PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGISTES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» 0. un livre ? Une théorie est apparue... Diffusion, réception... débats ?
Aujourd'hui à 16:44 par Tristan Vacances

» FÉMINISME et MARXISME : SEXES, GENRE, CLASSES, et CAPITALISME, avec Cinzia Arruzza... Silvia Federici, Selma James, Sara Farris, Elsa Dorlin...
Aujourd'hui à 16:24 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Aujourd'hui à 16:20 par Patlotch

» LA NOUVELLE GAZETTE DES VANNES (Franzoseur Zeitung)
Aujourd'hui à 15:36 par Patlotch

» 8. poèmes, fables et contes pour en causer
Aujourd'hui à 15:21 par Patlotch

» CLASSES SOCIALES et AUTRES RAPPORTS SOCIAUX, de sexes, races, nations, générations... Documents
Aujourd'hui à 13:01 par Patlotch

» 7. LE LIVRE : du capitalisme à la communauté humaine, UNE CLASSE pour LA RÉVOLUTION (sommaire, texte complet et renvoi aux compléments)
Aujourd'hui à 10:08 par Patlotch

» CATASTROPHES INDUSTRIELLES et POLLUTIONS
Aujourd'hui à 9:35 par Admin

» ÉMEUTES, typologie formes/contenus : des réalités à l'idéologie
Aujourd'hui à 9:19 par Admin

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Hier à 18:17 par Patlotch

» au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Hier à 14:02 par Patlotch

» l’écosocialisme entre théories révolutionnaires et alternative capitalisme verte
Hier à 12:57 par Patlotch

» OUTRE-MER : outre frontière de races, classes et sexes ?
Hier à 12:43 par Patlotch

» JAZZ, BLUES, R'n'B, SOUL, RAP... pour "double paire d'oreilles"
Hier à 12:27 par Patlotch

» des LUTTES dans la CRISE : GRÈVES, OCCUPATIONS, BLOCAGES, MANIFESTATIONS...
Hier à 4:19 par Patlotch

» "CLASSES MOYENNES" : encadrement, prolétarisation, interclassisme, prolophobie... et théorie
Hier à 0:45 par Tristan Vacances

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Mer 18 Oct - 23:58 par Patlotch

» 9. l'apparition plurielle d'une nouvelle théorie communiste ? questions parentes
Mer 18 Oct - 16:43 par Patlotch

» 5. LA CONSTITUTION EN CLASSE POUR LE COMMUNISME : quel sujet révolutionnaire ?
Mer 18 Oct - 14:05 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE dans le monde : un MACHISME STRUCTUREL
Mer 18 Oct - 13:47 par Patlotch


Partagez | 
 

 PENSÉES diverses à marier sans modération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 8 Avr - 12:47


à supporter trop longtemps les mensonges des autres
sans le dire
on se ment à soi-même



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 8 Avr - 19:17

nous sommes entrés dans une société de police, dans laquelle chacun est appelé à un devenir flic

les blogs de discussions (le Club Médiapart...) sont, autant que de débats souvent stériles et vains, des lieux de concurrence entre policiers de la pensée

Les mœurs policées ont tôt fait de devenir des mœurs policières

Raoul Vaneigem

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 10 Avr - 8:47


voter, c'est comme pisser dans un violon

seule différence : l'analyse d'urne


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Lun 18 Avr - 20:12


les hôtesses d'Air France et le port du voile à Téhéran

Ô fesses d'air transe que porte un voile athérrant
(en plane)


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Lun 25 Avr - 20:12


il faudra un jour qu'on m'explique la différence
entre signer une pétition, prier, et allumer des cierges


Espoir a écrit:
Il n'y en n'a pas , dans les trois cas, on a juste envie d'y croire !

Patlotch a écrit:
tout bien réfléchi, peut-être :

- prier on peut le faire en privé, intimement pour soi, ou non

- allumer des cierges c'est toujours moins discret, à l'église, devant Charlie Hebdo, ou pour tel otage lointain dans un blog virtuel, que dans sa chambre

- signer une pétition, le plus important n'est pas l'efficacité, mais de le faire savoir


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mer 4 Mai - 11:23


sans mémoire l'oubli ils n'ont de rien
ni à se souvenir
de la guerre, de la paix

un peuple qui ne sait pas d'où il vient
ne sait pas où il est
il n'a pas d'avenir

il dort debout


Emmanuel Todd : “ la France n’est plus dans l’histoire ”

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Sam 7 Mai - 6:07


la théorie peut se tromper mais aussi mentir : elle reste la théorie

la poésie peut se tromper mais ne saurait mentir et rester poésie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 12 Mai - 1:25


je hais la classe moyenne

il faudrait un équivalent à « péter plus haut que son cul », « penser plus haut que sa situation sociale », peut-être, si penser était convenable pour une incapacité à le faire sans rêver d'un avenir impossible ou donner des leçons à ceux qui sont plus bas

je hais la classe moyenne sous toutes ses coutures, ses cicatrices de l'histoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 12 Mai - 20:50


de l'art de se promener et de converser

quand on se promène dans la ville, le quartier de banlieue ici ou dans Paris, le RER ou le métro, on trouve beaucoup de gens disponibles pour discuter. Tout est question de savoir les aborder, de commencer par les faire sourire ou rigoler, après l'on peut causer, avec pratiquement toutes sortes de personnes, des jeunes et des vieilles, des riches et des pauvres, des claires et des sombres, sous pardessus ou sous voiles : l'habit ne fait pas le moine... mais j'ai comme Thomas Bernhard une grande attirance pour les Mange-pas-cher, et je ne sais pourquoi, elle est souvent réciproque

j'adore ces instants-là, de partage de la vie, évidemment, au-delà de l'image de ma solitude que je soigne sur Internet pour me débarrasser des importuns et impertinents, d'échanges virtuels si peu souvent réels ou simplement dépourvus de franchise et d'honnêteté intellectuelle. Alors les supposés proches, à d'autres leurs sornettes sans preuves d'un intérêt réel pour ce que je fais, qui n'est pas à vendre sous leurs étiquettes "révolutionnaires"

mais une chose insupportable, c'est que les lieux animés le sont toujours par l'achat-vente de quelque chose, quoi que ce soit, même de ce qui n'est pas supposé se vendre, "l'art", "l'amour"... et parfois même l'air à respirer... Comme quoi le capital, c'est à la fois sa production et sa reproduction, donc la consommation, par laquelle, comme disait Vaneigem en 1967, on se consume

alors la conversation, la vraie sans faux-semblants, a peut-être quelque vertu révolutionnante, du moins de la relation aux autres donc à soi, dont la subjectivation révolutionnaire ne saurait se passer

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 3 Juin - 13:19


on n'est pas davantage communiste
parce qu'on regarde le monde dans la perspective d'une révolution communiste,
cela relève d'une foi, d'un déterminisme qui tue le regard

on est communiste en s'inscrivant au présent dans ce qui permet de dépasser les blocages idéologiques
sans les situer aux seuls niveaux politiques et économiques
c'est-à-dire en participant à produire des dépassements vers une subjectivation révolutionnaire des luttes


Dernière édition par Patlotch le Dim 5 Juin - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 5 Juin - 0:05


des langages écrits, seule la poésie fait place au corps, aux corps, aux corps à corps

les autres langages occidentaux,
- la philosophie, la psychanalyse freudo-lacanienne, le marxisme et ses avatars européens -
l'abordent à ses frontières, impuissantes, couchées au pied du divin divan de la pensée séparée

ce qui change n'est pas de l'ordre de a pensée, mais de son désordre par les corps en action


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Sam 11 Juin - 22:55


je suis le leader de mon opinion, et putain, quel tracas public et privé !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Sam 11 Juin - 23:00


je n'ai pas plus envie de m'inscrire sur tweeter ou Facebook que d'aller dans les stades de foot

qui s'intéresse à mes idées y vient ou tant pis


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 12 Juin - 0:01



provoquer promouvoir des clivages sur toutes lignes de fronts mêlées

puis veille que vaille assumer


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 12 Juin - 0:03


donner le tourni à qui circule sans rien voir


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 12 Juin - 1:47


qu'un débat ne s'ouvre pas peut être paradoxalement la preuve qu'on a posé de bonnes questions

les becs sont cloués, j'entends les mouches voler,

je n'attends rien qui ne puisse se produire ailleurs qu'où l'on n'en cause pas


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 12 Juin - 22:47


le plus tranquille serait une fois sur deux de ne rien dire

l'ont compris ceux pour qui la vérité est révolutionnaire une fois sur deux


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 16 Juin - 0:56


ce n'est pas l'intention qui compte, mais elle compte quand même, quand bien même...

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 17 Juin - 9:04


je suis le leader objectif de moi-même, c'est toujours mieux que d'être paumé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mer 29 Juin - 20:22


théorie communiste

roman

si j'aurais su, j'en n'aurais pas venu à m'enfermer dans cette théorisation au long cours dont je ne verrai jamais le bout, et qui me mange un temps à consacrer à meilleur de moi-même, comme quoi la quantité de labeur ne prouve pas l'absence de flemme... Bref, comme d'habitude, je suis insatisfait

si j'avais su, j'aurais utilisé les mêmes ingrédients, les mêmes éléments de la réalité, les mêmes protagonistes sous des noms de personnages romanesques, les mêmes idées, et j'aurais écrit un véritable roman beaucoup plus vraisemblable, un véritable mentir-vrai sans discussion possible, puisque relevant d'une fiction, avec l'avertissement de rigueur pour le genre : « Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite. »

la seule différence est qu'il n'y aurait pas à attendre la fin, mais seulement à la lire, telle que dans ce cadre théorique je ne peux pas l'écrire, mais qu'en tant que romancier je serais à même de créer

j'aurais néanmoins adopté la variante introduire par Jorge Volpi dans La Fin de la folie : « Toute ressemblance avec la réalité est à imputer à cette dernière. » (déjà cité dans IX AS TIME GOES BY, Livre de l'absence)

et maintenant, que vais-je faire ? Si je le savais, il est probable que je ne le dirais pas, mais que je commencerais par le faire. Qui me lira verra

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 30 Juin - 11:04


faire avec ce qui nous reste


Itshak Perlman

Citation :
Lors d’un concert, Itshak Perlman joue mais une corde de son violon se casse. Il fait signe au chef d’orchestre de continuer. Il joue merveilleusement avec une corde en moins. Il reçoit un tonnerre d’applaudissements. Il salue et il dit :

« Il y a des moments très tristes dans la vie.
Après, il faut savoir comment continuer à faire de la musique avec ce qui nous reste.»


James Sallis raconte cette histoire dans Cripple Creek, p. 203, mais la situe à Carnegie Hall, alors qu'elle eut lieu à l'Avery Fisher Hall, au Lincoln Center de New York, le 18 novembre 1995 (source the Houston Chronicle)

Sallis écrit : « On peut presque le voir repenser les parties dans sa tête pendant qu'il joue, les réarranger, les redistribuer, les réinventer. Et il le fait à la perfection. » C'est un magnifique exemple de ce qu'est la création en temps réel, entre contrainte et improvisation. Vous pouvez dans la vie programmez tout ce que vous voulez, il y a toujours un moment où ça ne passe pas, ça casse. C'est en quoi la théorie ne sera toujours qu'un programme

Itzhak Perlman plays Klezmer



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 30 Juin - 11:36


sans instrument

avec Dollar Brand / Abdullah Ibrahim


« Ne vous en faites pas, le concert aura lieu quand même...
Je vous dis qu’être dépendant d’un instrument est stupide... »


Citation :
Q : Dans le film « Un frère au rythme parfait », vous racontez l’histoire de deux jeunes sauvant la vie d’une jeune enfant au moyen d’un rythme parfait. Vous les appelez maître-musiciens. Alors on n’a pas pas nécessairement besoin d’un instrument.

R : Non. C’est en quoi nous différons des Occidentaux. J’ai vu que beaucoup de musiciens sont des gens qui possèdent un instrument. (...) La communication, à la base, c’est entre les gens. Un instrument n’est que ce qu’il dit : instrumental. Je me souviens, il y a quelques années, à Toronto, je devais donner un concert de piano solo. Nous avions trouvé une belle salle, mais nous avions un problème pour trouver un instrument. Le gars flippait. Alors j’ai dit : « Ne vous en faites pas, le concert aura lieu quand même.... Je vous dis qu’être dépendant d’un instrument est stupide, alors que 500 personnes attendent. »

Q : Et le concert a eu lieu ?

R : Bien sûr.

Q : Sans instrument ?

R : Sans instrument.

Abdullah IBRAHIM (1934), p/sax/fl/voc/comp/cond... Radiostudio Bâle... 1996 ? TrA


source et traduction Patlotch Jazz et problèmes des hommes 2002 II1.5 la relation au public, le don aux auditeurs

Dollar Brand (Abdullah Ibrahim) African Marketplace
(1979) Full Album




Alto Saxophone, Soprano Saxophone – Carlos Ward
Banjo – Lawrence Lucie
Baritone Saxophone – Kenny Rogers
Bass – Cecil McBee
Drums, Percussion – Andrei Strobert
Percussion – Miguel Pomier
Tenor Saxophone – Dwayne Armstrong, Jeff Jawarrah King
Trombone – Craig Harris (3), Malindi Blyth Mbityana
Trumpet – Gary Chandler (2)
Written-By, Producer, Keyboards, Congas, Soprano Saxophone – Abdullah Ibrahim
Engineer – Gene Paul
Mastered By – Joe Gastwirt

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 30 Juin - 20:22


la liberté ? maintenant !


Roland Kirk a écrit:
Un personne ne peut apprécier la liberté sans avoir fait de la prison. Comment pouvez-vous savoir ce que signifie la liberté, sans avoir fait le tour des possibilités de la non-liberté...

Roland KIRK (1935-1977), sax/fl/comp, Down Beat mai 1966, Bill McLarney, TrA



The Inflated Tear Live in Prague, 1967

Albert Ayler a écrit:
La musique est bonne pour l’esprit. Elle libère l’esprit. Seulement en l’écoutant, vous vous découvrez vous-même davantage. (...) Et je crois que la musique peut changer les gens. Quand le bop est arrivé, les gens se sont comportés différemment d’avant. Notre musique doit être à même de supprimer les frustrations, de mettre les gens en état d’agir plus librement, de penser plus librement.

Albert AYLER (1936-1970), sax/comp, DownBeat novembre 1966, La vérité en marche, Nat Hentoff, TrA



Spirits Rejoice La Marseillaise 1965

cités dans jazz; l’art et la liberté 2002  traduction Patlotch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 30 Juin - 23:12


à qui ne sent rien qu'il n'a pas vécu et n'écoute pas, que voudriez-vous faire comprendre ?



apprendre à écouter en se privant d'mages

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
Admin
Admin


Messages : 6253
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 15 Juil - 20:09


des attentats à ceci fait ou cela dit...

il faut absolument condamner au risque d'être coupable de ne pas l'avoir fait


à vos listes...

est-ce au monde qui produit des monstres de les condamner ?


à méditer :


1989

Pierre Legendre a écrit:
Le 8 mai 1984, un jeune caporal de l'armée canadienne faisait irruption dans l'Assemblée nationale du Québec, avec l'intention de tuer le gouvernement. Courant dans les corridors, tirant à l'arme automatique sur les gens qu'il croisait, Denis Lortie arrivait bientôt à la Chambre où se réunissent les députés. Mais, ce jour-là, l'Assemblée ne siégeait pas et la salle était vide. Il alla s'asseoir dans le fauteuil du Président. Une négociation s'ensuivit pour le désarmer. Après sa reddition, on compta trois morts et huit blessés.

La doctrine du meurtrier s'est dite en une formule: "Le gouvernement du Québec avait le visage de mon père". Ces Leçons VIII étudient ce cas de parricide.

Faut-il donc que de nos jours le rapport des montages normatifs à la tragédie ne soit plus représentable qu'à l'occasion des mises en acte? Le temps nous presse. Comment faire face, pour notre temps, à la nécessité de mettre en paroles la scène humaine de l'inceste et du meurtre, afin d'en déjouer l'accomplissement dans la vie quotidienne?

L'interdit est avant tout un problème de vérité, la vérité de la différenciation humaine. Tel est le sens de l'office du père, indissociable du principe de Raison dont il est, en somme, la traduction juridique. Tout parricide le dévoile: le meurtrier s'attaque à la construction même de la Raison.

P.L.


Selon le psychiatre Pierre Mailloux, un des experts au dossier, devant la Cour, Denis Lortie souffrait alors de schizophrénie paranoïde. Il aurait donc organisé son crime à la suite d'un délire psychotique. Lortie croyait agir selon la volonté de Dieu et il disait suivre une lumière. (Denis Lortie, Wikipédia)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html En ligne
 
PENSÉES diverses à marier sans modération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» La page humour - à lire sans modération 2
» pensées diverses pour se ressourcer
» La page humour - à lire sans modération 6
» La page d'humour - à lire sans modération 3
» la lune rousse vous invite à une ballade érotique et douce ... à consommer sans modération !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: