à 17:45 par Patlotch

» 9. l'apparition plurielle d'une nouvelle théorie communiste ? questions parentes
Hier à 16:31 par Patlotch

» 4. COMMUNISME : chemins de traverse, de la chose au mot à la chose
Hier à 15:03 par Patlotch

» 0. un livre ? Une théorie est apparue... Diffusion, réception... débats ?
Ven 20 Oct - 16:44 par Tristan Vacances

» FÉMINISME et MARXISME : SEXES, GENRE, CLASSES, et CAPITALISME, avec Cinzia Arruzza... Silvia Federici, Selma James, Sara Farris, Elsa Dorlin...
Ven 20 Oct - 16:24 par Patlotch

» LA NOUVELLE GAZETTE DES VANNES (Franzoseur Zeitung)
Ven 20 Oct - 15:36 par Patlotch

» CLASSES SOCIALES et AUTRES RAPPORTS SOCIAUX, de sexes, races, nations, générations... Documents
Ven 20 Oct - 13:01 par Patlotch

» CATASTROPHES INDUSTRIELLES et POLLUTIONS
Ven 20 Oct - 9:35 par Admin

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Ven 20 Oct - 9:19 par Admin

» au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Jeu 19 Oct - 14:02 par Patlotch

» l’écosocialisme entre théories révolutionnaires et alternative capitalisme verte
Jeu 19 Oct - 12:57 par Patlotch

» OUTRE-MER : outre frontière de races, classes et sexes ?
Jeu 19 Oct - 12:43 par Patlotch


Partagez | 
 

 COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Ven 29 Avr - 18:53


nouvelle série, pour rigoler sérieusement, comme Lénine disait rêver sérieusement



"Comment doivent être organisées et agir les forces de maintien de l'ordre
dans un régime démocratique agissant dans l'intérêt du plus grand nombre ?"

« Un thème de discussion possible sur une des places de France où l'on se réunit pour envisager notre avenir
et à laquelle pourraient participer pacifiquement des représentants citoyens-policiers »

source Flic ! Schmitt ! Poulet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 7:08

Melgrilab a écrit:
le caractère licite du port du voile

Patlotch a écrit:
le voile légal plein nuit
n'abolit pas
le voile tergal plein jour




christian delarue a écrit:
Celui-là est porté librement, avec souplesse, un jour oui, un jour non

Patlotch a écrit:
vous êtes tellement obsédé par votre chasse aux sorcières que vous n'avez pas relevé qu'un voile tergal, c'est pour faire des rideaux

mais comme vous m'avez l'air du type qui a fait tapisserie toute sa vie, cela ne m'étonne pas, votre façon de parler des femmes en général, des musulmanes en particulier, est particulièrement répugnante de machisme à peine refoulé

faire tapisserie : Se dit des personnes qui assistent à un bal... et qui sont ordinairement rangées contre les murs de la salle

ps : celle-là, je donnerais ma tête à couper que c'est un Collector
 Cool


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 7:56


un Collector
 queen
vive la marchandise alternative !

Ourse Blanche a écrit:
Allez les gars, tous a Tarnac, ça vous fera du bien, un bon bain de réalité alternative et libre, ça marche.



une longue tradition... de la nostalgie (photo de 2010, en noir et blanc comme avant, quand c'était mieux... pour les épiciers)





Dernière édition par Patlotch le Lun 9 Mai - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 8:01


Collector  Cool  attribué par Corinne Cerise


Lordon, quelle barbe... marxiste

Ourse Blanche a écrit:
Lordon, idéologue, quelle barbe, rebelote mentale, une vieille pensée resuçée, marxiste, nationaliste, quel ennui !


Dernière édition par Patlotch le Lun 9 Mai - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 13:47


Collector Sleep attribué à Jacques Attali



Jacques Attali by Patlotch

Maurice Ulrich a écrit:
29 avril 2016, l'Humanité via Bellaciao

Avec la puissance intellectuelle qu’on lui reconnaît encore dans quelques dîners en ville et à l’Express où il garde sa chronique, Jacques Attali, après avoir évoqué les différents mouvements qui, dans le monde, ont fait naître de nouvelles pratiques politiques, nous livre un diagnostic sans égal sur la Nuit debout, assorti d’une découverte majeure sur le concept même de nuit.

Si le mouvement, dit-il, démontre que le pays a envie de penser, de réfléchir, de débattre de son avenir (ce qui n’est déjà pas si mal, non  ?), en fait il dit plus et c’est propre à la France  :

« Le fait que Nuit Debout ait lieu la nuit et seulement la nuit
est révélateur de son impuissance originelle. »
Et cela parce qu’
« aucune vraie révolution n’a lieu de nuit, aucun vrai changement n’a lieu seulement la nuit ».
car
« vraiment rien de réel n’advient la nuit »

Comme la Nuit de la Saint-Barthélemy, la Nuit des longs couteaux, la Prise du Palais d’hiver, la Nuit du 4 août 1789 avec l’abolition des privilèges.

Allons Jacques Attali, il faut se réveiller.




Dernière édition par Patlotch le Lun 9 Mai - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 14:26


Collector de nuit


« Nuit Debout fait tache d'huile »



Nogent-le-Rotrou, 10.000 hbts, 80 personnes


ils irons tous au cinéma

Citation :
Nuit debout fait tâche d'huile. Lancée il y a un mois à Paris, le mouvement s'installe dans le département. Un premier rassemblement s'est déroulé vendredi soir à Nogent-le-Rotrou. Entre 50 et 80 personnes se sont retrouvées place Saint-Pol pour échanger avant la diffusion du film « Merci Patron ». Un nouveau rassemblement est prévu demain soir.

source Radio Intensité [sic]



Dernière édition par Patlotch le Lun 9 Mai - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 15:45

Collector  afro  à cerise, qui n'est pas Corinne Cerise

une petite couche patronale qui n'est pas "blanche"
"blancs", une catégorie réductrice d'une généralité qui ne correspond pas à grand chose

cerise a écrit:
Je constate qu'il se forme une petite couche patronale qui n'est pas  "blanche", je ne parlerai pas de "bourgeoisie" car je ne connais pas dans le détail leur mode de vie,  mais il y a de nombreux patrons de PME qui ne sont pas "blancs" si on prend cette catégorie que je trouve réductrice et d'une généralité qui ne correspond pas à grand chose.

cerise a écrit:
Il y a des classes sociales, des races sociales je ne vois pas bien ce que ça recoupe !

Marc Daniel Levy a écrit:
Avec vous, bien sûr.

cerise est militante CGT... Marc-Daniel Levy un sous-Finkielkraut degauche ex-trostkiste du Cloube Médiapart


Dernière édition par Patlotch le Sam 30 Avr - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 16:36


Collector... de collection


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 17:56


Collector queen auto-organisation des luttes d'émancipation des femmes


« Le "féminisme" non-mixte EST un sexisme »

De quoi le féminisme non-mixte est-il le nom ? Bellaciao 30 avril 2016

Citation :
Un petit groupe de "féministes" est, ces jours-ci, passé à l’action : petits rassemblements sur la place de la République à Paris dans le cadre de NUIT DEBOUT, qui s’organisent sous la règle d’exclusion des hommes... plus saisissant encore, réunion publique, dans une bourse du travail à Paris, en prétendant interdire l’accès à des travailleurs ou des syndicalistes masculins.

Une question de légalité posée : Est-il légal, en France, d’interdire l’accès d’une réunion publique à une personne en fonction de son sexe ?

Cela dit, ce n’est pas parce qu’une loi existe qu’il faut la respecter. Le monopole de la violence légitime, moyen d’action des milices du capital, est légal, et doit être combattu par les révolutionnaires.

Une seconde question est donc posée :

Le féminisme non-mixte est-il révolutionnaire ?

Les religieux séparent les hommes des femmes depuis des siècles, et l’histoire de l’émancipation des femmes est l’histoire de la lutte contre les dogmes des religions. Cette séparation révèle l’idéologie sexiste des théologies, monothéistes notamment.

Ce type de "féminisme", qui se veut non-mixte, représente l’exact opposé d’un projet émancipateur, il constitue un authentique projet politique réactionnaire.

Le "féminisme" non-mixte EST un sexisme


un autre a écrit:
Un peu comme si on interdisait l’accès d’un meeting antiraciste ou anti-imperialiste à des Français "de souche".

euh... à ce genre de Meeting, j'ai toujours pu participer sans problème, et même au PIR, il y a des "Blancs"... décoloniaux

un autre encore a écrit:
C’est bien la raison pour laquelle il existe une forte proximité idéologique entre ces courants se réclamant du "féminisme" et certains courants "progressistes" se réclamant de "l’antiracisme" mais développant une vision communautariste de l’antiracisme, oubliant la lute contre LE racisme et en hiérarchisant les luttes contre LES racismes, en fonction de leurs clientèles.

la vulgate de l'unité... sous pavillon mâle et blanc universel

contrepoing : Que pensent les asso féministes des réunions non-mixtes organisées par Nuit Debout ? Pauline Pellissier Grazzia 30 avril 2016

Citation :
Réponse : dans leur majorité plutôt du bien, puisqu'elles sont nombreuses à y prendre part et que le procédé est courant dans de nombreux collectifs. Mais une voix discordante se fait tout de même entendre...

PS : il ne s'agissait que d'une "commission de Nuit Debout", dont un moment fut également ouvert aux hommes...

de mémoire d'homme, ce genre de réunions organisées non-mixtes, par des féministes, existaient dès 1968 et fut très fréquent au début de l'ère Mitterrand. Cela ne posait pas de problème majeur, pas plus qu'à certaines, la participation de quelques hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 18:19


Collector Idea Place au débat, mode d'inaction


« Nombre d’entre nous refusent de recourir à l’intimidation
et souhaitent que le débat prime sur tout mode d’action »


"Éclairage d'une nuitdeboutiste"... et la lumière fut !

source : Nuit Debout, ou comment trouver et prendre sa place : Éclairage d'une nuitdeboutiste Louv, 30 avril 2016

je me souviens que les réunions de cellules du PCF d'antan étaient découpées en 3 temps : introduction par un chef ou un camarade volontaire, discussion, tâches et organisation

Nuit Debout
a renversé la dialectique "théorie-pratique" en discussions sans fin, dans tous les sens du terme

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 19:03


Collector Nuit Relax




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 19:29


Collector alien  ex-Communisateur ayant trouvé son HumanBeing : intégral conseillé


ou comment
le management participatif par projets
remplace
l'auto-organisation des luttes de classes

Éléments de réflexion pour nuit debout et ses perspectives Robin du forum-communisation, ex-protégé de Pepe@dndf de Théorie Communiste, dndf 27 avril

florilège

Les assemblées sont le lieu privilégié ou chaque projet se présente
et où le débat de savoir si ce qui est entrepris est ou n’est pas néfaste

Le modèle de fonctionnement est un modèle du consentement, on peut dire aussi une « do-cratie »

Ces éléments de réflexions nous amènent à trois conclusions intermédiaires :

Facebook est inadaptée au développement du mouvement

Ainsi, un projet d’outil qui permettrait d’accompagner au plus juste la dynamique du mouvement dans ce qu’il a de plus fécond à mes yeux se doit d’être dans l’acceptation de ce constat, et n’utiliser comme catégorie que celles qui font le mouvement :

l’individu et ses compétences, les projets, le partage, la modération horizontale des projets

C’est l’objectif que se donne le projet HUmanBEing

Vous pouvez le rejoindre ici : http://i86.servimg.com/u/f86/19/46/66/51/sans_t10.gif

et sur ce forum : http://humanbeing.forumactif.org/

(un seul inscrit, Admin, on suppose que c'est lui, Robin, des fois...)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Sam 30 Avr - 21:35

Collector Comédie musicale

« Nuit Debout : Une West Side Story est en marche »

Gilles Dauvergne a écrit:
En tant qu' Architecte, je suis très sensible à l'analyse sur l'utilisation de la place comme lieu de convergence. Une West Side Story est en marche.

sûr que la convergence se fait à l'Ouest, puisqu'À l'Est rien de nouveau, mais qui est le plus à l'Ouest, dans cette Story ?

West Side Story - Trailer [1961] [34th Oscar Best Picture]



Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 7:38


Collector sioniste


« Nuit debout devient un mouvement antisémite
en ralliant le mouvement antisémite et islamiste BDS
qui prône la destruction d’Israël pour établir un Califat islamique »

Citation :
Après avoir expulsé Alain Finkielkraut à deux doigt d’être lynché par une bande d’excités, les gauchistes de « Nuit debout » rallient le mouvement antisémite et islamiste BDS qui prône la destruction d’Israël, la seule démocratie du Moyen Orient, en vu de l’établissement d’un Califat islamique.[...]

Europe-Israël

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 8:55


Collector Capote australienne


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 11:43


Collector d'Or  sunny


Inde: les millionnaires font vœu de pauvreté

"Des règles beaucoup plus strictes que Bouddha"


Citation :
Adieu bijoux, bolides et débauche... Quand les riches jaïns se dépouillent de toutes leurs possessions, c’est pour élever leur âme et atteindre le nirvana. Religieux radicaux, ils renoncent à leur famille et à toute vie matérielle pour se consacrer aux autres et mener une ascèse intégrale. Match a assisté à leur consécration.[...]

Paris-Match 19 avril

“ J'ai obtenu le meilleur de la vie matérielle: la célébrité et l'argent.
Je veux maintenant élever mon âme ”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 12:41


Collector soviétique




Êtes-vous encore marxistes ?

Ysengrimus 1 mai 2016

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 12:54


Collector Cousin communisateur pastiche de la Nouvelle droite




Pour une approche radicale de la question sociale,
rendez-vous à Lille le 30 avril 2016

voir UN DISCOURS "DE CLASSE" (?) EUROPÉISTE et RACISTE ? L'idéologie française en versions anti-système ultra-gauche-droite



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 13:26

Collector king anarchiste

« Nuit debout se réclame de l'anarchie »

Bernard Lavilliers



on l'excusera : il avait mal dormi...
c'est Pepe qui va faire la gueule


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 15:00


Collector défilant sans défi ?   scratch


défilé

défilé de mode

défilé militaire



privilégier la partie de jambe en l'air
mais à l'horizontale, le jour ou la nuit couchée


défilé carnaval

défilé 1er mai


bof !

Citation :
Un défilé est un cortège organisé des personnes souvent costumées, des militaires, des manifestants, ou pour des raisons culturelles ou commerciales (défilé de mode), le long d'une rue, dans une ville ou sur un itinéraire ayant une valeur symbolique.

Des défilés peuvent être réalisés pour de nombreuses raisons, mais sont habituellement destinés à célébrer ou commémorer un événement ou une personne. Les manifestations de protestation sont aussi souvent organisées sous la forme d'un défilé (ou « marche »).

Le terme « parade » est aussi parfois utilisé comme synonyme. Mais une parade est un défilé destiné à mettre en avant le ou les personnages qui y participent. L'agencement du cortège, la plastique des vêtements et des accessoires ont une importance primordiale.

Les défilés à caractère religieux sont appelés processions.

Dans toutes les cultures et à toutes les époques, le défilé semble avoir été utilisé comme manifestation de ferveur religieuses ou de puissance militaire, pour les fêtes (carnaval), mariages, enterrements, ou pour manifester le mécontentement d'un groupe


source défilé Wikipédia

Patlotch s'est défilé sans les défiez : à quoi bon ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 19:39


Collecteur vert
No

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6255
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Dim 1 Mai - 20:03


Collector rouge  cherry


1er mai 2016 à Moscou



Citation :
Une femme sympathisante du Parti communiste scande des slogans pendant un rassemblement du 1er mai à Moscou, avec un portrait du co-auteur du “Manifeste du Parti communiste”, Karl Marx, en arrière-fond. REUTERS/Sergei Karpukhin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 3 Mai - 16:40

Collector anticapitaliste merci patron  Arrow

À Paris, la nouvelle fête anticapitaliste



au NPA, les tables sont rondes,
pas besoin de les faire tourner


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mar 3 Mai - 17:14


Collector Loi Travail


Myriam El Khomri : « C’est Zola qui m’a fait grandir »



1843. Une jeune fille attelée par une chaine à un chariot dans une mine de charbon anglaise.
Elle progresse à quatre pattes en tirant sa charge de houille dans une étroite galerie

Gravure sur bois de bout


note : Myriam El Khomri est née le 18 février 1978 à Rabat. Son père est marocain, gérant d'une boutique de reprographie à Bordeaux, et sa mère est bretonne, professeur d'anglais, en coopération au Maroc à sa naissance Wikipedia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?    Mer 4 Mai - 23:53


Collector Black vs White by Segesta, ici



Lors de la manifestation du Mouvement de résistance nordique à Borlange, en Suède, le 1er mai 2016
David Lagerlöf / Expo / AFP

The moment one woman stands up to more than 300 Nazis and refuses to let them pass: Activist deemed a hero in Sweden for 'iconic' defiant gesture in front of fascist march. MayOnline 3 mai 2016

Une femme lève le poing face aux néonazis : l'histoire d'une photo symbole L'Obs 4 mai 2016
Revenir en haut Aller en bas
 
COLLECTORS de série B, béate & Cie : à quoi bon la littérature et le 'mentir-vrai' (Aragon), quand 'le vrai est un moment du faux' (Debord) ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les collectors de chaton ^^
» Vos bonnes adresses internet ou ailleurs
» Les Barbies Collectors de Marmotte96
» helo here some pictures of my majorette collection response in eglisch s.v.p
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: