PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE et POÉTIQUE

dans la DOUBLE CRISE du CAPITAL et de l'OCCIDENT, LUTTES COMMUNISTES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGIQUES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» VA-SAVOIR : chronique à la com, ou la dialectique en propotion magique
Aujourd'hui à 0:11 par Patlotch

» SURVEILLANCE de la POPULATION, sécuritaire, caméras, écoutes, internet...
Dim 25 Juin - 12:49 par Patlotch

» PENSÉES diverses à marier sans modération
Sam 24 Juin - 17:07 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT (français) et RESTRUCTURATION (mondiale) du CAPITALISME
Sam 24 Juin - 13:52 par Patlotch

» ÉCONOMIE POLITIQUE, quand tu nous tiens : et la CRISE ? NOUVELLE RESTRUCTURATION du CAPITALISME ?
Sam 24 Juin - 10:56 par Patlotch

» 'PROGRÈS', SCIENCES, HUMAIN, SANTÉ et capital... TRANSHUMANISME et dés-humanité
Ven 23 Juin - 12:23 par Patlotch

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, transclassisme, prolophobie
Mar 20 Juin - 19:03 par Patlotch

» un TOURNANT HISTORIQUE du CAPITALISME et de l'ÉTAT FRANÇAIS, élections 2015-2017, faits et propos, analyses et théorie (antiroman)
Jeu 15 Juin - 20:26 par Patlotch

» THÉORISATIONS COMMUNISTES, FÉMINISTES, et DÉCOLONIALES : remises en perspectives révolutionnaires. Cheminement et bouclages de synthèse
Ven 9 Juin - 10:58 par Patlotch

» la vie du forum : réception, conseils, mises à jour, etc.
Jeu 1 Juin - 17:45 par Admin

» DÉCOLONISER le FÉMINISME ! Féminisme, voile, race et Islam... "Féministes blanches"... sexisme et racisme... et le burkini ?!
Lun 29 Mai - 18:42 par Patlotch

» AFRODITE CHEZ LES PHALLOCRATES, antiroman sans repentir, suivi de BLACK WOMEN, Love, Sex, Song, Dance... et théorie communiste
Lun 29 Mai - 17:23 par Tristan Vacances

» DOMESTIQUES (travailleuses et travailleurs) / DOMESTICS WORKERS / Servants
Sam 27 Mai - 16:09 par Admin

» DIALECTIQUE COMPLEXE et MÉTHODOLOGIE : DÉPASSEMENTS À PRODUIRE
Sam 27 Mai - 14:54 par Admin

» "GUERRE AU TERRORISME" : la grande imposture / CALIFAT et CAPITALISME
Jeu 25 Mai - 15:02 par Patlotch

» "le PRÉCARIAT définit le SALARIAT" : 25% des travailleurs du monde ont un emploi stable / travail et anti-travail
Jeu 25 Mai - 12:07 par Patlotch

» TRAVAIL, CHÔMAGE, SYNDICALISME... MONDE / chiffres, courbes, cartes...
Mer 24 Mai - 13:25 par Patlotch

» OPIUMS DU PROLÉTARIAT : RELIGIONS, ATHÉISMES, LAÏCITÉ... IDÉOLOGIES et RÉALITÉS
Mer 24 Mai - 9:34 par Admin

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Mar 23 Mai - 13:45 par Admin

» PALESTINE et ISRAËL
Lun 22 Mai - 18:41 par Patlotch


Partagez | 
 

 LUTTES ÉCOLOGISTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: LUTTES ÉCOLOGISTES   Lun 30 Nov - 0:06

sujet détruit, à reprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Lun 30 Nov - 13:33

j
en attendant que je repêche quelques trésors verts engloutis, voir liens 'écologie radicale'


alien     No       alien       No       alien       No       alien  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Lun 30 Nov - 22:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Jeu 3 Déc - 12:23


ZIG ZAD...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Lun 7 Déc - 3:24



Des extrémistes pourraient infiltrer des manifestations pacifiques 6 décembre 2015


Un train Via Rail Photo : ICI Radio-Canada

Des hauts fonctionnaires craignent que des extrémistes se glissent dans des manifestations contre la construction de pipelines, l'exploitation des sables bitumineux ou le transport du pétrole par train afin d'encourager la violence, indique un rapport récemment dévoilé.

Citation :
Le document rédigé par le service du renseignement de sécurité de Transports Canada, qui porte sur une analyse des menaces contre les services ferroviaires voyageurs, donne une nouvelle tournure au débat concernant la surveillance dont font l'objet les manifestants écologistes par l'État en laissant entendre que des activistes pacifiques pourraient involontairement accueillir dans leurs rangs des terroristes.

Cara Zwibel, directrice du programme des libertés fondamentales pour l'Association canadienne des libertés civiles, a toutefois remis cette affirmation en question, doutant que le ministère ait des preuves pour étayer ses dires. Selon elle, il est dangereux de présenter le militantisme actif comme une couverture potentielle pour des activités terroristes.

La Presse Canadienne a obtenu copie du rapport de six pages datant de novembre 2014 en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

De manière générale, l'analyse avise les autorités que le transport de surface comme les services ferroviaires voyageurs compte parmi les cibles préférées des terroristes parce que les attaquants peuvent faire un grand nombre de victimes, semer la peur et nuire à l'économie en utilisant des tactiques simples, comme les engins explosifs de fabrication artisanale.

Elle cite les attentats survenus à Madrid en 2004 et à Londres en 2005 ainsi que la tentative ratée pour faire dérailler un train de passagers de Via Rail en 2012, des attaques qui ont toutes été menées ou appuyées par Al-Qaïda.

D'après le rapport, d'autres complots contre les services ferroviaires voyageurs au Canada pourraient être fomentés dans le futur en raison de l'accent mis par Al-Qaïda et l'État islamique sur le « djihad en solo », les déclarations passées de leurs membres et partisans ainsi que la facilité avec laquelle ces attentats pourraient être réalisés.

Le document évoque aussi la possibilité d'attaques par des extrémistes intérieurs, des gens de l'extrême gauche ou de l'extrême droite qui pourraient s'en prendre aux services ferroviaires voyageurs pour divers motifs politiques, sociaux, environnementaux ou liés aux droits des autochtones.

Il affirme que les manifestations contre la construction de pipelines, l'exploitation des sables bitumineux et le transport de pétrole par train sont fréquentes au Canada et qu'elles pourraient augmenter dans un avenir proche. Même si ces événements ne constituent pas de menaces à la sécurité, ils pourraient être infiltrés par des extrémistes intérieurs qui profiteraient de l'occasion pour encourager la violence, ajoute-t-il.

Mme Zwibel s'inquiète de voir les autorités recourir à cette analyse pour justifier la surveillance ou le profilage de groupes militants légitimes et pacifiques.

Le projet de loi omnibus sur la sécurité de l'ancien gouvernement fédéral conservateur, qui a reçu la sanction royale en juin, avait été vivement critiqué par les militants environnementaux et autochtones, qui craignent que certaines dispositions soient utilisées pour espionner les dissidents.

Le nouveau gouvernement libéral a promis de retirer les « éléments problématiques » de la législation, mais n'a pas donné de précision sur l'ampleur et la teneur des modifications qu'il a l'intention d'apporter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Mar 8 Déc - 1:44



Les moines cambodgiens protestent contre la destruction de la forêt de Prey Lang Traduction publiée le 9 Octobre 2015
     

Les moines cambodgiens se rassemblent dans la ville de Battambang
pour exiger la protection de la forêt de Prey Lang

Les moines cambodgiens se mobilisent dans les rues depuis juillet 2015 pour exiger une action gouvernementale plus forte contre la déforestation rapide de Prey Lang, la plus grande forêt sèche sempervirente de plaine du Cambodge et de la péninsule indochinoise

Citation :
La jungle de Prey Lang a 3.600 kilomètres carrés de forêts,comprenant des arbres géants de bois de luxe, au moins 20 espèces végétales et 27 espèces animales menacées. Plus de 700.000 personnes vivent à moins de 10 kilomètres de la forêt. La majorité de ces habitants appartiennent à la tribu des Kuys, un petit groupe autochtone qui protège la jungle de Prey Lang depuis des siècles.

Au cours des dernières années, le gouvernement cambodgien a accordé des concessions foncières [fr] à des entreprises locales et étrangères afin de développer le potentiel agricole et l'exploitation minière du pays. Cependant, certains de ces concessions foncières couvraient des zones protégées comme Prey Lang. Le manque de transparence entourant les concessions des terres a également suscité divers litiges et des conflits violents à travers le pays.


Image extraite de la page Facebook de 'Prey Lang - It's Our Forest Too' (Prey Lang - est notre forêt aussi'
“Protégez les forêts du Cambodge avant qu'il soit trop tard” Image extraite de la page Facebook du mouvement ‘Prey Lang – It's Our Forest Too’ (Prey Lang – c'est notre forêt aussi’


En 2011, les militants cambodgiens et les tribus indigènes ont mené une ‘manifestation Avatar‘ [fr] pour dénoncer la destruction de la jungle de Prey Lang. Habillés comme les membres de la tribu Na'vi du film hollywoodien Avatar, les manifestants ont demandé au gouvernement d'arrêter les projets de plantations industrielles d'hévéa à Prey Lang.

La campagne pour préserver la jungle de Prey Lang continue à ce jour car il n'y a pas eu de répit dans les activités d'exploitation forestière dans la région. Durant la même période, la déforestation du Cambodge s'est aussi aggravée [fr] avec l'octroi part le gouvernement de nouvelles concessions de terres.


“Le Cambodge connaît la plus forte accélération de déforestation au monde”

Au mois de juillet dernier, des moines appartenant au Monk Network for Social Justice (Réseau indépendant de moines pour la justice sociale) ont transmis en main propre à l'Administration des Forêts et à l'Assemblée nationale à Phnom Penh, la capitale du pays, cinq tronçonneuses confisquées pour illustrer la destruction continue de la jungle de Prey Lang.

Citation :
Les moines ont envoyé une pétition à l'administration des forêts du Cambodge au sujet de Prey Lang.


VIDÉO

Le leader du groupe, le Vénérable Buntenh, a expliqué pourquoi les moines ont décidé de tenir une manifestation :

Citation :
Les moines ne peuvent pas rester silencieux étant donné la rapidité alarmante de la déforestation

Ces agents de l'administration forestière sont des “agents dollars”, car ils ne se soucient pas de la forêt ou de Prey Lang et laissent de mauvais commerçants continuer à détruire la forêt jour après jour.


Les moines cambodgiens ont remis une lettre de protestation au gouvernement à Phnom Penh, la capitale du pays. Photo de la page Facebook du mouvement 'Prey Lang - It's Our Forest Too' (Prey Lang - est notre forêt aussi'
Les moines cambodgiens ont remis une lettre de protestation au gouvernement à Phnom Penh, la capitale du pays. Photo de la page Facebook du mouvement ‘Prey Lang – Prey Lang est notre forêt aussi’

Au cours de la dernière semaine du mois de septembre, les moines se sont réunis à nouveau dans les rues de Battambang pour rappeler à la population et au gouvernement que les entreprises agro-alimentaires continuent à détruire les forêts du pays.


Creative Commons License

Photo de Mong Palatino
Ecrit par Mong Palatino


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6302
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Mer 9 Déc - 1:41



Un squat d’activistes du climat est en cours d’expulsion par la police rue Blanche à Paris 8 décembre 2015


Citation :
19h18 - Expulsion en cours.

- Voir action en video en direct

18h00 - Un squat hébergeant pour la durée de la COP 21 des activistes du climat est bloqué par les forces de l’ordre 29-31 rue Blanche, à Paris. Une dizaine de policiers interdisent l’entrée de l’immeuble où se trouve le squat. La journaliste de Reporterre sur place n’a pas pu rentrer. En venant du métro, elle a croisé quatre camions de gendarmerie.


Ce squat a ouvert samedi 5 décembre. Il abriterait en ce moment une centaine de personnes, Néerlandais, Anglais, Mexicains, Espagnols. D’après « Camille » joint au téléphone et qui est à l’intérieur du squat, le bâtiment qu’ils occupent est vide depuis trois ans. Le squat compte environ vingt-cinq chambres, des cuisines et des lieux de réunion. La police leur a proposé de se loger dans des gymnases. Mais les squatteurs craignent d’y être fichés et surveillés par la police. Pour l’instant, la discussion avec les autorités est courtoise.

Par ailleurs, les squatteurs attendent l’arrivée mercredi 9 décembre d’environ soixante-dix activistes venus de l’étranger.

L’occupation de ce squat est liée au fait les autorités n’avaient voulu prévoir suffisamment de places d’hébergement pour les citoyens de l’étranger, malgré les demandes de la Coalition Climat 21, comme Reporterre l’avait relaté.

- Source : Lorène Lavocat pour Reporterre

- Photo : compte twitter @Suysulucha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LUTTES ÉCOLOGISTES   Dim 7 Fév - 18:19

Unsettling America  
Decolonization in Theory & Practice


Indigenous Peoples and the Politics of Water February 3, 2016

Call for Submissions for a special issue of Decolonization: Indigeneity, Education & Society

Citation :
… we seek contributions that foreground critical historical, theoretical, and empirical approaches to understanding the politics of water. We contend that struggles over water figure centrally in salient concerns about self-determination, sovereignty, nationhood, autonomy, resistance, survival, and futurity that drive Indigenous political and intellectual work.

In recent history, we have seen water assume a distinct and prominent role in Indigenous political formations. Recent examples range from the August 2015 Gold King Mine Spill, which dumped over three million gallons of toxic waste into the San Juan River and devastated Navajo farming communities in the northern part of the Navajo Nation to the continuing water struggles in California, and the water security issues that face First Nations peoples dealing with resource extraction in Canada. Indigenous peoples around the world are forced to formulate innovative and powerful responses to the contamination, exploitation, and theft of water, even as they are silenced or dismissed by genocidal schemes reproduced through legal, corporate, state, and academic means.

We also recognize that the politics of water is deeply intertwined with contemporary water security and policy issues that affect both Indigenous and non-Indigenous peoples around the world. The responses and efforts to control water in both Indigenous and non-Indigenous communities have been consistently designed to serve the imperatives of settler colonialism. Indigenous analyses of these global issues in water politics are key–whether at grassroots, institutional, or governmental levels– to challenging, refusing, and revising the violence of such imperatives and building a better future.

This special issue stages a timely intervention into this urgent state of affairs, focusing on how water is taken up in fields of power conditioned by settler colonialism, normative Indigenous nationalisms, (neo)liberalism, Indigenous resistance, and capitalism. As an undisciplinary, open access journal dedicated to material struggles for decolonization, Decolonization is uniquely positioned for convening a collection of articles concerned with the invigoration of efforts to decolonize the genocidal politics of water. We seek contributions that address the politics of water in any number of diverse historical, political, tribal, or regional contexts.

We also seek a diversity of perspectives and backgrounds, including environmental science, social justice, policy, literary, grassroots, activist, historical, and artistic approaches. However, we seek contributions that are characteristically rich in theory, research, critique, and analysis.

Whether articulated through a politics of refusal, a critique of water law, or engagement with Indigenous epistemologies, we also seek contributions that advance a sustained and critical engagement with the idea and practice of decolonization. While you may choose to employ existing decolonial frameworks in your manuscript, we also welcome arguments that challenge the appropriateness of decolonization as a framework for understanding/interpreting water politics. Given the dearth of critical writings about this subject, we envision this issue as a landmark source for critical Indigenous perspectives on water that will generate vibrant discussion well into the future. Join us!


Guiding Themes for This Issue
Citation :

● Water and (settler) colonialism
● Water and heteropatriarchy/heteronormativity
● The politics of refusal
● The politics of water settlements
● Water as a social, cultural and political force
● Water and comparative racializations
● Water and resistance/social justice/resurgence
● Water and capitalism
● Water and (neo)liberalism/biopolitics
● Water and violence
● Water and power
● Water and resource extraction (uranium, oil, coal, natural gas, copper, gold)
● Water and state formation
● Water and the law
● Water and the ethics of tribal economic development
● The politics of water security
● Water and transnational/comparative configurations
● The privatization of water
● Water and urbanization
● The politics of dams, reservoirs, and other diversion schemes
● Water as a form of colonial dispossession
● Water and the protection of sacred sites
● Water and health/quality of life disparities
● Water and agriculture/farming
● Water and human rights/restorative justice/alternative paths for recourse
● Water and youth
● Water and art/cultural production/cultural politics
● Water and militarization/policing
● Water and fishing/treaty/customary rights

Revenir en haut Aller en bas
 
LUTTES ÉCOLOGISTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Union des Ecologistes pour la Normandie.
» La question de l'assimilation
» Bonne nouvelle aux écologistes.
» vive l'écologie et les écologistes
» Quand les écologistes et autres politiques vous mentent sur la pollution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / CHANGER DE CIVILISATION / LUTTES, THÉORIE, SEXE et POÉTIQUE :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: HUMAIN, CLASSES et "NATURE", Sciences et Techniques -> COMMUNAUTÉ du VIVANT !-
Sauter vers: