PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION

LA CONSTITUTION EN CLASSE CONTRE LE CAPITAL DES LUTTES PROLÉTARIENNES, FÉMINISTES, DÉCOLONIALES et ÉCOLOGISTES
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» la VIOLENCE venue dans la "CONTRE-RÉVOLUTION" CAPITALISTE...
Aujourd'hui à 18:07 par Patlotch

» MACRONISME, ÉTAT français et RESTRUCTURATION de la géoéconomie du CAPITAL
Aujourd'hui à 18:00 par Patlotch

» EXTIMITÉ, les confessions de Patlotch : un rapport aux autres et au monde
Aujourd'hui à 17:38 par Patlotch

» JOHNNY HALLYDAY, ROCK FRANÇAIS et IDÉOLOGIE POLITIQUE du MACRO N' POPULISME
Aujourd'hui à 14:51 par Patlotch

» PALESTINE et ISRAËL
Hier à 17:18 par Patlotch

» 9 - QUE SE PASSE-T-IL ? hypothèses et validations empiriques... Quelles contradictions, quelle dynamique historique ?
Sam 9 Déc - 17:00 par Patlotch

»  "GREAT BLACK MUSIC"... pour "double paire d'oreilles"
Sam 9 Déc - 9:47 par Patlotch

» ANTISÉMITISME, SIONISME, antisionisme... Identité juive... UJFP, JJR...
Jeu 7 Déc - 21:13 par Patlotch

» au-delà du vrai et du faux, tragique comédie
Jeu 7 Déc - 16:44 par Tristan Vacances

» LA NOUVELLE GAZETTE DES VANNES (Franzoseur Zeitung)
Jeu 7 Déc - 15:55 par Patlotch

» LA RÉVOLUTION COMMUNISTE SERA FÉMINISTE OU NE SERA PAS (féminisme et marxisme)
Jeu 7 Déc - 15:43 par Patlotch

» la classe écologiste du capital
Jeu 7 Déc - 12:54 par Patlotch

» LA FRANCE AIME LES "ARABES", d'ailleurs, et riches : l'émir lave plus blanc
Jeu 7 Déc - 12:04 par Patlotch

» 8. poèmes, fables et contes pour en causer
Mer 6 Déc - 15:02 par Patlotch

» ENFANTS au TRAVAIL dans le monde
Mar 5 Déc - 22:33 par Patlotch

» NOTES de STYLISTIQUE et POÉTIQUE
Mar 5 Déc - 19:04 par Patlotch

» VA-SAVOIR : chronique à la com, la dialectique du quotidien en propotion magique
Mar 5 Déc - 18:17 par Admin

» les "BLANCS" forment-il une 'race' à part ? Whiteness, BLANCHITÉ ?... le COLORISME... le 'RACISME ANTI-BLANCS'... NON-MIXITÉ
Mar 5 Déc - 17:48 par Patlotch

» la DOMINATION MASCULINE en FRANCE : machisme, travail, domesticité, violences...
Mar 5 Déc - 17:20 par Patlotch

» vous avez dit "OUVRIER" ?
Mar 5 Déc - 15:07 par Patlotch


Partagez | 
 

 PENSÉES diverses à marier sans modération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 27 Nov - 20:12


les vrais beautés...

sont dans les ban lieux
inaccessibles aux assis autant qu'aux révolutionnaires de salons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mer 30 Nov - 4:10


que faire ?

j'apprends la disparition brutale de mon amie Corinne Cerise
nos conversations étaient de si précieuses stimulations que face à cette perte soudaine, je ne sais trop comment je vais pouvoir continuer sans elle

comme en écho à la situation française, pour ne pas dire mondiale, cela sonne comme un tocsin, le glas d'une période révolue
la page est lue, relue, tournée et sans retour. Le temps ne suspend rien, il vole

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Sam 17 Déc - 0:19



rapport à certaine théorie révolutionnaire/réactionnaire, je songe à cette pensée d'Allais, Alphonse, en substance car de mémoire


« Il ne suffit pas d'être inutile, encore faut-il être nuisible »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 29 Déc - 22:53


la religion est l'opium du peuple

d'accord, mais dans ce cas qu'on y inclut les religions marxistes et anarchistes du prolétariat incolore et asexué universel, les croyants en la révolution comme communisation autant que les idéologues des communs et autres lieux du même nom, les mimilitantaires du grand parti révolutionnaire de la classe, les bonnes sœurs du féminisme blanc-bourgeois, les racialistes pseudo-décoloniaux du parti de couleur, etc.

illes se veulent matérialistes ? Qu'illes le soient jusqu'au bout !




Dernière édition par Admin le Ven 6 Jan - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 1 Jan - 11:59


ceci n'est pas une pensée ni un impensé

2017 est un nombre premier

il n’est divisible que par 1 et lui-même

les précédents : 1999, 2003, 2011
les suivants : 2027, 2029, 2039

sur le plan historique, il n'y a rien à en tirer de spécial. Notons toutefois, avec un rien d'espoir superstitiel, que 1789 et 1871, années de révolutions, sont des nombres premiers, ainsi que 1847, année du Manifeste

source : Liste des nombres premiers de 2 à 1 000 000 000 000 (1000 milliards)

Wikipédia nous apprend aussi que


Citation :
L'année 2017 du calendrier grégorien correspond aux années suivantes :

Calendrier hébreu : 5777 / 5778
Calendrier musulman : 1438 / 1439
Calendrier persan : 1395 / 1396
Calendrier sayana : 1938 / 1939
Calendrier hindou : 5118 / 5119
Calendrier chinois : 4714 / 4715
Calendrier républicain : 225 / 226


dans le calendrier japonais, actuellement dans l'ère 平成 heisei, 2017 est l'année 29

pour relativiser un peu plus, sachez que 2017 s'écrit 11111100001 en binaire, 1201 en duodécimal, et 7e1 en hexadécimal

dans le système numérologique de mes œuvrages, des multiples de 7 et 12, était exceptionnelle l'année
2016 = 12 x 12 x 7 x 2 = 84 x 24. 2016 s'écrit 1200 en duodécimal, 7e0 en hexadécimal. Ce nombre est doté de propriétés mathématiques extraordinaires. Les mystiques ne se refusent rien :


Citation :
Le nombre 2016 est lié au Temps, à la lumière visible, au soleil. Ce nombre symbolise l’accès, pour tous, à la Vérité Vraie, à la Révélation pour tous les Esprits. Cette révélation est en rapport avec le cours du Temps, avec la Lumière qui vient du Ciel.

Le nombre 2016 semble indiquer un accès à une nouvelle connaissance, non plus intellectuelle cette fois, mais globale et intuitive. Allons-nous vers une ré-unification des “Je” vers un “Nous”, où chacun prend conscience de son caractère à la fois personnel et universel, où chacun se reconnait dans l’autre, éprouve les mêmes souffrances et les mêmes attentes, où chacun intègre enfin son appartenance au même monde, aux mêmes valeurs, à la vie une et indivisible.

Comme toujours c’est à vous de juger…

hasard ou nécessité, 2016 est l'année où j'ai composé le plus grand nombre de poèmes, de l'ordre de 400

ce message est posté à 11:59, nombre à somme 7, horodateur pour mes poèmes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 6 Jan - 15:54


« Si vous arrêtiez de croire, vous pourriez perdre votre emploi,
vous pourriez découvrir soudain que vous n’êtes personne.»


Jiddu Krishnamurti (1895-1986)

« La croyance n’est pas la réalité. Vous pouvez croire en Dieu, mais votre croyance n’a pas plus de réalité que celle de l’homme qui ne croit pas en Dieu. Votre croyance est le résultat de votre arrière-plan personnel, de votre religion, de vos peurs, et l’incroyance du communiste et d’autres est également le résultat de leur conditionnement. Pour trouver ce qui est vrai , l’esprit doit être libre de la croyance comme de l’incroyance.

Je sais que vous souriez et que vous approuvez, mais vous continuerez toujours à croire parce que c’est tellement plus commode, tellement plus respectable et sécurisant. Si vous arrêtiez de croire, vous pourriez perdre votre emploi, vous pourriez découvrir soudain que vous n’êtes personne. C’est être libre de la croyance qui compte, et non votre sourire et votre approbation dans cette pièce


j'ai trouvé cette incroyable citation en faisant une recherche à incroyance, en relation au site de Lucas Stella, Les inventeurs d'incroyance, qui avait publié en 2006 Dépasser Debord et ses critiques (post-)prolétariennes

cette bibliothèque reste à visiter, d'urgence


en relation, LE ROMAN D'ILYA, allégorie de la réalité


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 8 Jan - 13:00


« Il faut n'être pas dupe en ce farceur de monde
Où le bonheur n'a rien d'exquis et d'alléchant
S'il n'y frétille un peu de pervers et d'immonde,
Et pour n'être pas dupe il faut être méchant.»


Verlaine Sagesse III 1880

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Lun 23 Jan - 0:02

lu sur Tweeter

Jacques Perry-Salkow ‏@perry_salkow  #anagramme

LE REVENU UNIVERSEL, c’est comme RÉVEILLER VÉNUS NUE



Peinture © Paul Delvaux, « La Vénus endormie », 1944

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Lun 23 Jan - 1:14

dans la famille Hamon, mon préférée c'est l'orgue



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mar 7 Fév - 2:36


« Besoin d'absolu. Je quitte Paris pour Solesmes : être ou néant... »

ce pourrait être de François Fillon dans quelques mois, mais non, c'est  de Pierre Reverdy, en 1926. Il habitait là


et d'un autre, à ne pas confondre, François Villon

Prince a mort sont tous destinez,
Et tous autres qui sont vivans :
S'ils en sont courciez n'atinez,
Autant en emporte ly vens.

Ballade en vieil langage françois


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mar 14 Fév - 20:38



si cette société vous dégoûte, qu'elle vous dégoûte
au point de n'y pouvoir vivre normalement
tout le reste est littérature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mar 28 Fév - 7:28


il fut un temps où je me préoccupais encore de ce que l'on pouvait penser, dans le milieu dit de la théorie radicale, de mes cogitations. Aujourd'hui, leurs spéculations et gesticulations me paraissent si surjouées, naïves, et pour tout dire fausses en théorie au regard de la course des choses, que je ne m'en préoccupe plus

depuis quelques années, j'ai mis en scène une certaine vanité à saisir le monde mieux que personne, en France du moins, mais en vérité, je n'ai que dit ce que j'en pensais, et ce n'est pas ma faute si j'en pensais cela sur la base de mes observations

maintenant, c'est dit, et rien n'indique que cela puisse changer à moyen terme, puisque grosso modo, les événements, des plus petits aux plus grands, confirment à mes yeux le changement de temps historique en cours, dans une restructuration du mode de production/reproduction capitaliste et un bouleversement des rapports de classes anciens, rien qui n'annonce une révolution communiste mondiale sur les modèles post-68tards, du programmatisme à la communisation

la seule question que je me pose là est à quoi consacrer mon temps, à quoi jouer ma vie, étant donné que tous les jeux futiles de société, du vote à la pétanque, m'ennuient

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Lun 6 Mar - 22:24


on cite souvent Adorno sur Auschwitz, à relire dans son contexte


Citation :
La culture transparente pour le matérialisme n’est pas devenue plus sincère au sens du matérialisme, mais seulement plus vulgaire. Avec sa particularité, elle a perdu le sel de la vérité qui résidait jadis dans son opposition à d’autres particularités. Lorsqu’on lui demande les comptes qu’elle refuse de rendre, on fait le jeu d’une culture qui se donne des grands airs. Neutralisée et refaçonnée, toute la culture traditionnelle est aujourd’hui sans valeur : par un processus irrévocable, cet « héritage » hypocritement revendiqué par les Russes est dans une large mesure devenu inutile, superflu, camelote ; en la traitant comme telle, les profiteurs de la culture de masse peuvent s’en prévaloir en ricanant.

Plus la société devient totalitaire, plus l’esprit y est réifié et plus paradoxale sa tentative de s’arracher à la réification de ses propres forces. Même la conscience la plus radicale du désastre risque de dégénérer en bavardage. La critique de la culture se voit confrontée au dernier degré de la dialectique entre culture et barbarie : écrire un poème après Auschwitz est barbare, et ce fait affecte même la connaissance qui explique pourquoi il est devenu impossible d’écrire aujourd’hui des poèmes. L’esprit critique n’est pas en mesure de tenir tête à la réification absolue, laquelle présupposait, comme l’un de ses éléments, le progrès de l’esprit qu’elle s’apprête aujourd’hui à faire disparaître, tant qu’il s’enferme dans une contemplation qui se suffit à elle-même. (Prismes, p. 26)

« Critique de la culture et société »
, 1949, repris ensuite dans Prismes (Prismen, 1955 ; Payot, 1986, pour la traduction française).

(à suivre, parce que la situation est pire aujourd'hui qu'après Auschwitz et que j'avoue ne plus savoir comment, ni même pourquoi, écrire de la poésie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Lun 6 Mar - 23:48


aujourd'hui pour un homme, quelle est la différence entre une femme et une poupée gonflable ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Mer 8 Mar - 12:52


ne chinoisons pas

il est bien clair que si Billancourt existait encore, j'aurai(s) tout fait pour le désespérer,
et que si j'étais lu dans les usines du monde, les milliards d'ouvriers chinois zhou autres se suicideraient,
s'ils étaient communistes au point d'attendre quelque chose de notre époque

avec ça, il ne reste plus aux "camarades" qu'à penser que mon indécrottable désespérance n'a plus rien à voir avec leur entendement du communisme
comme quoi ma faculté de désenchanteur sans dieu ni maître dépasse les frontières de classes du prolétariat
puisqu'aucun de ces camarades n'en fait plus partie

il faut bien se dire que j'en ai strictement rien à foutre qu'on pense bien ou mal de ce que moi, je pense,
opiniâtrement et mordicusement, comme disait Pierre Dac,
ce qui m'importe c'est la critique : je n'en ai eu aucune

et si ma vérité était contre-révolutionnaire à leurs yeux, tant pis : choisir c'est renoncer



PS 1 : mon point de vue n'a rien à voir avec la so-called "solitude de la théorie communiste" dont parle Astarian et que cultivent complaisamment tous les théoriciens de la communisation. En effet, nous n'avons manifestement en tête ni la même compréhension du présent ni celle de l'avenir d'un éventuel mouvement révolutionnaire, et ma solitude n'est pas la leur, ou, dit autrement, avec eux je me sentirais encore plus seul que face au monde avec mes idées. Mais comme on dit, mieux vaut seul que mal accompagné

PS 2 : il est de plus en plus probable que je vais laisser tomber durablement ces tracasseries communistes dans la mesure où, à part pour ma gouverne, je les aurais produites inutilement, c'est-à-dire sans utilité pour personne, comme le rappelait Debord en citant Sardou


Guy Debord a écrit:
XXXIII
Le même Sardou dit aussi: « Vainement est relatif au sujet; en vain est relatif à l’objet; inutilement, c’est sans utilité pour personne. On a travaillé vainement lorsqu’on l’a fait sans succès, de sorte que l’on a perdu son temps et sa peine: on a travaillé en vain lorsqu’on l’a fait sans atteindre le but qu’on se proposait, à cause de la défectuosité de l’ouvrage. Si je ne puis venir à bout de faire ma besogne, je travaille vainement; je perds inutilement mon temps et ma peine. Si ma besogne faite n’a pas l’effet que j’en attendais, si je n’ai pas atteint mon but, j’ai travaillé en vain; c’est-à-dire que j’ai fait une chose inutile…

On dit aussi que quelqu’un a travaillé vainement, lorsqu’il n’est pas récompensé de son travail, ou que ce travail n’est pas agréé; car dans ce cas le travailleur a perdu son temps et sa peine, sans préjuger aucunement la valeur de son travail, qui peut d’ailleurs être fort bon ».

Guy Debord ~ Commentaires sur "La société du spectacle" 1988


Roger Vaillant a écrit:
Il est absurde et criminel envers soi-même de donner à l'Histoire plus qu'elle n'est capable de vous rendre, soi-même vivant (si l'on ne croit pas au paradis, à l'enfer, etc.)

Roger VAILLANT, Journal intime Édition posthume 1968

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Sam 11 Mar - 14:45


dans la vie il n'y a que le cul et la bouffe

si je devais résumer à l'extrême ce qu'exprime ce forum, je reprendrais cette mienne pensée des années 90. Le cul et la bouffe, c'est le sexe, la libido, et la matérielle, l'argent; c'est la subjectivité et l'objectivité; c'est les désirs et les besoins; c'est le genre et la classe, etc. et leurs rapports dialectiques...

c'est ce pour quoi les gens se battent parce que c'est ce dont ils crèvent : la révolution sera sexuelle ou ne sera pas


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Ven 17 Mar - 9:52


l'époque et la poésie

aucune production sociale, aucune idée, n'échappent à leur époque, et la poésie ne fait pas exception. Les périodes de grands bouleversements sociaux, pour ne pas dire "révolutionnaires", s'accompagnent de grande invention poétique, et réciproquement

à voir la place de la poésie aujourd'hui, l'intérêt pour elle, et celle qui se produit, on sait ce qu'on vit et ce qu'on ne vit pas aussi bien qu'en considérant "la lutte de classes"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 30 Mar - 10:35




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 6 Avr - 16:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Jeu 6 Avr - 21:47


sans bout du compte

où il n'y a pas d'espoir, il n'y a pas de désespoir

vrai qu'il faudrait quitter ce monde

on ne peut plus, en poète, en communiste, qu'y prendre des notes



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 9 Avr - 8:59


« Le Contraire-dit »

Et le moindre événement, s'il faut en rendre compte,
n'implique-t-il pas de proche en proche l'infinité des connaissances ?

Par le journal comme par le roman,
« j'ai le sentiment d'être prisonnier de ce que je vois si je n'en puis dire le contraire.
Comment savoir ce qui se passe, sans avoir notion de ce qui ne se passe pas ? »


(Aragon, Le Contraire-dit dans Le Mentir-vrai)

Daniel Bougnoux, Aragon, La confusion des genres, 2012, p. 49
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 9 Avr - 15:41


Roland Simon, de Théorie communiste, disait que j'étais un roué de la rhétorique, prévoyant voulant désarmer par avance ses critiques. Peut-être fut-ce le cas dans le feu de nos polémiques, mais, à y repenser, c'est plutôt chez moi la nécessité du débat intérieur - du Contraire-dit - quant à ce qui ne peut être tranché à la serpe, à quoi aboutit tout gauchisme, ultra ou pas

voir, tweet pensée,


Citation :

la poésie du réel, plus complexe
que toute dialectique des concepts,
rend mieux compte de la vie

elle ne croit pas, mais fait défi,
dé-philosophie


entre deux Louis A., contre Althusser, je choisis Aragon
cf L'autre L.A., dans Aragon : La confusion des genres, Daniel Bougnoux, 2012

toute la problématique du communisme comme foi, croyance, est posée dans l'œuvre d'Aragon, notamment dans Le fou d'Elsa (1963) et La mise à mort (1965). Les stalino-, gaucho- et anarcho-marxistes n'y ont rien compris, depuis leurs normes idéologiques. C'est en cela qu'ils se ressemblent, s'assemblent ou se disputent. Globalement, en tant que croyants, ils ne m'intéressent plus, ni mon passé de croyant, ni, de ce point de vue, le croyant Aragon. Le penseur, oui

autrement dit, je suis indécrottablement matérialiste, dialectique, mais complexe : poète

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 9 Avr - 16:26


tweet pensée


tweeter : écrire au net et à la barbe du voyeur
inspirer la conspiration contre égos
conjurer le sort
d'être co-con




ça voir plus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 9 Avr - 17:37


"I'll burn my books!"

un jour vient où je détruirai mes non-livres

ce tout de mon rien rien de mon tout

c'est les rates de mes ratés

ne laisserai que les poèmes, tout ce qui n'est pas lu

merde à ma lectorate


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Admin
Admin


Messages : 6262
Date d'inscription : 29/04/2015
Localisation : trop loin

MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   Dim 9 Avr - 17:53


du "manouche" j'aime Django
du jazz tout sauf son folklore, comme des "anars"

le reste est littéralement raté
vers vain

(ainsi parlait Verlaine)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://patlotch.com/text/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PENSÉES diverses à marier sans modération   

Revenir en haut Aller en bas
 
PENSÉES diverses à marier sans modération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» pensées diverses pour se ressourcer
» La page humour - à lire sans modération 2
» La page humour - à lire sans modération 6
» La page d'humour - à lire sans modération 3
» la lune rousse vous invite à une ballade érotique et douce ... à consommer sans modération !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATLOTCH / NOUVELLE THÉORIE du COMMUNISME et de la RÉVOLUTION :: ENTRÉES THÉMATIQUES : CAPITALISME, MONDE, COLONIALITÉS... LUTTES :: RÉVOLUTION de la POÉTIQUE et POÉTIQUE de la RÉVOLUTION : Debord -> Patlotch :: LITTÉRATURE, PENSÉES, PEINTURES, PHOTOS, etc.-
Sauter vers: