PATLOTCH / COMMUNISME et CIVILISATIONS

CONTRE LE CAPITAL, LES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES, ÉCOLOGISTES... et POÉTIQUES !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» DES RIENS DU TOUT
Hier à 19:52 par PEUTÊTRE

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Hier à 18:59 par PEUTÊTRE

» VERS D'ÉTÉ, puis d'AUTOMNE
Hier à 17:12 par Patlotch

» LE MONDE DES VIEUX
Hier à 16:28 par Patlotch

» LE CONCEPT DE RÉVOLUTION en questions
Hier à 14:58 par Patlotch

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Hier à 13:16 par PEUTÊTRE

» PAUVRETÉS et RICHESSES : produit de l'exploitation et des dominations capitalistes
Lun 24 Sep - 20:31 par PEUTÊTRE

» LA HAINE DES PELOUSES ET AUTRES AVERSIONS
Lun 24 Sep - 12:46 par Patlotch

» PERMACULTURE : MODE ou 'RÉVOLUTION' ? Expériences et réflexions
Dim 23 Sep - 15:13 par Patlotch

» L'EMPIRE EXTRACTIVISTE. Vols, dette, malnutrition, accaparement de terres et ressources...
Dim 23 Sep - 13:26 par PEUTÊTRE

» LA RÉVOLUTION COMMUNISTE SERA ÉCOLOGISTE OU NE SERA PAS (écologie et marxisme)
Dim 23 Sep - 9:38 par Patlotch

» 9. l'apparition plurielle d'une nouvelle théorie communiste ? questions parentes
Sam 22 Sep - 18:41 par Patlotch

» PENSÉES diverses à marier sans modération
Sam 22 Sep - 17:31 par PEUTÊTRE

» 0. un livre ? Une théorie est apparue... Diffusion, réception... débats ?
Sam 22 Sep - 14:44 par Patlotch

» LA LOGIQUE COLONIALE, histoire et actualité, du COLONIALISME aux COLONIALITÉS sans oublier le CAPITAL
Sam 22 Sep - 13:44 par Patlotch

» LECTURES de TRAVERSES
Sam 22 Sep - 13:42 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT français et RESTRUCTURATION de la géoéconomie du CAPITAL
Sam 22 Sep - 12:32 par PEUTÊTRE

» sur l'OCCIDENT, son histoire, son concept, et sa CRISE dans celle du capitalisme
Sam 22 Sep - 12:14 par PEUTÊTRE

» "GUERRE AU TERRORISME" : la grande imposture / CALIFAT et CAPITALISME
Mer 19 Sep - 18:54 par PEUTÊTRE

» actualités des LUTTES et de la PENSÉE DÉCOLONIALE
Lun 17 Sep - 19:37 par PEUTÊTRE


Partagez | 
 

  revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis, multitudes...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6337
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis, multitudes...   Jeu 20 Oct - 16:47


Période, ligne générale : flottement idéologique

avec Stathis Kouvélakis (voir ci-dessus), et d'autres, la revue Période continue à flotter idéologiquement

Lénine, lecteur de Hegel

Stathis Kouvélakis 20 octobre 2016

extrait
Citation :
C’est dans le retournement des revendications immédiates, démocratiques, non-directement socialistes, des masses (la paix, la terre, le contrôle ouvrier et populaire) contre le cadre « démocratique bourgeois », que se résout concrètement la situation du double pouvoir : par une initiative des masses sous direction prolétarienne visant la conquête du pouvoir politique, i. e. le bris de l’appareil d’État existant et son remplacement par un État contradictoire, porteur de la tendance à son propre dépérissement.

Comme Slavoj Zizek l’a souligné avec force, le passage du moment de « Février » à celui d’« Octobre » n’est en rien passage d’une « étape » à une « autre », symptôme de « maximalisme » ou de saut volontariste par dessus l’« immaturité » des conditions, mais remise en cause radicale de la notion même d’« étape », renversement des coordonnées fondamentales qui définissent les critères mêmes de « maturité » d’une situation.


comme dans le texte précédent (Labica et le concept central de révolution), Kouvélakis repasse les plats réchauffés du programmatisme, avec une pincée de Zizek, dans un assemblage hétéroclite digne de la tradition trotskiste : prétendre que ce qu'il décrit « conquête du pouvoir politique, i. e. le bris de l’appareil d’État existant et son remplacement par un État contradictoire, porteur de la tendance à son propre dépérissement » ne définit pas une étape, c'est se moquer du monde. Et l'on ne doute plus que Kouvélakis ait fait ses classes dans la Grèce de Syrisa, dont il fut membre du Comité central puis dissident de gauche...

Période devient une véritable auberge espagnole théorique, avec l'impression que rien de clair et cohérent ne se dégage. Chaque auteur.e peut y apporter ses textes quelles que soient ses positions, le principal pour lui étant d'être édité et pour la revue d'exister...

on s'éloigne ainsi de ce qu'était pour Marx la théorie communiste, et certes, on fait du "marxisme"... un marché théorique ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis, multitudes...   Mar 25 Oct - 13:54


généalogie de l'enquête ouvrière

prolétariat, dis-moi qui tu es


Workers's Inquiry



apprendre de la classe ouvrière elle-même

introduction et conclusion
Viewpoint a écrit:
In 1880, La Revue social­iste asked an aging Karl Marx to draft a ques­tion­naire to be cir­cu­lated among the French work­ing class. Called “A Work­ers’ Inquiry,” it was a list of exactly 101 detailed ques­tions, inquir­ing about every­thing from meal times to wages to lodg­ing.1 On a closer look, there seems to be a pro­gres­sion in the line of ques­tion­ing. The first quar­ter or so ask seem­ingly dis­in­ter­ested ques­tions about the trade, the com­po­si­tion of the work­force employed at the firm, and the gen­eral con­di­tions of the shop, while the final quar­ter gen­er­ally shifts to more explic­itly polit­i­cal ques­tions about oppres­sion, “resis­tance asso­ci­a­tions,” and strikes.

The ques­tion­naire began with a few prefa­tory reflec­tions on the project as a whole. These fif­teen or so lines basi­cally amounted to a sin­gle prin­ci­ple: learn­ing from the work­ing class itself.

[...]

Although the intro­duc­tion of class com­po­si­tion iden­ti­fied cap­i­tal­ism with indus­trial labor, and the social world cre­ated by the post­war boom, at the same time it pro­vided a method which could today be used to trace the con­sti­tu­tion and trans­for­ma­tion of labor-power in the con­text of uneven devel­op­ment and global cri­sis. Tronti con­fesses that his and his com­rades’ fix­a­tion on the indus­trial work­ing class now presents itself as an unre­solved prob­lem: “I have come to the con­vic­tion that the work­ing class was the last great his­tor­i­cal form of social aris­toc­racy. It was a minor­ity in the midst of the peo­ple; its strug­gles changed cap­i­tal­ism but did not change the world, and the rea­son for this is pre­cisely what still needs to be under­stood.” We sug­gest that inquiry will be the first step in under­stand­ing.

Bien que l’introduction de la composition des classes identifie le capitalisme avec la main-d'œuvre industrielle, et le monde social créé par la prospérité d’après-guerre, en même temps elle a fourni une méthode pouvant servir aujourd'hui à retracer la constitution et la transformation de la force de travail dans le contexte du développement inégal et de la crise globale. Tronti avoue que sa fixation et celle de ses camarades sur la classe ouvrière industrielle, se présentent maintenant comme un problème non résolu : « Je suis venu à la conviction que la classe ouvrière a été la dernière grande forme historique d’aristocratie sociale. C’était une minorité au milieu du peuple ; ses luttes ont changé le capitalisme, mais pas changé le monde, et la raison pour cela est précisément ce qui doit être encore compris. »
Nous suggérons que l’enquête sera la première étape de compréhension.


la question revient du rapport au sujet (révolutionnaire) : qui connaît quoi, autrement dit qui mène l'enquête et d'où ? L'auto-connaissance du sujet (a priori défini comme étant le prolétariat) est certes inhérente à l'idée de luttes auto-théorisantes, mais la connaissance n'est pas la lutte, et l'enquête menée de façon extérieure risque de ne conduire qu'à la connaissance



Revenir en haut Aller en bas
Tristan Vacances



Messages : 463
Date d'inscription : 21/12/2016

MessageSujet: Re: revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis, multitudes...   Mar 17 Avr - 12:04


la notion de post-capitalisme est un fourre-tout dont relève la société communiste comme communauté humaine et du vivant, mais aussi des formes sociales qui sont encore des modes de production...

multitudes et le négrisme français n'étant pas notre tasse de thé, nous ne le plaçons pas dans les questions parentes à l'apparition plurielle d'une nouvelle théorie communiste ; mais certains textes de la Majeure 70. Post-capitalisme ? ont l'air de poser des questions intéressantes, que nous signalons en gras




Raviver un souffle post capitaliste, Yves Citton
Citation :
Après tant d’annonces de la fin prochaine, de l’effondrement ou du dépassement du capitalisme, comment et pourquoi y croire encore ? Peut-être convient-il de regarder ailleurs que là où l’on se tourne habituellement. Non pas seulement du côté de ses « ennemis », qui résistent bruyamment contre lui, mais tout autant en direction de cela même qui paraît aujourd’hui annoncer son triomphe : le numérique, l’information, l’automation, les métamorphoses du capital et l’hétérogénéité de ce qu’il rassemble. Les alternatives grouillent peut-être déjà sous l’apparence trompeuse d’une victoire de surface.

Et si ce n’était même plus du capitalisme, mais quelque chose d’encore bien pire ? Wark McKenzie
Citation :
Le capital a pensé trouver le moyen d’esquiver la confrontation avec les travailleurs en se fiant au vecteur d’information. La mondialisation, la désindustrialisation et la sous-traitance permettraient de s’affranchir du pouvoir dont disposaient les travailleurs pour bloquer les flux de la production. Il est temps, toutefois, de se demander si ce qui est apparu en plus et au-dessus du mode de production capitaliste ne serait pas quelque chose de qualitativement différent, qui se trouve en train de générer de nouvelles formes de domination de classe, de nouvelles formes d’extraction de plus-value, voire même de nouveaux types de formation de classe. De même que le capital a dominé la propriété foncière, subsumant son contrôle sur la terre dans une forme de propriété plus abstraite et fongible, de même la classe vectorialiste a subsumé et débordé le capital en s’appuyant sur une forme plus abstraite de valorisation.

La construction du commun comme politique post capitaliste
J.K. Gibson-Graham, Jenny Cameron &  Stephen Healy
Citation :
Aujourd’hui la planète est confrontée à l’absence de gestion de communs vitaux tels que l’air, le climat, l’eau. Il importe de construire des modalités collectives de gestion de ces communs, impliquant le maximum de parties prenantes. Pour cela, il faut sortir du capitalocentrisme, parallèle au phallocentrisme dénoncé par les féministes, pour lequel le commun serait engendré inévitablement par les contradictions du capitalisme. Il vaut mieux analyser la manière dont le commun se construit progressivement en mettant une ressource en commun quel que soit le régime de propriété. Trois exemples sont donnés : la qualité de l’air dans une ville australienne jouxtant une mine de charbon, où habitants et industriels ont reconnu peu à peu la nécessité de prévenir la pollution ; la menace sur la couche d’ozone qui a été conjurée à la fois par le Protocole de Montréal de 1985 et par une multitude d’actions en ce sens ; le développement des installations solaires domestiques par les citoyens australiens. À chaque fois une communauté d’acteurs s’est formée transversalement aux lignes de clivages de classe, et c’est une prolifération de ces communautés qui peut mettre l’énergie, l’atmosphère et d’autres ressources planétaires en commun. Il faudrait cependant que cette politique ait un nom, pour lequel l’article propose « La construction du commun ».

L’appropriation du capital fixe : une métaphore ?
Negri Toni
Citation :
L’auteur revisite ici son intuition de base, qui renverse l’axiome central soumettant le travailleur au capitaliste du fait de la propriété exclusive dont bénéficie celui-ci sur les moyens de production (le capital fixe, l’usine, les machines). En parlant de « réappropriation du capital fixe » par le travailleur de l’âge des réseaux numériques, il précise ici qu’il ne s’agit pas d’une simple métaphore, mais bien d’un axiome véritablement transformateur de nos horizons socio-politiques.

Géopolitique des masses Moulier-Boutang Yann
Citation :
Entre plèbes et multitudes, rente  et  corruption
Rente, plèbe et corruption sont certainement « pré-capitalistes », emblématisant les ennemis archaïques que le nouvel ordre économique s’efforce depuis deux siècles d’éradiquer, pour leur substituer le « profit » (entrepreneurial), des « populations » (expertes) et « l’état de droit » (commercial). Mais rente, plèbe et corruption constituent aussi bien le présent de la gestion de l’information dans un monde socio-économique non dénué de « frictions », où des inégalités et des asymétries de plus en plus patentes échouent à entraîner l’adhésion de multitudes bien assez intelligentes pour ne pas croire au conte de fées de l’enfumage néolibéral.

L’hétéromation Hamid R. Ekbia et Bonnie A. Nardi
Citation :
La numérisation de l’économie –  comme de la vie quotidienne  – a transformé la division du travail entre humains et machines, versant beaucoup de gens dans du travail qui est à la fois caché, mal payé ou accepté comme incombant à « l’usager » de la technologie digitale. À travers clics, balayages, connexions, profils, emails et courriers, nous sommes les participants plus ou moins volontaires à des pratiques digitales dont la valeur profite à d’autres, mais peu ou pas à nous. Hamid Ekbia et Bonnie Nardi nomment hétéromation ce type de participation : l’extraction de valeur économique au moyen de travail pas cher ou gratuit caché sous des apparences d’automation algorithmique. Ils explorent ici les processus sociaux et technologiques par lesquels la valeur est extraite du travail numérisé.

L’hétérarchie de l’intellect général
Igor Krasavin
Citation :
Cet article élabore le problème de la structure de l’Intellect Général, dont la théorie se développe dans le mouvement intellectuel post-opéraiste. Synonyme de la capacité cognitive de la société, qui peut soit ouvrir la voie d’une libération, soit être exploité par le capitalisme, l’Intellect Général est à la fois une capacité de la société à analyser, à poser des objectifs et à produire, et un corps virtuel composé topologiquement par les connexions sociales entre « la multitude de singularités corporelles ». Ici l’Intellect Général est analysé comme une propriété de cette structure de connexion sociale, nommée comme l’hétérarchie. L’hétérarchie est un ensemble, dont les différentes parties se lient comme autant d’ensembles singuliers et contribuent à ses changements, sans pouvoir être réduites à un système de valeurs unique, transitif et cohérent. L’argument principal de cet article est que, si l’Intellect Général peut dénoter la capacité auto-organisationnelle de la société, il est impossible de l’identifier avec une organisation institutionnelle unique ou avec un régime politique cohérent et englobant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis, multitudes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis, multitudes...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» * Pécule ou aide à la reconversion - Textes règlementaires ....
» pour la période de noel!
» quelles revues sur la SV ?
» Revues Littéraires
» Consultation Livres Hebdo? (&autres revues professionnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / COMMUNISME et CIVILISATIONS :: ANNEXES :: Sujets annexes ou archivés-
Sauter vers: