PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGISTES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 0. un livre ? Une théorie est apparue... Diffusion, réception... débats ?
Aujourd'hui à 16:44 par Tristan Vacances

» FÉMINISME et MARXISME : SEXES, GENRE, CLASSES, et CAPITALISME, avec Cinzia Arruzza... Silvia Federici, Selma James, Sara Farris, Elsa Dorlin...
Aujourd'hui à 16:24 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Aujourd'hui à 16:20 par Patlotch

» LA NOUVELLE GAZETTE DES VANNES (Franzoseur Zeitung)
Aujourd'hui à 15:36 par Patlotch

» 8. poèmes, fables et contes pour en causer
Aujourd'hui à 15:21 par Patlotch

» CLASSES SOCIALES et AUTRES RAPPORTS SOCIAUX, de sexes, races, nations, générations... Documents
Aujourd'hui à 13:01 par Patlotch

» 7. LE LIVRE : du capitalisme à la communauté humaine, UNE CLASSE pour LA RÉVOLUTION (sommaire, texte complet et renvoi aux compléments)
Aujourd'hui à 10:08 par Patlotch

» CATASTROPHES INDUSTRIELLES et POLLUTIONS
Aujourd'hui à 9:35 par Admin

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Aujourd'hui à 9:19 par Admin

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Hier à 18:17 par Patlotch

» au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Hier à 14:02 par Patlotch

» l’écosocialisme entre théories révolutionnaires et alternative capitalisme verte
Hier à 12:57 par Patlotch

» OUTRE-MER : outre frontière de races, classes et sexes ?
Hier à 12:43 par Patlotch

» JAZZ, BLUES, R'n'B, SOUL, RAP... pour "double paire d'oreilles"
Hier à 12:27 par Patlotch

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Hier à 4:19 par Patlotch

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, interclassisme, prolophobie... et théorie
Hier à 0:45 par Tristan Vacances

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Mer 18 Oct - 23:58 par Patlotch

» 9. l'apparition plurielle d'une nouvelle théorie communiste ? questions parentes
Mer 18 Oct - 16:43 par Patlotch

» 5. LA CONSTITUTION EN CLASSE POUR LE COMMUNISME : quel sujet révolutionnaire ?
Mer 18 Oct - 14:05 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE dans le monde : un MACHISME STRUCTUREL
Mer 18 Oct - 13:47 par Patlotch


Partagez | 
 

  revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis...   Jeu 20 Oct - 16:47


Période, ligne générale : flottement idéologique

avec Stathis Kouvélakis (voir ci-dessus), et d'autres, la revue Période continue à flotter idéologiquement

Lénine, lecteur de Hegel

Stathis Kouvélakis 20 octobre 2016

extrait
Citation :
C’est dans le retournement des revendications immédiates, démocratiques, non-directement socialistes, des masses (la paix, la terre, le contrôle ouvrier et populaire) contre le cadre « démocratique bourgeois », que se résout concrètement la situation du double pouvoir : par une initiative des masses sous direction prolétarienne visant la conquête du pouvoir politique, i. e. le bris de l’appareil d’État existant et son remplacement par un État contradictoire, porteur de la tendance à son propre dépérissement.

Comme Slavoj Zizek l’a souligné avec force, le passage du moment de « Février » à celui d’« Octobre » n’est en rien passage d’une « étape » à une « autre », symptôme de « maximalisme » ou de saut volontariste par dessus l’« immaturité » des conditions, mais remise en cause radicale de la notion même d’« étape », renversement des coordonnées fondamentales qui définissent les critères mêmes de « maturité » d’une situation.


comme dans le texte précédent (Labica et le concept central de révolution), Kouvélakis repasse les plats réchauffés du programmatisme, avec une pincée de Zizek, dans un assemblage hétéroclite digne de la tradition trotskiste : prétendre que ce qu'il décrit « conquête du pouvoir politique, i. e. le bris de l’appareil d’État existant et son remplacement par un État contradictoire, porteur de la tendance à son propre dépérissement » ne définit pas une étape, c'est se moquer du monde. Et l'on ne doute plus que Kouvélakis ait fait ses classes dans la Grèce de Syrisa, dont il fut membre du Comité central puis dissident de gauche...

Période devient une véritable auberge espagnole théorique, avec l'impression que rien de clair et cohérent ne se dégage. Chaque auteur.e peut y apporter ses textes quelles que soient ses positions, le principal pour lui étant d'être édité et pour la revue d'exister...

on s'éloigne ainsi de ce qu'était pour Marx la théorie communiste, et certes, on fait du "marxisme"... un marché théorique ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis...   Mar 25 Oct - 13:54


généalogie de l'enquête ouvrière

prolétariat, dis-moi qui tu es


Workers's Inquiry



apprendre de la classe ouvrière elle-même

introduction et conclusion
Viewpoint a écrit:
In 1880, La Revue social­iste asked an aging Karl Marx to draft a ques­tion­naire to be cir­cu­lated among the French work­ing class. Called “A Work­ers’ Inquiry,” it was a list of exactly 101 detailed ques­tions, inquir­ing about every­thing from meal times to wages to lodg­ing.1 On a closer look, there seems to be a pro­gres­sion in the line of ques­tion­ing. The first quar­ter or so ask seem­ingly dis­in­ter­ested ques­tions about the trade, the com­po­si­tion of the work­force employed at the firm, and the gen­eral con­di­tions of the shop, while the final quar­ter gen­er­ally shifts to more explic­itly polit­i­cal ques­tions about oppres­sion, “resis­tance asso­ci­a­tions,” and strikes.

The ques­tion­naire began with a few prefa­tory reflec­tions on the project as a whole. These fif­teen or so lines basi­cally amounted to a sin­gle prin­ci­ple: learn­ing from the work­ing class itself.

[...]

Although the intro­duc­tion of class com­po­si­tion iden­ti­fied cap­i­tal­ism with indus­trial labor, and the social world cre­ated by the post­war boom, at the same time it pro­vided a method which could today be used to trace the con­sti­tu­tion and trans­for­ma­tion of labor-power in the con­text of uneven devel­op­ment and global cri­sis. Tronti con­fesses that his and his com­rades’ fix­a­tion on the indus­trial work­ing class now presents itself as an unre­solved prob­lem: “I have come to the con­vic­tion that the work­ing class was the last great his­tor­i­cal form of social aris­toc­racy. It was a minor­ity in the midst of the peo­ple; its strug­gles changed cap­i­tal­ism but did not change the world, and the rea­son for this is pre­cisely what still needs to be under­stood.” We sug­gest that inquiry will be the first step in under­stand­ing.

Bien que l’introduction de la composition des classes identifie le capitalisme avec la main-d'œuvre industrielle, et le monde social créé par la prospérité d’après-guerre, en même temps elle a fourni une méthode pouvant servir aujourd'hui à retracer la constitution et la transformation de la force de travail dans le contexte du développement inégal et de la crise globale. Tronti avoue que sa fixation et celle de ses camarades sur la classe ouvrière industrielle, se présentent maintenant comme un problème non résolu : « Je suis venu à la conviction que la classe ouvrière a été la dernière grande forme historique d’aristocratie sociale. C’était une minorité au milieu du peuple ; ses luttes ont changé le capitalisme, mais pas changé le monde, et la raison pour cela est précisément ce qui doit être encore compris. »
Nous suggérons que l’enquête sera la première étape de compréhension.


la question revient du rapport au sujet (révolutionnaire) : qui connaît quoi, autrement dit qui mène l'enquête et d'où ? L'auto-connaissance du sujet (a priori défini comme étant le prolétariat) est certes inhérente à l'idée de luttes auto-théorisantes, mais la connaissance n'est pas la lutte, et l'enquête menée de façon extérieure risque de ne conduire qu'à la connaissance



Revenir en haut Aller en bas
 
revues, textes et auteurs divers : Période, Viewpoint, Jacobin Magazin, Bloch, Dinerstein, Chuang, Löwy, Korsch/Mattick, Balibar, Takeuchi/Murthy, Angela Davis...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» * Pécule ou aide à la reconversion - Textes règlementaires ....
» pour la période de noel!
» quelles revues sur la SV ?
» Revues Littéraires
» Consultation Livres Hebdo? (&autres revues professionnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION :: ANNEXES :: Sujets annexes ou archivés-
Sauter vers: